mayet au milieu-Après les lois de Séparation de 1905, la guerre de 1914 change beaucoup de choses. La bravoure des salésiens est remarquable et remarquée. Ainsi en 1918, les salésiens vont pouvoir revenir en France et réouvrir leurs œuvres.

 

 

En 1901, la France salésienne comportait deux régions : le Nord, province St Denis, centrée sur Paris, avec 9 maisons, 95 confrères et 26 novices ; et le Sud, Province St Lazare, centrée sur Marseille avec 10 maisons, 125 confrères et 51 novices.

 

Les Salésiens sont expulsés hors de France en 1905

Les lois de séparation de l'Eglise et de l'Etat prévoient l'expulsion des salésiens. Le Sud décide de se séculariser et de rester en place. En 1905, ils sont encore 43 confrères pour sept maisons. Le Nord demande l'agrément, qui lui est refusé au cours d'un procès retentissant. Obligés de partir, certains restent en changeant de statut, comme le Père Dhuit à Paris. Son école ferme, mais il maintient le patronage ! D'autres partent, emmenant parfois leurs élèves avec eux, à Sampierdarena en Italie, par exemple, pour se replier ensuite en Belgique. En 1905, le Nord possède encore cinq présences sur le territoire national tenues par 18 confrères. Par contre 10 salésiens sont à Guernesey, 24 à Melles-lez-Tournai en Belgique et 4 à Oran. Entre temps le noviciat s'est replié en Italie à Avigliana, puis en Belgique à Hechtel. Ces maisons sont considérées comme faisant partie de la province de France. Les maisons de Tournai, Verviers, Hechtel et Liège en Belgique sont dirigées par des salésiens français, et le personnel vient presque en totalité de l'ex province de Paris

 

Etat des lieux de la province en 1914

14 18 Père Gauthier 355Le père Gauthier, brancardier de grande bravoureAu début de la guerre de 1914, il n'y a plus qu'une seule province ! Et 82 confrères sur 163 reçoivent leur ordre de mobilisation. Ils partent sans discuter laissant les maisons démunies. A Montmélian, l'œuvre est même fermée. A Melles lez Tournai le Père Festou, directeur, est mobilisé avec tous ses professeurs, les élèves du collège sont envoyés à Tournai. Au total entre 1914 et 1918 les salésiens de France auront eu 112 mobilisés, 17 y laisseront leur vie.

 

Les salésiens reviennent en France après la guerre

Certains sont brancardiers ou infirmiers, le Père Cau et Paul Legall sont en première ligne pendant toute la guerre pour assister les blessés et les mourants. D'autres sont téléphonistes et agents de liaison dans des conditions particulièrement difficiles. D'autres encore, simples soldats au front, se sont distingués par leur courage : Prestau, lieutenant d'une bravoure légendaire, a mené plusieurs fois ses hommes à l'assaut, Mayet (sur la première photo, au milieu) et Aime, grenadiers, etc. Au total trente-quatre citations et décorations. L'état français leur sera reconnaissant. Les Salésiens reviennent peu à peu en France, car les lois ont changé à la suite du comportement des religieux et prêtres pendant la guerre.

 

Les salésiens rentrent du front à partir de 1917 et ouvrent de nouvelles maisons

Il faudra attendre 1917 pour que le Provincial, le Père Virion, ouvre en France au Château d'Aix, dans la Loire un noviciat remplaçant celui de Belgique. Il se doublera d'un collège. En 1919, les salésiens prennent une école à Guînes, mais doivent la quitter en 1921. Ils se sont aussi installés en 1919 à Caluire, dans une école primaire, puis secondaire. Dans le sud, dès 1919, les œuvres de Nice, Marseille, La Navarre, Montpellier La Marsa en Oranie, peuvent reprendre leurs activités sous la direction officielle des salésiens. Et en 1920, ils prennent l'école agricole de Pressin.

 

14 18 dhuit 180Le Père Dhuit à ParisPar contre, les salésiens ont quitté Guernesey en 1926, regagnant l'Institut Lemonnier de Caen. Ils ont abandonné Tunis en 1959 et La Marsa en 1960, et l'Oranie peu de temps après. La maison de Melles-lez-Tournai a fermé en 1962, pour reprendre le collège de Bailleul, dans le Nord. 

 

 

Cette présentation simplifie outrageusement une histoire remplie de rebondissements, d'actes de courage et de résistance. Retenons seulement que les salésiens persécutés n'ont pas hésité à défendre leur patrie et sont venus à son appel pour la défendre, ce qui leur a permis ensuite de continuer à servir sa jeunesse.

 

 

Jean-Pierre Monnier,
salésien de Don Bosco
15 aout 2014

 

 

 


Mot du jour

« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger qui donne sa vie pour ses brebis. » Jn 10

Jésus, le bon berger se donne corps et âme, il n’abandonne pas son troupeau.

Don Bosco avait bien compris cette parole et l’a fait par l’investissement de toute sa vie pour ses jeunes.
A leur exemple, l’éducatrice et l’éducateur Salésien sont pleinement soucieux du bien de leurs jeunes et désirent leur donner le meilleur d’eux-mêmes.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite