Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

« Y » comme « Y a d’la joie » : autrefois, le 25 novembre, les jeunes filles de 25 ans « coiffaient Sainte Catherine » C’était la fête dans certaines entreprises, on fabriquait des chapeaux, on dansait .... Notre monde est en crise, entend-on. Du temps de Don Bosco aussi : c’était la révolution industrielle ! Pourtant, il aimait créer des occasions de fête ; il voulait que les jeunes soient joyeux. Nous, aussi, mais pas de n’importe quelle joie ! Faisons-leur découvrir qu’on peut « vivre intensément » avec peu, que le bonheur requiert de savoir limiter certains de nos besoins qui nous abrutissent, en nous rendant ainsi disponibles aux nombreuses possibilités de joie et de fête qu’offre la vie. » Quelle joie d’apprendre d’un jeune migrant à faire du hip hop en échange de quelques leçons de monocycle !


j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi