Jean Marie Petitclerc « Liberté, Egalité, Fraternité, telles sont les trois valeurs de notre République ! » ne cesse-t-on de nous rappeler aujourd'hui dans le contexte traumatisant de ce mois de Janvier 2015. Mais ces trois valeurs ne sont pas de même nature. Si la liberté et l'égalité sont de l'ordre du droit, la fraternité, quant à elle, est de l'ordre du devoir. Et ces valeurs doivent se conjuguer. Le droit à la liberté d'expression doit être corrélé au devoir de fraternité, avec l'exigence de respect que cette valeur impose. Tout n'est pas possible au nom de la liberté d'expression : le respect impose des limites.

 

 

La fraternité est différente de l'amitié, car on choisit ses amis alors qu'on ne choisit pas ses frères. Elle est également plus exigeante que la seule solidarité. Car on peut manifester sa solidarité en donnant une piécette à un SDF, sans établir avec lui une relation fraternelle. La fraternité exige le respect de la différence de l'autre, tout en le considérant égal en droit.

 

Serdu humiliation Ce devoir de fraternité va de pair avec le refus de tout ce qui peut conduire à l'humiliation de l'autre. Et l'on sait, - en tout cas l'histoire l'a montré à maintes reprises -, que l'humiliation conduit à la violence. Prévenir la violence du terrorisme, c'est d'abord s'engager à éviter toute pratique humiliante. Combien de jeunes aujourd'hui se sentent humiliés par l'école, quand ils se voient relégués dans des établissements stigmatisés par l'environnement ! Les enseignants se plaignent aujourd'hui du « communautarisme » à l'école : mais n'est-ce pas la carte scolaire qui a conduit à ce communautarisme, quand les enfants d'un même quartier ghettoïsé sont appelés à être scolarisés dans le même établissement ? La culture du quartier envahit alors l'école, et les enseignants, qui n'ont bien souvent aucune connaissance des codes du quartier, se sentent alors dépassés. Combien il est temps de rétablir la mixité sociale à l'école ! On a enterré la mesure du « busing » - qui consistait à répartir les enfants d'un collège sensible dans les différents établissements scolaires de la ville - alors que les premiers résultats paraissaient prometteurs.

 

Et que dire de l'état de nos prisons, véritable honte pour notre République. Là encore, il faut le dire, les foyers de radicalisation islamique, dans notre pays, sont les prisons !

 

La lutte contre le terrorisme passe certes par le développement de nos services de renseignements, mais combien il est temps, pour notre République, de prendre soin de ses deux institutions qui fabriquent l'humiliation : ses écoles et ses prisons ! N'oublions pas en effet que les 3 terroristes abattus le 9 Janvier par les forces de l'ordre sont passés par nos écoles et nos prisons.

 

Jean-Marie PETITCLERC,
salésien de Don Bosco,
22 janvier 2015

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Famille Salésienne

    • Don Bosco en son temps : La famille des comtes de Maistre

      Chateau de Beaumesnil dr La famille de Maistre a fourni des hommes de valeur au service des rois de Piémont-Sardaigne, de l’empereur Alexandre Ier de Russie, et des Etats Pontificaux. Don Bosco était accueilli familièrement dans cette famille, qui l’a très généreusement soutenu dans ses œuvres.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Les salésiens de France et Belgique-Sud en chapitre

      chapitre don bosco 2019 11 Les salésiens religieux de la Province France-Belgique Sud ont célébré leur chapitre à Lyon, du 22 au 26 avril 2019. Tous les trois ans, comme le veulent les constitutions, ils se retrouvent en assemblée constituée par les responsables de la Province et les délégués élus par les confrères. Avec les invités, ils étaient environ 70.

      Lire la suite

    • Couleurs salésiennes 2019 : Prêt ?

      don bosco couleurs salesiennes 2019 Chaque région salésienne se prépare à vivre les couleurs salésiennes. Comme l’année dernière, ce sera une beau moment de convivialité : célébration, repas partagé, animation-jeu… chaque lieu s’organise.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : un dossier sur les élections européennes

      Don Bosco Aujourd hui 998 Du 23 au 26 mai, auront lieu les élections européennes. L’heure est-elle au repli ou à la poursuite de la construction européenne ? Des personnes engagées dans le réseau Don Bosco ou au Parlement européen osent une parole. Elles révèlent les difficultés rencontrées, leurs insatisfactions, mais aussi leur désir de voir cette Europe grandir. Vers quelles valeurs l’Europe doit-elle évoluer ?

      Lire la suite

    • Echos de la visite du Recteur Majeur, le P. Angel Artime

      Echos de la visite du Recteur Majeur Du 21 au 24 février, le responsable international des salésiens de Don Bosco, le P. Angel Artime a rendu visite à la province France – Belgique Sud. Quatre jours de rencontre, de travail, d’échange, de célébration, de fête ! Tout au long de cette visite, le Recteur majeur a pu découvrir la réalité du charisme salésien. 22 personnes, de la famille salésienne et du réseau Don Bosco, partagent ce que les ont marqués de cette visite.Logo video80

      Lire la suite