grand jeu 355Jouer avec les jeunes, est-ce dépassé ? Jean-Marie Petitclerc, directeur du Valdocco, témoigne de son expérience. Aujourd'hui, c'est « chasse au trésor » ! Une première équipe arrive en courant et s'engouffre dans le vieux moulin de Serck, une île anglo-normande au large du Cotentin. Sans prendre le temps de souffler, les quatre adolescents montent l'escalier quatre à quatre, semblant savoir pertinemment où se rendre. Un hurlement de joie accompagne leur découverte : voici qu'ils ont enfin trouvé le trésor de Pedroludo, ce grand pirate qui, il y a quelques siècles, frayait cette mer. Cette trouvaille a été le fruit, durant toute la journée, d'une longue série d'épreuves, de rencontres, de recherche d'indices et de décodage de messages.

 

 

 

 

 

 

Observant ces adolescents âgés de 13 à 16 ans, je ne peux que m'étonner. Je les vois si souvent les yeux rivés sur l'écran, les doigts crispés sur le clavier. Et voici qu'ils prennent plaisir à jouer, avec nous les adultes, au point que certains parleront de cette « chasse au trésor » comme le moment le plus mémorable du séjour.

Don Bosco disait « Prends le temps de jouer avec lui »

L'intuition de Don Bosco, que l'on pourrait résumer ainsi : « Si tu veux apprendre à connaître un enfant, prends le temps de jouer avec lui », continue de s'avérer pertinente pour aujourd'hui, même pour les ados de notre temps qui paraissent si souvent blasés.

Le jeu élargit l'imaginaire au délà des limites de soi, des autres, du monde

Mais quels sont donc les ingrédients de la réussite d'un grand jeu ? Je crois qu'il doit respecter les 3 R : Rêve, Rôle, Règle.

  • Rêve. Il s'agit tout d'abord de permettre aux jeunes de vivre une aventure, en sollicitant leur imaginaire. Voici donc qu'au lieu de subir à la télévision des scénarios écrits par d'autres, ils vont devenir acteurs de scénarios qu'ils vont construire ensemble.
  • Rôle. Il s'agit ensuite de veiller à ce que chacun puisse jouer un véritable rôle, lui permettant de mettre ses talents et compétences au service de l'équipe.
  • Règles. Il s'agit enfin de s'accorder sur des règles, à la fois simples et claires, dont tout le monde puisse s'approprier le bien-fondé.

L'adulte a aussi un rôle "à jouer" !

On perçoit alors combien Don Bosco, loin de considérer le jeu comme un simple amusement, faisait de celui-ci un véritable outil éducatif. Car le jeu constitue pour le jeune un formidable moyen d'exploration de soi-même, des autres et du monde. Il permet de développer chez le jeune la faculté d'adaptabilité, si importante dans notre monde en mutation.

 

N'hésitons pas alors à dépasser les réserves naturelles de l'adolescent (c'est plus de mon âge !) et de l'adulte (suis-je bien à ma place quand je joue ?) pour continuer, à la manière de Don Bosco, de proposer aux jeunes d'aujourd'hui des espaces de jeux collectifs.

 

Jean-Marie Petitclerc

Salésien de Don Bosco

Directeur du Valdocco

Directeur du Campobosco


Mot du jour

L’engagement humanitaire est un souci pour l’homme qui conduit à en prendre soin partout où il souffre. C’est une conscience récente qui amène certains à donner de leur temps pour rendre service dans des situations d’urgence ou durables de faim, de maladie, de guerre. Don Bosco déjà avait su engager ses jeunes dans la lutte contre le choléra lorsque ce fléau avait touché la ville de Turin en juillet 1854. Disposés à vivre cette solidarité, une cinquantaine de jeunes acceptent d’aller porter secours aux malades dans les maisons et les hôpitaux. Aujourd’hui, le volontariat international permet à tous les jeunes qui le souhaitent de vivre cette solidarité. Toute éducation, pour être complète, doit ouvrir à cette dimension du service. La générosité existe, à condition de savoir l’encourager et la solliciter.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite