Timbuktu1 355x248Djihad, un mot qui revient en boucle dans les média. Un mot associé au départ de jeunes vers la Syrie. Ne nous voilons pas la face, des maisons du réseau salésien sont directement concernées par ce drame. Alors que faire pour lutter contre cette venimeuse attraction, contre des ailes de moulins à vent dont la fascination pour certains jeunes s'avèrera cruelle voire mortelle ?

Lire la suite...

Jean Marie Petitclerc « Liberté, Egalité, Fraternité, telles sont les trois valeurs de notre République ! » ne cesse-t-on de nous rappeler aujourd'hui dans le contexte traumatisant de ce mois de Janvier 2015. Mais ces trois valeurs ne sont pas de même nature. Si la liberté et l'égalité sont de l'ordre du droit, la fraternité, quant à elle, est de l'ordre du devoir. Et ces valeurs doivent se conjuguer. Le droit à la liberté d'expression doit être corrélé au devoir de fraternité, avec l'exigence de respect que cette valeur impose. Tout n'est pas possible au nom de la liberté d'expression : le respect impose des limites.

Lire la suite...

Vivre et aimer 1 355 Don Bosco mettait en avant les liens familiaux pour que les jeunes vivent heureux avec leurs proches, et plus tard dans la société. Jean Claude et Marie Ange Lambert qui ont fait équipe durant trois ans avec le Père Guy Dermond, salésien de Don Bosco, comme responsables au Conseil National belge de Vivre et Aimer témoignent de leur itinéraire.

Lire la suite...

Compagnons 4 355Le compagnonnage a, au fil des siècles, acquis des lettres de noblesse. Autour du concept du Devoir, se sont ainsi cristallisées des notions comme : honnêteté, droiture, soif de découverte, envie d’apprendre au contact des autres, nécessité de transmettre aux plus jeunes, souci d’adapter le métier aux exigences d’une société en constante évolution… Avec le temps, les Compagnons du Devoir et du Tour de France ont su construire une identité qui leur a permis de tenir une place originale dans le monde du travail. Petit tour d’horizon sur cette grande école des hommes de métiers en compagnonnage.

Lire la suite...

blogune 180Depuis neuf ans, le père Bruno, salésien de Lyon, entretient un blog en lien avec des jeunes. Comment en est-il venu à se lancer dans cet univers ? Après qu'une maladie l'a obligé à changer son mode de présence auprès des adolescents, le père Bruno s'est investi dans les blogs. C'était l'époque des grandes heures de la radio Skyrock, de son célèbre animateur pour ados, Difool, et des skyblogs. Aujourd'hui le père Bruno a beaucoup à dire sur cette expérience de réseau avec les jeunes... A partager !

 

Lire la suite...

Teenstar 355Teenstar développe une pédagogie originale pour l'éducation affective des jeunes. Elle sera bientôt proposée au lycée Don Bosco de Lyon. La démarche plait aux jeunes et aux adultes. Elle s'adresse aux élèves de 4è jusqu'aux étudiants ou jeunes professionnels pour les aider à comprendre le sens de la sexualité, de l'amour, de la relation à l'autre. Elle veut faire découvrir la grandeur de pouvoir accueillir la vie et de le faire de façon responsable.

Lire la suite...

diaconia 355 dbaQui n'a pas été bénévole à l'école de ses enfants, au club sportif, dans une association caritative ou sociale ? Qui n'a pas expérimenté la collaboration avec des bénévoles ? La question choisie pour le forum de Diaconia, l'été dernier, à Lourdes nous concerne tous. Comment travailler en équipe composée de salariés et de bénévoles ? Des pistes de réflexion stimulantes. Et moi, comment comment j'assume ma mission ?

 

Lire la suite...

Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e11

On pourrait reformuler ainsi la question : « Qui détestes-tu le plus ? » On a le plaisir de constater que beaucoup rejettent « détester » comme trop fort ou loin de leurs sentiments. Quand ce verbe s’applique, c’est à ceux qui ont souffert de la maltraitance ou de la trahison d’un de leur proche.

Nos interviewés n’aiment pas les racistes, les homophobes, ceux qui manquent d’ouverture d’esprit, les radins, les moqueurs mais surtout les prétentieux et les gens trop sûr d’eux. La liste n‘est pas exhaustive. Pourtant certains essaient de comprendre cette inimitié. Pour Maxime « Quelqu’un, il a forcément quelque chose de bon et du coup, si on cherche bien, on ne peut pas détester quelqu’un. »

Question : Avons-nous le souci d’aller au-delà de nos détestations ?

Voir le 11è épisode : Qu’est-ce que tu détestes le plus ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...