Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

«Il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les localités où lui-même devait aller.» (Lc 10, 1-9) Il s’agit de précéder la venue du Christ : aucun d’entre nous ne peut avoir la prétention de faire rencontrer Christ : c’est le travail de l’Esprit. Notre mission se limite à rendre cette rencontre possible.

«Dans toute ville où vous entrerez, mangez ce qu’on vous offrira.» Annoncer la Bonne Nouvelle, c’est d’abord savoir mettre l’autre en situation de donner. Si notre Eglise n’est pas intimement convaincue qu’elle a à recevoir des jeunes d’aujourd’hui, ne nous étonnons pas alors qu’elle ait quelque mal à ouvrir de nouveaux chemins d’évangélisation.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les chrétiens sont appelés à vivre le geste d'imposition des cendres. Il ne s'agit pas d'un geste morbide. Bien au contraire : en se rappelant sa condition de mortel, l'homme est invité à miser sa vie sur ce qui n'est pas altéré par la mort, à savoir l'amour.Il découvre alors que l'important, ce n 'est pas ce qu'il a, mais ce qu'il donne et reçoit ; non pas ce qu'il possède, mais ce qu'il échange.

Celui qui mise sur ce qu'il possède, construit un bonheur qui ne franchit pas le cap de la mort : le jour où il quitte la terre, il n'emportera pas ses biens au paradis. Mais celui qui construit son bonheur à partir des relations d'amour qu'il tisse peut se laisser traverser par l'espérance pascale. Marcher vers Pâques, c'est se rappeler cela.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les jeunes se montrent rétifs face aux modes traditionnels de transmission de la foi. Il nous faut être capables, à la manière de Don Bosco, d'aller les rejoindre au cœur de leur manière de vivre. Il ne s'agit pas de renier l'héritage, mais de refuser de s'accrocher à la tradition, en se crispant dans le refus obstiné de toute innovation ou rénovation, qu'elle soit doctrinale, liturgique ou institutionnelle.

Le reproche effectué par Jésus, dans l'Evangile (Mc 7, 1-13) reste d'actualité : « Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes. » Et n'oublions pas que le commandement de Dieu, c'est d'aimer ce monde dans lequel grandissent les jeunes d'aujourd'hui.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lorsque Marie se manifeste, ce n'est pas dans la basilique de Rome, non, c'est dans une humble grotte près du Gave de Pau. Ce n'est pas auprès d'un archevêque, non, c'est auprès d'une adolescente, issue d'une famille miséreuse de Lourdes : la petite Bernadette. C'est elle que Marie choisit comme témoin de ses apparitions durant l'année 1858, sa rencontre avec la Belle Dame a changé sa vie. Forte de cette confiance que Marie plaça en elle, elle fit face à tous les interrogatoires sans revenir sur ses affirmations. « Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire, » disait-elle avec culot au curé de Lourdes qui mettait en doute ses paroles. Merveilleuse synthèse de la mission des témoins !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ce dimanche, je célèbre une messe, animée par les Petits Chanteurs d'Asnières à l'intention de Jean Amoureux, fondateur de cette chorale. Jean, ingénieur, laissa tomber une vie professionnelle prometteuse, pour se consacrer à la musique et aux enfants. Il fonda en 1946 cette chorale, qui connut ses heures de gloire. Ils vendirent des millions de disques.

