Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les medias nous sensibilisent sur la protection de l'environnement et le développement. Les hommes auraient-ils pris conscience que la planète terre n'est ni un réservoir où l'on puise sans fin les ressources, ni une poubelle où l'on jette en grand renfort de pollution et de destruction de la faune et la flore.

Que faire ? Les éducateurs et les enseignants sensibilisent, éveillent et éduquent au développement durable. En Afrique, on plante des arbres, on irrigue les terres arides ; chez nous, on recycle les eaux usées, on recycle les matériaux, on refait du neuf avec de l'ancien...L'enfant doit apprendre à protéger l'environnement en usant des moyens que la nature lui offre. L'eau, la terre, l'air et même le feu donnent la vie à l'homme.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

«Le temple dont il parlait, c'était son corps» (Jn 2,21).

Le Christ en chassant les vendeurs du temple nous rappelle ce que l'homme ressent en face des situations intolérables. Don Bosco l'a vécu, révolté, à la vue de ces jeunes derrière les barreaux de la prison de Turin. Comme on dit souvent « il faut réagir », « on ne peut pas laisser faire »...

Notre corps et notre cœur se rebellent contre l'injustice, la souffrance, la violence et le non-respect des droits humains... Jésus en s'exposant en homme libre nous invite à nous engager pour lutter contre tout ce qui abîme, blesse, humilie l'être humain. La vie chrétienne est un combat pour prendre soin de la communauté humaine en prenant une part active dans la transformation de la société.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un soir, Don Bosco a raté son train et demande l'hospitalité à un curé. Déso-
lé, lui dit celui-ci, je n'ai que du pain et du fromage et pas de lit.
- Ça ira, répond Don Bosco.
- Vous êtes de Turin, reprend le curé ? Vous connaissez Don Bosco ?
- Oui, un peu.
- Pourrait-il accueillir un orphelin
- Sans problème !
- Vous êtes un ami de Don Bosco ?
- Oui, depuis l'enfance !
- Vous pourriez donc m'obtenir cette faveur?
- Elle l'est en échange de votre accueil.
- Mais seriez-vous Don Bosco !
-Oui, en personne.
La table se garnit et Don Bosco dort dans un lit. Le lendemain, il remercie le curé et lui dit : Si nous n'avons rien, ne donnons rien. Si nous avons un peu, donnons un peu. Donnons ce qui nous semble bon, mais laissons-nous toujours guider par la charité, ceci sera toujours à notre avantage !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Jésus aimait aller chez ses amis, Marthe et Marie... et prendre son repas à leur table.
Prière d'une femme malgache inspirée de cet Evangile.
Seigneur, au milieu de mes casseroles, je ne peux pas être une sainte qui s'assied à tes pieds pour méditer comme Marie.
Alors, aide-moi à être sainte, comme Marthe, devant mon feu, quand je fais cuire le pain pour la famille. Que ton amour ravive la flamme que j'ai allumée ! Qu'elle soit si forte qu'elle me permette de lutter contre notre misère!
Devant toi, j'ouvre mes mains, ce sont celles de Marthe. J'aimerais bien aussi avoir le cœur de Marie.
Quand je prépare la table pour le repas, Toi, Seigneur, viens t'asseoir à la table avec nous !
Car je sais que lorsque je suis en train de servir ma famille, c'est Toi Seigneur que je sers.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Un professeur proposa une expérience à ses élèves. Il prit un pot et de gros cailloux. Une fois le pot rempli, il demanda : Est-il plein ? Tous de dire : Oui. Il prit du gravier qu'il versa sur les cailloux et s'infiltra entre ceux-ci. Le prof redemanda : Ce pot n'est pas plein, n'est-ce pas ! Puis il prit du sable et le versa. Le sable remplit tous les espaces. Il s'enquit : Est-ce que ce pot est plein ? Tous répondirent : Non ! Le prof prit alors un pichet d'eau et remplit le pot à ras bord. Quelle est la grande vérité ? Si on ne met pas les gros cailloux en premier, on ne pourra plus jamais les faire entrer tous.
Donne donc la première place à tes « gros cailloux » : études, service des autres, famille, amitié avec Jésus, tu seras comblé et tu réussiras ta vie !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pas bête la maman ! Une vraie et bonne mère qui veut la réussite de ses fils, Jacques et Jean. Elle les voit accrochés à ce Jésus qui semble destiné à une belle carrière et lui demande de ne pas oublier ses fils.

