festiclip 2016 lyon 003 Pour la première fois le FestiCLip, dans sa 11e édition, a délivré un « Prix du meilleur film étranger ». Une volonté affirmée de l’Atelier Multimédia, organisateur du festival, de cultiver une dimension européenne.

 

Cette année participaient au Festival, le Portugal et l’Irlande. Un statut un peu particulier avait été accordé à la Belgique du fait de son union avec la France dans le réseau salésien. Tous les films français étaient sous-titrés en anglais, et en français pour ceux de l’Irlande et du Portugal.

 

Au total, quinze clips ont été projetés au Centre Jean Bosco de Lyon, dont treize étaient en compétition, devant un public attentif et respectueux du travail accompli par chaque équipe. Étaient présents, outre le Portugal et l’Irlande : l’institut Lemonnier de Caen, le Campus de Pouillé, le Lycée St Bénigne de Dijon, Don Bosco Marseille, Don Bosco Farnières et le Lycée Don Bosco de Lyon.

 

L’accent mis sur une participation européenne s’est concrétisé par l’attribution au Portugal du prix du Public et du meilleur film étranger avec « Sur l’échiquier de la vie » et « Il ne suffit pas d’aimer ». Don Bosco Farnières a, quant à lui, reçu le prix du Jury avec « Angle de vie ». L’équipe du Lycée Don Bosco Lyon s’est vue récompensée par le « Clin d’œil à la créativité » pour « Connectées ». Un coup de pouce donné à une équipe méritante.

 

festiclip 2016 lyon 004 L’équipe de Don Bosco Lyon qui a reçu le « Clin d’œil de la créativité » festiclip 2016 lyon 006 Le Portugal a obtenu le prix du Public et du meilleur film étranger. 

 

 

Les vidéos de l'article

Sur l’échiquier de la vie
Prix du public

Angle de vie
Prix du Jury

 

Parole de jeunes

Parole d'une accompagnatrice

 

Une pépinière de jeunes talents

Le Festival a été marqué par la qualité des films présentés. Les clips d’un très bon niveau confirment le rôle de pépinière de talents du Festival. On y discerne des personnalités cinématographiques naissantes.

 

À la projection, il est apparu que toutes les équipes ne disposaient pas des mêmes moyens. Mais le travail du Jury a consisté à pondérer sa notation, privilégiant la démarche pédagogique, le travail d’équipe, l’effort pour délivrer un vrai thème de réflexion.

 

Cette démarche avait bien été soulignée par Marielle Jovine, comédienne, présidente du Jury lors de son discours introductif.

 

Les thèmes abordés étaient très divers : la miséricorde ; l’engagement dans un mouvement ; la non-reconnaissance de soi ; le téléphone portable qui, paradoxalement, peut perturber la relation ; la prise d’alcool et ses conséquences pouvant aller jusqu’au drame ; quelle sélection et quel traitement de l’information ? ; la résilience ; comment vivre une déception amoureuse ?

 

festiclip 2016 lyon 007 Deux jeunes portugaises présentent avec assurance leur film festiclip 2016 lyon 008 La salle en plein travail de notation

 

Une joyeuse fête

La soirée a été brillante, chaleureuse et fort bien présentée par Agnès et Emmanuel, un couple de jeunes animateurs. Les intermèdes ont apporté des moments de détente. Au programme ce soir-là : danses africaines par deux jeunes et prestations « vintages » avec en guest star, ni plus ni moins, que Dalida et Claude François. Un désopilant pastiche qui a réjoui l’assemblée.

 

La pause, en milieu de soirée, a donné lieu à de nombreux échanges permettant de mieux appréhender les productions des uns et des autres.

 

festiclip 2016 lyon 001 Agnès et Emmanuel, deux animateurs qui se sont donnés à fond festiclip 2016 lyon 009 Un intermède très années 80. Sans concession ! 

