Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

"Aujourd'hui encore Don Bosco rappelle qu'il n'est pas possible de se croiser les bras devant l'horreur" continuait le père Hippolite lors de la conférence aux Bernardins. Des conflits ethniques, où les calomnies et les mensonges endoctrinent des populations au profit d'une corruption et d'une soif de pouvoir ; des émotions qui conduisent à se réunir par millier pour une cause, en oubliant tous les autres... à l'image du petit jean bosco de neuf ans entrons dans la bagarre !

 

Ou peut-être, pouvons-nous simplement ne pas rester indifférents ! Car, « qui veut changer, le monde commence au pas de sa porte ». Dans ce monde d'informations rapides et événementielles, prenons le temps de rappeler l'horreur qui dérange et prenons soin de nos voisins !