Jésus répond d'une façon mystérieuse en lui disant qu'ils auront place auprès de lui s'ils le suivent jusqu'au bout. Elle, elle se réjouit sans doute de cette réponse. Les autres apôtres sont offusqués. Leur mauvaise humeur permet à Jésus de nous donner la clé pour devenir disciples. Se faire serviteur. Si tu veux marcher à la suite de Jésus, à toi de trouver le service que tu vas privilégier : le service de ta famille, de tes voisins, des jeunes en détresse, des exclus ... L'important, ce n'est pas ce que tu vas faire, mais le cœur que tu vas mettre dans ce que tu fais.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le plus grand parmi vous sera votre serviteur (Mt 23,1-12).

Etre grand pour Jésus ce n'est pas la place qu'on occupe, ni les diplômes, ni le pouvoir, ni la richesse, mais l'amour qui vient de l'intime du cœur. Un amour qui est accueil et écoute de l'autre, quel qu'il soit, délaissé ou marginal, sans défense ni repère, celui qui ne pense pas comme moi, qui n'adhère pas aux mêmes projets, qui n'a pas la même hiérarchie de valeurs, qui n'a pas la même religion ou la même culture... mais qui a, lui aussi, besoin d'aimer et d'être aimé ! Jésus nous invite à être grands en prenant la place de celui qui sait mettre le tablier et s'agenouiller devant l'autre, pour partager avec lui ses souffrances et ses attentes. Don Bosco nous invite à nous mettre chaque jour au service des jeunes les plus démunis devant la vie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Deux amis traversent le désert. Ils se querellent et l'un d'eux frappe l'autre au visage. Celui qui a été frappé écrit sur le sable : « Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a frappé au visage ». Ils poursuivent leur route, trouvent une oasis et se baignent. Celui qui a été frappé au visage, s'enlise dans les sables mouvants mais son ami le sauve. Après avoir atteint la rive, sain et sauf, il écrit sur une pierre : « Aujourd'hui mon meilleur ami m'a sauvé la vie ». L'autre lui demande : « Après que je t'ai frappé tu as écrit sur le sable et maintenant tu écris sur une pierre, pourquoi ? » Il lui répond : « Lorsque quelqu'un te blesse, tu devrais l'écrire sur le sable afin que le vent l'efface de ta mémoire, mais quand quelqu'un fait quelque chose de bon pour toi, tu l'écris sur la pierre afin que le vent ne l'efface jamais ».

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Escalader n'est jamais facile ! Mais on ne s'aventure jamais seul. Nous gravissons la montagne ensemble, comme frères et sœurs d'une même équipée. Le courage de l'un soutient la persévérance de l'autre. Il y a aussi le guide qui sait avancer au rythme de l'équipe. Parvenus à la cime, nous entrons dans une joie et une fraternité sans égale. Nos vies sont de continuelles escalades. Les embûches comme les dérapages ne manquent pas ! Don Bosco nous invite à marcher et à gravir la montagne avec Jésus.

Lui, Il connaît nos luttes intérieures, nos souffrances, nos agendas bien chargés ! Car Il est à nos côtés pour nous faire découvrir dans l'intimité de notre cœur que le vrai bonheur est d'avancer pas à pas vers la montagne de Dieu, là où Il nous révèlera la lumineuse tendresse de son cœur de Père !

Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite