Forgeassoud une 355 pxEn France et en Belgique, les anciens élèves réunissent environ 4 000 membres actifs organisés dans des amicales. Les fédérations des anciens élèves des établissements Don Bosco, ADB et ADBS, regroupe, elle, toutes les amicales locales.

 

Les Anciens élèves s'engagent dans les projets des établissements Don Bosco

  • Les membres s'associent aux projets des établissement dont ils sont issus : prix, concours, portes ouvertes... Ils épaulent les élèves dans leurs demandes de stage, dans leur orientation professionnelle.
  • Ils publient un « annuaire des anciens » pour que le réseau soit utile à chacun, et un journal de liaison pour communiquer sur les événements.

Les Anciens élèves animent le réseau salésien

  • Ils organisent le week-end Don Bosco Jeunes et familles qui réunit prés de 200 personnes et des invités de prestige (Mgr Bernard Podvin, porte-parole des évêques de France, le journaliste Christian Chesnot, ex-otage en Irak, le député européen Michel Dantin,le philosophe P. Hadjaj...). Les Week-end Don Bosco Jeunes et Familles sont des temps de rencontres et d'échanges, de détente et de foi avec les frères et sœurs salésiens de Don Bosco.
  • Les Anciens élèves de l'Ouest de la France coordonnent l'aide à Haïti. Depuis plusieurs années, l'aide est ainsi gérée par une association de l'ouest de la France, elle-même issu du réseau salésien de Don Bosco, SIDEL Haïti.
  • Les anciens élèves sont aussi à l'origine des villages-vacances de l'AEC, magnifiques lieux de villégiature à la montagne (Forgeassoud, Samoëns) ou à la mer (Grasse, Saint-Cyr-sur-Mer, Royan). Les Villages vacances de l'A.E.C. proposent des séjours de vacances avec animations et prise en charge des familles.
  • Avec toute la famille salésienne, ils participent à des temps forts : le Campobosco, les week-ends Don Bosco, le camp prière et montagne, le congrès-pèlerinage à Lourdes, etc

 

 

Mot du jour

Aujourd’hui, la peur semble la chose la mieux partagée par tous, la mondialisation la mieux réussie. La vie est un chaos dont on ne mesure ni l’après, ni l’avant. Le monde dans lequel nous vivons est irrationnel et parfois violent, nos sociétés ne savent plus quels repères choisir.

La peur n’est pas une vision du monde : l’espérance est ce qu’il y a de plus solide. Il faut donc trouver un outil pour empoigner cette vie sans qu’elle nous file entre les doigts, pour redécouvrir que ce monde nous est favorable, que nos sociétés créent de la paix, qu’il y a de nombreuses promesses de bonheur.

A nous de trouver notre « porte étroite » qui nous permet d’accéder au bonheur : peindre, écrire, parler, prier, servir, se donner… Les sagesses et l’évangile nous indiquent des portes.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Le projet
Voir l'article

Mission à Tournai : Interview du directeur

Voir l'article

Campobosco : une invitation execptionnalle,
un film réalisé par les jeunes...
campobosco.fr

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...