 

festiclip 2016 lyon 010 Des danses africaines qui chauffent la salle festiclip 2016 lyon 002 Présentation du Jury par la présidente 

 

Comme chaque année un petit film, venu d’ailleurs, a mis fin aux projections. Nous vous faisons cadeau du lien : The present (sous-titré en Français) 

 

Autre tradition : le mot du soir prononcé cette année par le P. Daniel Federspiel, responsable des Salésiens de France et de Belgique. Il a rappelé justement qu’il ne devait pas y avoir de déçus, tant le travail de chacun avait une pleine et entière valeur dans le projet de communication du FestiClip. Notons enfin que Sœur Marie-Agnès Chetcuti, vicaire des Salésiennes de Don Bosco, a honoré de sa présence le festival. Un générique final a apposé la signature de chacun au bas de cette édition 2016 qui n’a pas démérité.

 

Prochain rendez-vous : le 20 mai 2017.

 

Pour visionner les films gagnants et plus de photos, consultez le nouveau site : www.festiclip.eu.

 

 

Jacques REY, sdb,
Atelier Mulitmédia
16 juin 2016

 

 

Radioscopie d’un film primé.

 

festiclip 2016 lyon 005 Don Bosco Farnières récompensé par le prix du Jury« Angle de vie », le court-métrage présenté par le Centre Don Bosco de Farnières a reçu le prix du Jury. Relire avec un regard critique les actualités proposées par les médias, adopter un autre angle de vue... tels étaient les objectifs de l’équipe belge ! Retour arrière sur la gestation de ce film.

 

Une page blanche, 4 ados, 4 jours, un défi ! Alors, on veut qu’il parle de quoi, ce film ? S’ouvre alors, entre les jeunes, une discussion brise-glace, qui balade les esprits ici et là et balaie quelques sujets déjà vus. Puis, sans prévenir, une idée fuse, L’idée, celle qui va embarquer tout le monde instantanément derrière elle. Si on faisait « un JT des bonnes nouvelles » ? Il faut créer une histoire, notre histoire ! Qu’est-ce qu’on raconte ? Qui fait quoi ? On écrit, on fait quelques recherches, on est surpris : les textes de presse qu’on découvre sont encore pires que ce qu’on imaginait : totalement déshumanisés ! On a du pain sur la planche, les gars !

 

Petit à petit, un scénario émerge ; les rôles se répartissent ; les répliques s’écrivent et se distribuent ; le matériel de tournage se met en place. Les adultes se font les plus discrets possible devant tant d’enthousiasme et de détermination. Prises de vue, éclairage, son, costumes, prompteur, décors, on dirait qu’ils ont fait ça toute leur vie ! Reste le montage. « Cool, on a un pro qui va faire ça pour nous ! » « Hep, les jeunes, pas si vite ! », ça c’est Alain, le pro ! « Quelle image vous voulez pour cette séquence ? Et quel fond d’écran pour le JT ? Et quelle musique pour votre générique ? Et il faut encore un titre à votre film et ... » Et encore une bonne journée de travail tous ensemble pour finaliser le projet.

 

Un festival, c’est un concours ? Oui, et on a déjà gagné ! On a gagné d’avoir relevé le défi, d’avoir vécu une extraordinaire expérience, d’avoir créé des liens, d’avoir pris la parole qu’on nous donnait, d’avoir compris toute la force de l’expression d’un message collectif, bref, d’avoir fait notre cinéma, oui, mais sous un angle de vie !

