Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Combien de fois nous persistons à vouloir atteindre la perfection à bout de bras, notamment dans le domaine de l’éducation sans en mesurer la gradualité de l’effort à fournir « les manches retroussées… ». Même si nous sommes habitués à dire trop facilement : « le mieux est l’ennemi du bien… », nous persistons à vouloir un idéal difficile à atteindre parce qu’il dépasse nos forces et nos capacités. Bien sûr, les parents veulent la réussite de leurs enfants, mais à quel prix. Parfois, un père et une mère se chagrinent parce que l’enfant ne réussit pas à l’école, ou d’un tempérament indocile… mais n’y a-t-il pas d’autres facteurs de réussite pour lui et des lieux pour se valoriser ? L’important , pour chacun de nous , c’est de marcher sur le chemin de la sainteté en imitant la perfection du Père des miséricordes : «… comme votre Père céleste est parfait ».