Prions attentas paris 2015Réponse du Père Daniel Federspiel, provincial des Salésiens de Don Bosco de France Belgique-Sud et de Sœur Geneviève Pelsser, provinciale des Salésiennes de Don Bosco, aux messages reçus...

 

 

« Merci pour vos messages de solidarité à destination des éducateurs et enseignants. Merci pour les prières pour ces familles violemment confrontées à l'absurde. Nous ne pouvons pas grand-chose....

 

En même temps dans les hôpitaux de Paris beaucoup de médecins, de personnels soignants se sont spontanément rendus sur les lieux pour SERVIR dès les premières heures des attentats. Des citoyens, dimanche matin, se sont rendus dans les centres de collecte de sang pour DONNER. Des gens ont ouvert les portes de leur appartement proche des lieux impactés pour ACCUEILLIR. Des éducateurs dans les cités, dès le samedi matin, ont DIALOGUÉ et aidé des adolescents à mettre des mots sur leurs sentiments et à affiner leur réflexion. Des hommes et des femmes ont choisi la VIE, car elle le mérite bien !

 

Quant à nous éducateurs et éducatrices salésiens, nous sommes profondément interpellés sur notre manière d'accompagner la croissance humaine, spirituelle, éducative des jeunes générations... Le défi est immense, ne perdons pas courage ! »

 

 

père Daniel Federspiel, sdb et sœur Geneviève Pelsser, fma
provincial et provinciale des salésiens et salésiennes de Don Bosco
17 novembre 2015

 

 


Mot du jour

L’engagement humanitaire est un souci pour l’homme qui conduit à en prendre soin partout où il souffre. C’est une conscience récente qui amène certains à donner de leur temps pour rendre service dans des situations d’urgence ou durables de faim, de maladie, de guerre. Don Bosco déjà avait su engager ses jeunes dans la lutte contre le choléra lorsque ce fléau avait touché la ville de Turin en juillet 1854. Disposés à vivre cette solidarité, une cinquantaine de jeunes acceptent d’aller porter secours aux malades dans les maisons et les hôpitaux. Aujourd’hui, le volontariat international permet à tous les jeunes qui le souhaitent de vivre cette solidarité. Toute éducation, pour être complète, doit ouvrir à cette dimension du service. La générosité existe, à condition de savoir l’encourager et la solliciter.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Pierre Favre, ancien chanteur des Garçons Bouchers
devenu bénévole au Secours Catholique
Voir l'article

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Paul
Voir l'article

« On va tout faire pour »
par les élèves de Lyon-Pressin
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • International

    • Label salésien : Rebattre les cartes de la nutrition

      lappel nutrition tchad 004 Depuis trente ans, l’association Appel Durance œuvre pour lutter contre la malnutrition des enfants au Tchad, en partenariat avec les villageois. Cette association utilise la méthodologie des « Nutricartes » qui obtient de très bons résultats. Don Bosco Aujourd’hui a voulu en savoir plus et a interviewé sa présidente, Anne Vincent.

      Lire la suite

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite