Teenstar 355Teenstar développe une pédagogie originale pour l'éducation affective des jeunes. Elle sera bientôt proposée au lycée Don Bosco de Lyon. La démarche plait aux jeunes et aux adultes. Elle s'adresse aux élèves de 4è jusqu'aux étudiants ou jeunes professionnels pour les aider à comprendre le sens de la sexualité, de l'amour, de la relation à l'autre. Elle veut faire découvrir la grandeur de pouvoir accueillir la vie et de le faire de façon responsable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Teenstar ne résume pas la sexualité à l'acte sexuel en brandissant la peur du sida ou d'autres maladies ou d'une grossesse non désirée. Elle ne parle pas d'abord de prévention mais elle amène à la contemplation de son propre corps, à avoir du respect pour lui et par ricochet pour celui de l'autre. Elle invite à s'émerveiller de la complexité et de la simplicité de la sexualité.

 

« On les aide à être libres, à ne pas subir les pressions de la société »


Une jeune lycéenne en cours de formation s'exprime ainsi : « Teenstar m'a apporté beaucoup de choses positives. Avant, dans mon ancien collège, la sexualité m'était présentée de façon très sale, et parfois, j'avais des doutes sur ma conception de l'amour et je n'assumais pas pleinement ma féminité. Depuis que Teenstar a commencé dans mon lycée, je découvre la beauté de la femme et de la maternité et je suis fière d'être femme. De plus j'apprends à mieux connaître le corps, le cœur et les sentiments des garçons, ce qui est vraiment important ; maintenant, j'apprends à beaucoup mieux les respecter. C'est une formation qui me met en confiance sur mon avenir sentimental. »

 

 

Et vous ?
Partagez votre expérience

 

  • Parmi le panel de propositions d'éducation affective et sexuelle, que mettez-vous en place ?
  • Quelles sont les propositions les plus intéressantes selon vous ? Pourquoi ?

 

Déposez votre expérience dans les commentaires.

 « La relation est plus belle quand on est libre »


La pédagogie Teenstar, fondée sur l'étude de la nature humaine, permet de creuser tous les aspects : physique, affectif, psychologique, intellectuel, spirituel et social de la sexualité et fait comprendre aux jeunes leur aptitude biologique à donner la vie. Teenstar fait travailler sur la relation avec l'autre : comment on devient homme et femme. C'est une pédagogie de la vérité. Les formateurs expliquent aux jeunes le fonctionnement de leur corps. On leur fait découvrir les moyens de maîtriser sa sexualité. C'est une éducation à la responsabilité. On les aide à être libres : à ne pas subir les pressions de la société : « à tel âge, on doit tous avoir eu une relation sexuelle ». On leur fait découvrir : ce qui vous rendra heureux c'est d'avoir choisi et d'être responsables.

 


« On croit que cette formation c'est une prison puisqu'on se garde, on ne s'offre pas, mais en fait c'est surtout en nous-mêmes que ça se passe, on sait ce qu'on fait. On sait au fond de nous qu'on a raison même si toute la société dit le contraire. C'est pour être plus proche de l'autre, que la relation soit plus belle qu'on ne se donne pas tout de suite. La beauté, ça va avec la liberté. C'est dans chacun de nous que ça se passe, chacun se détermine mais je pense que oui, la relation est plus belle quand on est libre. »

 

Teenstar 2 355

L'intervenant ne pense pas à la place des jeunes


Le but est de pousser le jeune à réfléchir. On ne lui donne pas des questions-réponses pour penser à sa place mais tous les sujets sont abordés. C'est en aidant les jeunes à comprendre ce qu'ils vivent dans leur corps à l'adolescence et à comprendre leurs émotions qu'ils pourront aussi comprendre la beauté de devenir homme, femme adulte et les responsabilités qui en découlent dans le respect de soi-même et de l'autre. La durée de cette formation est de quinze rencontres en collège et ving-cinq en lycée, un peu moins pour les aînés. Ce sont des rencontres d'une heure environ. Les sept premières séances se font, garçons et filles séparés puis les séances suivantes se font ensemble. Un accompagnement personnel est proposé aux jeunes en cours de formation. Seuls les jeunes qui sont volontaires peuvent participer à la formation.

 

« Généralement, quand on est jeune et qu'on a des questions, c'est plus facile de se les poser entre jeunes et comme les autres sont aussi perdus que nous, on se donne des réponses qui ne sont pas forcément la vérité. Alors avoir l'avis d'adultes formés pour en parler, c'est bien» dit un jeune.

 

Les parents aussi sont invités à discuter 


Cette formation demande avec respect l'adhésion des familles qui sont invitées à venir prendre connaissance de l'ensemble des objectifs. C'est important car cela donne des possibilités de discussions intéressantes en familles qui relaient ce qui se vit avec les jeunes dans l'établissement scolaire ou l'aumônerie. On donne aux parents un exposé détaillé du programme, et on répond à leurs questions. On sollicite leur consentement avant celui de leurs enfants. Ces derniers s'engagent ensuite librement à suivre on non le parcours. »

 

La formation a un rôle pacificateur


Un enseignant qui a donné cette formation affirme « qu'elle a un rôle pacificateur. Les jeunes deviennent plus détendus et rassurés lorsqu'ils découvrent la sexualité dans toute sa complexité, sa richesse et sa beauté. Les échanges sont riches et libèrent de l'angoisse. » et il ajoute : on donne du temps aux élèves dans un monde où tout doit aller vite. On prend le temps avec eux de s'écouter, de chercher, de comprendre. »

