formation eleves engages 01 Voyage à Biville : c’est une initiative des quatre établissements scolaires de l'Ouest au début des vacances de Pâques.  Une quarantaine d'élèves des établissements de l'Ouest. Elèves en difficulté ou non. Il s'agit de quelques jeunes parmi les plus engagés dans la vie de l'établissement. Le projet est une formation approfondie pour les élèves les plus engagés à l’image de ce que faisait Don Bosco.

 

DBA : Emmanuel Petit, vous êtes partis avec quarante jeunes. Pourquoi cette initiative ?

formation eleves engages 02 Chaque année don Bosco emmenait quelques jeunes, parmi les plus engagés, pour un temps de formation approfondie. En avril, les quatre établissements scolaires salésiens de l’Ouest ont perpétué cette intuition pédagogique avec une quarantaine de jeunes réunis sur les côtes de la Manche. Pendant quatre jours, ils ont vibré et vogué au souffle des valeurs qui animèrent les grands explorateurs de tout temps.

DBA : Quelle est l’intuition qui a donné forme à ce projet ?

Don Bosco voyait loin. En prenant un petit groupe pour quelques jours au calme, il voulait offrir à ces jeunes un accompagnement privilégié sur leur chemin de maturité. Il cherchait en outre à les encourager à assumer des responsabilités au Valdocco, aux côtés des adultes. Don Bosco savait que, parce qu’ils auraient gagné en sérénité et en confiance en eux, ces jeunes contribueraient à améliorer insensiblement et pourtant efficacement le climat général et l’esprit parmi tous leurs camarades.

« Former les jeunes à cet esprit
de citoyenneté et de responsabilité. »

Biville2Aujourd’hui, le but est le même : former les jeunes à « l’esprit salésien ». Cet esprit de citoyenneté et de responsabilité. Cet esprit d’entraide et de disponibilité. Cet esprit qui ne s’enseigne pas mais qui se donne à vivre. De tels camps sont l’occasion de le faire expérimenter pour qu’ensuite les jeunes enthousiasment leurs camarades de retour sur la cour du lycée.

DBA : Comment s’est organisé le camp cette année ?

Nous avons profité de l’opportunité de construire le camp avec l’association Diamond. Cette dernière se veut une école à la vie par la mer, et propose des séjours éducatifs à des jeunes en difficulté relationnelle ou comportementale. Ainsi, chacun des jeunes participants a pu passer, en « équipage », une demi-journée. Ils ont visité le Cross de Jobourg, sorte de tour de contrôle des mers. Ils ont également pu profiter à pied ou en vélo des paysages époustouflants du Cotentin, du chemin des douaniers au Nez de Jobourg, invitation à la préservation de notre environnement.

DBA : La dimension éducative est centrale, quelle forme a-t-elle pris ?

Nous avons été très attentifs à la qualité du climat pour porter l’implication des jeunes. L’accueil d’abord, avec le lancement du fil rouge, celui des explorateurs. Comme le dit si bien le proverbe : « la première impression est la bonne », et détermine souvent l’attitude des jeunes pour la suite du séjour. Autre enjeu : casser la glace dès le commencement pour permettre de riches échanges dans la confiance réciproque.

« Tout instant devient éducatif »

Biville3Puis les activités tant ludiques que réflexives maintiennent le rythme. Marche introspective, découverte de la personnalité de l’explorateur « parrain » de l’équipage, jeu de rôle pour la construction d’une « colonie », choix collectif des trois valeurs qui serviront de socle à la construction d’un nouveau pays… Le séjour s’inscrit tout entier dans une démarche pédagogique. Tout instant devient éducatif : les services, l’effort physique, le travail d’équipe, la ponctualité…

Troisième point clé : la mixité tant culturelle que géographique, d’âge ou sociale. Cette année sept jeunes de l’IME de saint Vigor de Bayeux nous ont rejoints. Avec les lycéens et collégiens de quatre départements différents, certains de l’enseignement agricole, d’autres de l’enseignement professionnel ou général, difficile de dire qu’il y en ait eu plus de deux sur le même modèle ! Et pourtant tous se sont retrouvés, lors du jeu final, sur des valeurs communes que nous avons comparées avec les Béatitudes.

DBA : Quels fruits porte un tel séjour ?

formation eleves engages 03 Evidemment chaque jeune marche à son propre rythme. Individuellement, il est trop tôt pour pouvoir tirer des conclusions. Pourtant une telle expérience renforce le sentiment d’appartenance et le désir de s’impliquer dans la réalité éducative des lycées. Tel jeune se propose de devenir animateur pour le camp de l’année prochaine. Tel autre l’a déjà fait pour le Festifoot à la Pentecôte. Tel autre encore est en train de motiver toute sa classe à participer au Campo Bosco. Tel interne vient maintenant le sourire aux lèvres le lundi matin… Et les liens avec les jeunes des autres établissements font prendre conscience que nous sommes vraiment une « famille » aux liens étendus jusque dans les autres lycées.


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : La famille des comtes de Maistre

      Chateau de Beaumesnil dr La famille de Maistre a fourni des hommes de valeur au service des rois de Piémont-Sardaigne, de l’empereur Alexandre Ier de Russie, et des Etats Pontificaux. Don Bosco était accueilli familièrement dans cette famille, qui l’a très généreusement soutenu dans ses œuvres.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Les salésiens de France et Belgique-Sud en chapitre

      chapitre don bosco 2019 11 Les salésiens religieux de la Province France-Belgique Sud ont célébré leur chapitre à Lyon, du 22 au 26 avril 2019. Tous les trois ans, comme le veulent les constitutions, ils se retrouvent en assemblée constituée par les responsables de la Province et les délégués élus par les confrères. Avec les invités, ils étaient environ 70.

      Lire la suite

    • Couleurs salésiennes 2019 : Prêt ?

      don bosco couleurs salesiennes 2019 Chaque région salésienne se prépare à vivre les couleurs salésiennes. Comme l’année dernière, ce sera une beau moment de convivialité : célébration, repas partagé, animation-jeu… chaque lieu s’organise.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : un dossier sur les élections européennes

      Don Bosco Aujourd hui 998 Du 23 au 26 mai, auront lieu les élections européennes. L’heure est-elle au repli ou à la poursuite de la construction européenne ? Des personnes engagées dans le réseau Don Bosco ou au Parlement européen osent une parole. Elles révèlent les difficultés rencontrées, leurs insatisfactions, mais aussi leur désir de voir cette Europe grandir. Vers quelles valeurs l’Europe doit-elle évoluer ?

      Lire la suite

    • Echos de la visite du Recteur Majeur, le P. Angel Artime

      Echos de la visite du Recteur Majeur Du 21 au 24 février, le responsable international des salésiens de Don Bosco, le P. Angel Artime a rendu visite à la province France – Belgique Sud. Quatre jours de rencontre, de travail, d’échange, de célébration, de fête ! Tout au long de cette visite, le Recteur majeur a pu découvrir la réalité du charisme salésien. 22 personnes, de la famille salésienne et du réseau Don Bosco, partagent ce que les ont marqués de cette visite.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite