Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

L’autre est en quelque sorte quelqu’un de fondamentalement différent de nous, quelqu’un qui n’est pas nous. Je trouve que ça le rend libre, non ? Il ne nous appartient pas ; il n’est pas nous ; c’est une entité extérieure à nous. Et pourtant on se sent parfois tellement proche de cet autre, tellement en osmose… Et puis, parfois c’est trop dur, trop compliqué de vivre avec ces autres.

Car, même en étant différent et principalement parce que nous sommes différents, nous traversons des moments similaires mais jamais de la même manière. Et nous pouvons heurter ces autres autour de nous. Maintenant, si l’on accorde l’image de l’eau avec celle de l’autre. L’autre peut être chaud, peut être froid. Il est aussi en nous. Nous sommes constitués de l’autre, nous avons grandi avec, et sans lui, sans l’eau, sans l’autre, nous ne pouvons plus vivre. Il en ressort des millions d’images. Cet autre, n’est-ce pas celui dans lequel nous plongeons et avec qui nous pouvons nous sentir si léger ?


j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi