Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Don Bosco l’appelait « assistance ». Non pas dans le sens actuel : faire à la place de l’autre. Plutôt dans le sens : s’asseoir à côté. Autrement dit, être là, pour échanger sur le quotidien, pour tisser la relation, dans une proximité qui crée peu à peu la confiance. Alors seulement, si le cœur et l’esprit trop lourds d’un jeune ont besoin d’être déversés, l’éducateur prêtera son oreille. Il pourra dire : « Je suis là », et il pourra proposer son aide.

On comprend dès lors pourquoi, chez Don Bosco, on ne parle pas de « surveillants », mais « d’assistants ». Le surveillant guette la faute et la sanctionne ; l’assistant, par sa proximité bienveillante, fait œuvre de prévention.


j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Étrenne 2018 du supérieur mondial des Salésiens
de Don Bosco : Cultivons l'art d'écouter et
d'accompagner (thème 2018 - © ANS)

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi