Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quand ma petite fille dormait à la maison, elle était toujours accompagnée de son petit lapin en peluche. Au moment du coucher, elle le frottait sur son nez et elle disait : « Ça sent papa ! » Et cela suffisait à la rassurer pour toute la nuit et à s'abandonner au silence et au mystère.

Ce lien simple et intime relie l'enfant à son père. L'odeur efface la distance et rend le père présent : sa chaleur, son amour, sa force deviennent palpables pour le petit enfant confiant !
Je suis, tu es, nous sommes les petits enfants de notre Père du ciel, celui que Jésus nous invite à appeler "Abba, papa !" Est-ce que nous en reconnaissons l'odeur ?

Le petit enfant qui demeure au cœur de notre âme s'en souvient ; laissons-le retrouver cette intimité !


j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi