grand jeu 355Jouer avec les jeunes, est-ce dépassé ? Jean-Marie Petitclerc, directeur du Valdocco, témoigne de son expérience. Aujourd'hui, c'est « chasse au trésor » ! Une première équipe arrive en courant et s'engouffre dans le vieux moulin de Serck, une île anglo-normande au large du Cotentin. Sans prendre le temps de souffler, les quatre adolescents montent l'escalier quatre à quatre, semblant savoir pertinemment où se rendre. Un hurlement de joie accompagne leur découverte : voici qu'ils ont enfin trouvé le trésor de Pedroludo, ce grand pirate qui, il y a quelques siècles, frayait cette mer. Cette trouvaille a été le fruit, durant toute la journée, d'une longue série d'épreuves, de rencontres, de recherche d'indices et de décodage de messages.

 

 

 

 

 

 

Observant ces adolescents âgés de 13 à 16 ans, je ne peux que m'étonner. Je les vois si souvent les yeux rivés sur l'écran, les doigts crispés sur le clavier. Et voici qu'ils prennent plaisir à jouer, avec nous les adultes, au point que certains parleront de cette « chasse au trésor » comme le moment le plus mémorable du séjour.

Don Bosco disait « Prends le temps de jouer avec lui »

L'intuition de Don Bosco, que l'on pourrait résumer ainsi : « Si tu veux apprendre à connaître un enfant, prends le temps de jouer avec lui », continue de s'avérer pertinente pour aujourd'hui, même pour les ados de notre temps qui paraissent si souvent blasés.

Le jeu élargit l'imaginaire au délà des limites de soi, des autres, du monde

Mais quels sont donc les ingrédients de la réussite d'un grand jeu ? Je crois qu'il doit respecter les 3 R : Rêve, Rôle, Règle.

  • Rêve. Il s'agit tout d'abord de permettre aux jeunes de vivre une aventure, en sollicitant leur imaginaire. Voici donc qu'au lieu de subir à la télévision des scénarios écrits par d'autres, ils vont devenir acteurs de scénarios qu'ils vont construire ensemble.
  • Rôle. Il s'agit ensuite de veiller à ce que chacun puisse jouer un véritable rôle, lui permettant de mettre ses talents et compétences au service de l'équipe.
  • Règles. Il s'agit enfin de s'accorder sur des règles, à la fois simples et claires, dont tout le monde puisse s'approprier le bien-fondé.

L'adulte a aussi un rôle "à jouer" !

On perçoit alors combien Don Bosco, loin de considérer le jeu comme un simple amusement, faisait de celui-ci un véritable outil éducatif. Car le jeu constitue pour le jeune un formidable moyen d'exploration de soi-même, des autres et du monde. Il permet de développer chez le jeune la faculté d'adaptabilité, si importante dans notre monde en mutation.

 

N'hésitons pas alors à dépasser les réserves naturelles de l'adolescent (c'est plus de mon âge !) et de l'adulte (suis-je bien à ma place quand je joue ?) pour continuer, à la manière de Don Bosco, de proposer aux jeunes d'aujourd'hui des espaces de jeux collectifs.

 

Jean-Marie Petitclerc

Salésien de Don Bosco

Directeur du Valdocco

Directeur du Campobosco


Mot du jour

 " Et aussitôt en jaillit de l'eau et du sang ". Certes il s’agit du côté plus que du cœur… Et pourtant, dans ce côté ouvert, c’est l’intérieur même de Dieu, son cœur pour ainsi dire, qui s’ouvre à nous, tout son amour qui se déverse sur nous.

Le disciple est comme une vasque : il se remplit de cette eau et de ce sang, jusqu’à en déborder. Mais pourquoi du sang en plus de l’eau ?

Dans le rêve de la tonnelle de roses, Don Bosco prend l'image de cette fleur, magnifique, odorante... mais pleine d'épines. Suivre Jésus avec Don Bosco, c'est aussi accepter les épines pour que les roses éclosent.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

École de Vie Don Bosco
Interview de Prisca
Voir l'article

Aftermovie : retour sur la journée Défi
Citoyenneté du 3 Mai 2017 dans l’Ouest
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Victor
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...