 

 

Sophie JACQMIN
Adulte accompagnatrice du groupe belge de Farnière

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

Lorsque je joue une musique qui me touche avec mon violon, j’éprouve un besoin d’exprimer mes sentiments, et je m’émeus par le son. Parfois, lorsque la musique est trop belle, je verse une larme pendant que je joue. Cela m’arrive également quand j’en écoute. Elle est pour moi un moyen d’expression universel presque magique permettant de comprendre une personne mieux que par les mots. On compatit, se réjouit avec l’autre, c’est vraiment merveilleux. Alors, bien que je sois peu pratiquant, si Dieu est à l’origine de tout cela, je lui en suis éternellement reconnaissant. Mon professeur de violon au conservatoire, ancien moine franciscain, m’aide à développer mon chant intérieur et à adopter une optique de don de soi à chaque fois que je fais résonner mon violon et je dois dire que sa pédagogie me fait un bien fou.

Écouter : Nathan (auteur de ce mot du jour) au violon

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Patrick Loyer, Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Serdu ! Dessine-moi Don Bosco !

      Serge Duhayon Serge Duhayon est dessinateur de Presse. Il a collaboré à des revues spécialisées et signé des milliers de dessins pour des tas de bulletins d’associations locales. Ses sujets préférés ? Les jeunes. Depuis trente ans, Serdu prend le crayon pour les pages pédagogiques de Don Bosco Aujourd’hui. Qui se cache derrière ce crayon ?

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Eduquer l’air de rien…

      Une dba 994 Les interventions éducatives des adultes font partout l’objet de programmes, de règles, d’horaires, d’exercices didactiques... Mais il restera toujours des espaces et des moments qui donnent du jeu pour la spontanéité. On parle alors de pédagogie informelle ou non-formelle, ou plus familièrement de pédagogie « du patio » ou « de la cour de récré ». Don Bosco y était très sensible. Quel est l’intérêt aujourd’hui de pratiquer cette pédagogie non formelle ?

      Lire la suite

    • Martin Sautereau : « je veux transmettre ce que j’ai reçu. »

      martin au campobosco 01 Le prochain Campobosco a lieu du 26 au 30 août à Turin (Italie). Écoute de grands témoins et débats entre jeunes, jeux, célébrations, veillées festives, activités sportives, ateliers : théâtre, clown, danse, musique, chant, multimédia… C’est un grand temps fort qui traverse la vie des jeunes. Martin Sautereau, lui, s’est senti transformé par l’expérience du Campobosco. Témoignage.

      Lire la suite

    • Les Anciens élèves de Don Bosco toujours plus innovants !

      ADB ADBS AG Le réseau des anciens élèves s'est réuni mi-mars à Lyon. L'occasion d'annoncer que le projet de plate-forme Don Bosco est entré dans sa phase opérationnelle. Rappelons l'objectif de la plate-forme Don Bosco : permettre aux élèves du réseau de trouver des stages, bénéficier de contacts en entreprise, en s'appuyant sur le réseau des anciens élèves et sur les entreprises proches de nos "maisons".

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

  • International

    • Move with Africa : une école de Bruxelles en immersion au Bénin

      bruxelles benin via don bosco 01 Comment pouvons-nous faire des vrais citoyens de nos jeunes ? C'est une question sur laquelle beaucoup d'enseignants débattent. Jérôme Merckx, a travaillé pendant un an avec ses élèves –avec le soutien de Via Don Bosco - à une culture citoyenne ouverte et internationale. Ils sont actuellement au Bénin.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite

    • Radio Don Bosco Madagascar : Évangéliser jusqu'aux extrémités de l'île !

      radio don bosco madagascar 04 La province des salésiens a mis en œuvre la phrase de Don Bosco « Faire des jeunes de bons chrétiens et d'honnêtes citoyens » d'une façon originale pour la congrégation : le Radio Don Bosco. Depuis 1996, cette radio permet de diffuser des émissions éducatives et catéchétiques. Elle est nationalement connue sur l'île !

      Lire la suite

    • Mexique : une frontière, une blessure…

      mexique don bosco 05 La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est une blessure ouverte entre deux mondes si proches géographiquement et en même temps si différents culturellement. Et pourtant elle forme une nouvelle région avec sa culture de passage. C’est là que les présences salésiennes se multiplient.

      Lire la suite