dba defi citoyen delegation colombienne 001 Arrivée le 16 août dernier à Paris, la délégation colombienne, composée de Jefferson, Juan et Diana de la République des Enfants, est restée 36 jours sur notre continent et elle aura parcouru plus de 6.000 km ! Une expérience forte pour chacun faite de rencontres et de partages. Et au bout de cette distance, quel trésor nous laissent-ils ? Ecoutons Simon-Pierre Escudero, chargé de mission pour ce défi citoyenneté 2025, qui retrace cette aventure colombienne.

 

Le tour de France et de Belgique

Après leur passage remarqué au Campobosco, la délégation colombienne a rencontré les jeunes et les adultes de deux maisons d'action sociale, six lycées, six collèges et une école primaire partenaire, ainsi que les animateurs de groupes de jeunes du réseau MSJ en Belgique. Le 14 à Lyon, le 18 à Bruxelles et le 19 Septembre à Farnières, ils ont lancé le Défi Citoyenneté 2025 en leur présence. Au-delà de ces lancements, petit retour sur le passage de la délégation colombienne dans les maisons Don Bosco.

 

 

Le tour de 6000 km de la délégation colombienne...

 

Un trésor à partager sans modération

Un trésor laissé par les colombiers en 4 étapes...

Dans chacune de leurs interventions, Jefferson, Diana et Juan n'ont cessé d'expliquer le bien-fondé du dispositif mis en place pour les jeunes qui souhaitent entrer à la République des Enfants. Cela ne se fera pas du jour au lendemain mais s'inscrira dans la durée et le jeune passera par 4 étapes.

 

 

 

Des espaces pour prendre des responsabilités

 

Dans une autre interview, Simon-Pierre explique, à partir du contexte dans lequel les jeunes de la République des Enfants prennent des responsabilités, comment cela peut faire écho en France et en Belgique :

 

« La République des Enfants distingue trois moments au quotidien : la vie commune, les ateliers, les salles de classe. Que pouvons-nous mettre en place dans ces différents espaces pour emmener les jeunes à la responsabilité ?
Il y a déjà deux domaines où les jeunes peuvent s'engager, celui des ateliers et celui de la vie commune. Comment peut-on penser ou repenser les temps libres, les temps de repas, le maintien de la propreté des lieux, les besoins que nous avons ? Des jeunes ont des talents. Quels outils et espaces nous leur laissons pour les valoriser et pour qu'ils puissent transmettre leur savoir-faire (sport, arts, jeunes sapeurs-pompiers, ...) ?

 

Dans quelques jours, les élections des délégués de classe auront lieu. Quelle est la mission de ces délégués ? Comment les formons-nous à ce service ? Comment les valoriser ? Comment pensons-nous, et surtout comment peuvent-ils penser (les délégués) les heures de vie scolaire ?
Nos manières d'enseigner peuvent aussi être renouvelées. Comment faire en sorte que les cours que je dispense soient dynamiques ? Comment impliquer les jeunes dans le cours enseigné ? Il ne s'agit pas de modifier les objectifs du cours, mais de remettre en question le chemin, la méthodologie pour parvenir à ces objectifs, afin de former non seulement de bons élèves, mais aussi et surtout de bons êtres humains. »

 

Dernier message avant le départ...

Le défi est maintenant entre les mains des jeunes et des adultes de la famille salésienne de Don Bosco et de son réseau, encouragés par une dernière parole des amis de la Colombie :

 

 

 

Vincent Grodziski, sdb
Rédacteur en Chef,
08 octobre 2015.

 

 

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e3

L’épreuve la plus difficile souvent citée est le harcèlement. Héloïse l’a particulièrement subi. « Tout le monde qui te regarde de haut en bas sur les réseaux sociaux, comme une pourriture, comme un déchet… Il faut respecter chaque personne au monde. » Et puis, il y a le racisme sous toutes ses formes.

Inès nous dit avoir reçu des paroles blessantes concernant ses origines. Elle s’interroge : « On se dit parfois qu’on n’est pas intégrée alors que si, peut-être que non. On ne sait pas très bien en fait. » Le métissage de Mélissa entraîne, pour elle aussi ,des réflexions sur les avantages et les inconvénient de sa situation qui la laisse sans voix. « Je ne sais pas que dire à part être outrée. »

Question : Face à ces paroles qui détruisent quelles paroles constructives sommes-nous capables d’opposer ?

Voir le 2 épisode de la saison 2 : Le poids des mots ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Les salésiens de France et Belgique-Sud en chapitre

      chapitre don bosco 2019 11 Les salésiens religieux de la Province France-Belgique Sud ont célébré leur chapitre à Lyon, du 22 au 26 avril 2019. Tous les trois ans, comme le veulent les constitutions, ils se retrouvent en assemblée constituée par les responsables de la Province et les délégués élus par les confrères. Avec les invités, ils étaient environ 70.

      Lire la suite

    • Les citoyens ont besoin de l’Europe

      citoyens europe don bosco 2019 02 Bogna Suda est polonaise. Elle travaille au Parlement européen depuis plus de 15 ans. Elle est conseillère dans un groupe politique et dirige une équipe de 9 personnes. Elle explique le travail du Parlement et relève les défis à venir.

      Lire la suite

    • Couleurs salésiennes 2019 : Prêt ?

      don bosco couleurs salesiennes 2019 Chaque région salésienne se prépare à vivre les couleurs salésiennes. Comme l’année dernière, ce sera une beau moment de convivialité : célébration, repas partagé, animation-jeu… chaque lieu s’organise.

      Lire la suite

    • Les paroisses salésiennes en dialogue

      paroisses don bosco 2019 02 Samedi 6 avril, les paroisses salésiennes de la Province de France-Belgique ont envoyé d’Argenteuil, Liège, Lille, Lyon, Nice et Paris des salésiens, des coopérateurs et des paroissiens pour une « Rencontre des paroisses confiées aux salésiens » organisés au pied du sanctuaire de Saint Jean Bosco à Paris.

      Lire la suite

    • Don Bosco Gières / Kenitra : Créer des ponts entre la France et le Maroc

      gieres kenitra don bosco 2019 05 C’est dans cette aventure que se sont lancés les collégiens de Don Bosco Gières avec ceux de Don Bosco Kenitra. Ils se sont préparés durant de longs mois… Et en mars dernier, durant neuf jours, les 29 collégiens ont vécu au rythme de leur interlocuteur marocain. Récit par Clément et Alec.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : un dossier sur les élections européennes

      Don Bosco Aujourd hui 998 Du 23 au 26 mai, auront lieu les élections européennes. L’heure est-elle au repli ou à la poursuite de la construction européenne ? Des personnes engagées dans le réseau Don Bosco ou au Parlement européen osent une parole. Elles révèlent les difficultés rencontrées, leurs insatisfactions, mais aussi leur désir de voir cette Europe grandir. Vers quelles valeurs l’Europe doit-elle évoluer ?

      Lire la suite