Alain Klinkenberg Parc industriel de Grâce-Hollogne à Liège. Les Ateliers du Monceau s’étalent sur 6 hectares de terrain, 20.000 m2 de bureaux et d’ateliers. Alain Klinkenberg dirige une entreprise où l’on fabrique des palettes, des ossatures en bois ou des cloisons. Les ouvriers, dont beaucoup sont jeunes, communiquent avec les mains. Il y règne une atmosphère singulière.

Lire la suite...

Yan Plantier Penibilite de la sanction Au sein d’un établissement dont l’esprit est celui de la « bienveillance », le mot « pénible », sonne étrangement. Et pourtant, les éducateurs de Don Bosco le savent : « bienveillant » ne veut pas dire « laxiste ». Écoutons Yan Plantier, philosophe et enseignant à la faculté de Lyon, intervenant à la journée d'étude organisée au Centre Jean Bosco de Lyon, le 1er avril 2016, sur le thème de la sanction. « Si nous prétendons que la sanction n’a pas à être pénible, alors il ne faut pas parler de sanction ».

Lire la suite...

recherche sanction college 002 Sanction. Voilà un mot bien désagréable ! Si l’on ne sanctionne pas pour le plaisir, on le fait d’abord pour transmettre des limites et des repères et pour responsabiliser le jeune. Alors que certains dépeignent parfois la pédagogie salésienne, dont le socle est le système préventif, de « laxiste », Emmanuel Besnard montre que la question de la sanction est prise au sérieux dans les établissements du réseau Don Bosco où il pilote une recherche. Interview.

Lire la suite...

Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e11

On pourrait reformuler ainsi la question : « Qui détestes-tu le plus ? » On a le plaisir de constater que beaucoup rejettent « détester » comme trop fort ou loin de leurs sentiments. Quand ce verbe s’applique, c’est à ceux qui ont souffert de la maltraitance ou de la trahison d’un de leur proche.

Nos interviewés n’aiment pas les racistes, les homophobes, ceux qui manquent d’ouverture d’esprit, les radins, les moqueurs mais surtout les prétentieux et les gens trop sûr d’eux. La liste n‘est pas exhaustive. Pourtant certains essaient de comprendre cette inimitié. Pour Maxime « Quelqu’un, il a forcément quelque chose de bon et du coup, si on cherche bien, on ne peut pas détester quelqu’un. »

Question : Avons-nous le souci d’aller au-delà de nos détestations ?

Voir le 11è épisode : Qu’est-ce que tu détestes le plus ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...