 

Joëlle Drouin

16 janvier 2014

 

Pour aller plus loin

Pour approfondir la pédagogie de Teenstar : www.teenstar.fr


 

 

 


Mot du jour

Le vendredi, le chrétien reprend les différents instants de la fin de vie de Jésus. Avant d’arriver au calvaire, celui-ci porte une partie de sa croix, sur laquelle il sera crucifié. Cette croix est riche de sens : Jésus porte les maux de ce monde, le mal qui nous taraude, les souffrances qui nous meurtrissent. Face à des situations où nous tombons dans le péché… il se tient présent à nos côtés, discrètement ; il vient délicatement offrir une petite lumière qui vient nous réchauffer.

En nous laissant éclairer par Jésus, exemple de celui qui n’a pas fait le mal, celui-ci nous met sur un chemin de lumière où l’épreuve ne s’effacera pas, mais pourra se vivre autrement.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Fabienne Bouy
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Laure
Voir l'article

I see you - "Clin d'œil à la créativité"
du FestiClip 2017
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : Luigi Farini

      farini 1 Don Bosco était le « poil à gratter » de certains hommes politiques de son temps. Pourquoi ? Son respect tout dévoué au Pape, par exemple, contrastait avec les idées dans le vent. Les journaux se chargeaient d’alimenter les suspicions et accusations de « réactionnaire ».

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Rebattre les cartes de la nutrition au Sahel

      dba une 991 « Il ne suffit pas de concilier la protection de la nature et le profit financier, ou la préservation de l'environnement et le progrès. Il s'agit de redéfinir le progrès. » Dans son encyclique « Laudato Si’ », le Pape François propose les lignes de force d’une écologie intégrale et authentique. Etablissements agricoles ou horticoles, enseignants, mouvements de jeunesse, avancent dans cette direction. C’est ce chemin d’avenir que retrace le nouveau numero de Don Bosco Aujourd’hui.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Faà di Bruno

      Faa di Bruno « Aux tout premiers temps de l’oratoire, on voyait arriver presque tous les lundis un capitaine du génie, lequel, après avoir déposé son épée, se confessait, servait la messe et communiait. Nous en étions tous édifiés » raconte le Père Jean-Baptiste Francesia.

      Lire la suite

    • Don Bosco vu par Myriam Tonus et Jean-Michel Javaux

      Myriam Tonus et Jean Michel Javeau Ils sont éducateurs, prêtres, artistes, politiques, hommes et femmes de ce temps... Don Bosco Aujourd’hui est allé à leur rencontre, leur demandant ce que représente pour eux le saint de Turin, ce qu’ils aiment en lui, ce qu’ils en retiennent et si, pour eux, son message est encore actuel.

      Lire la suite

    • Jacques-Oliver Vial : Une petite main au service de ce beau projet éducatif et spirituel

      Vial Jacques-Oliver Vial est président des camps InterJeunes. Il est dans plusieurs groupes de la famille salésienne. Homme d’engagement, il fait un parcours de militant et un parcours de foi.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Leonardo Murialdo et Don Bosco

      leonardo murialdo Quoique très différents par leurs origines sociales et leur éducation, Saint Jean Bosco et Saint Leonardo Murialdo se sont rencontrés dans le souci de l’éducation des jeunes pauvres et abandonnés. Ils noueront une grande amitié et collaboreront jusqu’à la fin.

      Lire la suite

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Missionnaire pour la France-Belgique sud, Pierre Nguyen, salésien, est devenu prêtre...

      vietnam salesien don bosco ordination 000 Originaires du Vietnam, plus d'une centaine de Salésiens de Don Bosco, prêtres et frères, sont actuellement envoyés dans les différentes provinces du monde entier. Missionnaires, ils quittent leur pays pour participer aux missions d'éducation voulues par St Jean Bosco. Dans la province de France et Belgique Sud, ils sont quelques-uns, dont le Père Pierre Nguyen, ordonné prêtre le samedi 22 juillet 2017 à Hô-Chi-Minh-Ville.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite

    • Don Bosco en son temps : Don Rinaldi

      don bosco rinaldi 004 Filippo Rinaldi s’est laissé imprégner par Don Bosco. Il a poursuivi son œuvre en fondant, il y a 100 ans, l’Institut des Volontaires de Don Bosco », femmes consacrées, vivant dans le monde. Il fut le 3e Recteur Majeur à lui succéder à la tête des salésiens.

      Lire la suite

    • Sarah Huppermans : On m'a donné des responsabilités et fait confiance !

      sarah h « Ma mère m'emmenait à la paroisse St-François-de-Sales à Liège chez les Salésiens de Don Bosco. J'aimais participer aux célébrations qui avaient du sens pour moi. » C’est le début d’un long parcours de Sarah jusqu’à l’expérience Ephata Don Bosco !

      Lire la suite

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Pour une écologie authentique

      ecologie authentique ressins 002 « Tout changement a besoin d’un chemin éducatif » plaide le Pape dans l’encyclique « Laudato Si’ ». Elèves en établissement agricole ou horticole, enseignants, mouvements de jeunesse, sont attentifs aux évolutions de l’écologie, mais il reste beaucoup à faire. Dans le réseau des établissements Don Bosco, on avance.

      Lire la suite