Ayant rejoint le groupe en 1972, alors qu'il cherchait un animateur diplômé, je me rends compte aujourd'hui combien Jean m'a appris dans le domaine de l'éducation : cette patience avec laquelle il permettait à chaque enfant de se dépasser pour atteindre le meilleur, cet enthousiasme avec lequel il convainquait les plus grands de se mettre au service des plus jeunes. Trois ans après son décès, sa mémoire est toujours vivante !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Nous connaissons la question de Pierre à Jésus : « Combien de fois dois-je pardonner ? ». Le pardon est difficile, mais le refus de pardonner est une impasse. Gandhi disait à ses compatriotes souvent humiliés par les colonisateurs anglais : « Œil pour œil finira par rendre le monde aveugle ». Humainement, seul le pardon peut apporter la paix, à la fois à celui qui le donne, et aussi à celui qui le reçoit. Ce qui peut apparaître comme une faiblesse, un renoncement, une lâcheté, est au contraire un acte fort de fraternité. Et pourquoi ? Parce que quelqu'un m'a déjà pardonné. Alors ne dois-je pas, moi aussi, faire preuve de patience et de compréhension avec l'autre ? Sept fois ou soixante-dix fois sept fois, peu importe ; car l'amour est gratuit et se multiplie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Nous avons tous une sorte d'instinct à nous approprier les lieux que nous habitons. Nous aménageons, nous organisons. Surtout, nous ouvrons plus ou moins nos portes et nos fenêtres. Nous gérons la distance avec les autres, nous préservons des espaces. Tel est l'humain : la frontière se partage avec un voisin, nous ne pouvons pas vivre dans l'ignorance les uns des autres. Nous mettons en place des conventions d'usage et de respect. Mais si nous oublions que nous sommes de passage, et donc invités plus que propriétaires, nous risquons de nous accrocher à du fragile et de l'accessoire. Les murs que nous bâtissons crouleront un jour. Notre maison, c'est la terre. Dieu lui-même nous la donne pour que nous l'habitions tout entière et tous ensemble. Non pas séparés mais solidaires.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Bible raconte comment le prophète Elie, qui cherchait à voir Dieu, a compris qu'il n'était pas dans les vents puissants, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu dévorant, mais bien plutôt dans le bruit d'une brise légère. Tel est le niveau d'intervention que l'on doit avoir lorsqu'il s'agit d'annoncer la Bonne Nouvelle : le bruit d'une brise légère.
Rien ne sert d'en rajouter, de multiplier les effets ou de chercher à surprendre à tout prix. La Bonne Nouvelle comporte en elle-même sa propre force d'action, surprenante et paradoxale : la douceur est sa force ; le silence est sa voix. Bien sûr, elle a sa propre violence, mais, parce qu'elle émane du Dieu d'amour, elle la met au service d'un délicat accompagnement de chacun, pourvu qu'il se laisse toucher.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Sur nos agendas, nous notons de nombreux rendez-vous, des rencontres, des sessions, des anniversaires, des journées de travail... Mais pensons-nous à réserver des moments de gratuité, de disponibilité, d'ouverture ? Des moments pour être simplement soi-même, face à soi, face aux autres, face à Dieu. Des moments pour sortir de la dispersion et rassembler en soi toutes ses ressources, oublier tous les projets et se rappeler le Projet qui nous anime. Ce qui nous fait tenir, ce qui nous fait vivre et avancer. Car si nous oublions cela, nous pouvons nous perdre en chemin. Réécoutons ces paroles de Jean Humenry : « Prends le temps ; le temps de vivre sans détour, le temps de vivre par l'amour ; l'amour qui reste à inventer, comme la liberté ».

Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : La famille des comtes de Maistre

      Chateau de Beaumesnil dr La famille de Maistre a fourni des hommes de valeur au service des rois de Piémont-Sardaigne, de l’empereur Alexandre Ier de Russie, et des Etats Pontificaux. Don Bosco était accueilli familièrement dans cette famille, qui l’a très généreusement soutenu dans ses œuvres.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Les salésiens de France et Belgique-Sud en chapitre

      chapitre don bosco 2019 11 Les salésiens religieux de la Province France-Belgique Sud ont célébré leur chapitre à Lyon, du 22 au 26 avril 2019. Tous les trois ans, comme le veulent les constitutions, ils se retrouvent en assemblée constituée par les responsables de la Province et les délégués élus par les confrères. Avec les invités, ils étaient environ 70.

      Lire la suite

    • Couleurs salésiennes 2019 : Prêt ?

      don bosco couleurs salesiennes 2019 Chaque région salésienne se prépare à vivre les couleurs salésiennes. Comme l’année dernière, ce sera une beau moment de convivialité : célébration, repas partagé, animation-jeu… chaque lieu s’organise.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : un dossier sur les élections européennes

      Don Bosco Aujourd hui 998 Du 23 au 26 mai, auront lieu les élections européennes. L’heure est-elle au repli ou à la poursuite de la construction européenne ? Des personnes engagées dans le réseau Don Bosco ou au Parlement européen osent une parole. Elles révèlent les difficultés rencontrées, leurs insatisfactions, mais aussi leur désir de voir cette Europe grandir. Vers quelles valeurs l’Europe doit-elle évoluer ?

      Lire la suite

    • Echos de la visite du Recteur Majeur, le P. Angel Artime

      Echos de la visite du Recteur Majeur Du 21 au 24 février, le responsable international des salésiens de Don Bosco, le P. Angel Artime a rendu visite à la province France – Belgique Sud. Quatre jours de rencontre, de travail, d’échange, de célébration, de fête ! Tout au long de cette visite, le Recteur majeur a pu découvrir la réalité du charisme salésien. 22 personnes, de la famille salésienne et du réseau Don Bosco, partagent ce que les ont marqués de cette visite.Logo video80

      Lire la suite

  • Société

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite