caroline saliou don bosco diversite 001 Réélue à la tête de l’APEL pour un troisième mandat, Caroline Saliou n’hésite pas à citer Don Bosco pour justifier la mission de l'Association des Parents d'élèves de l'Enseignement Libre (A.P.E.L.). Quelle est sa vision de Don Bosco ?

 

Don Bosco Aujourd'hui : Vous avez cité, dans un entretien à La Croix, que Don Bosco est un des pères fondateur de l’Enseignement Catholique. Que signifie pour vous cette référence à Don Bosco ?

Caroline Saliou : Il est important aujourd’hui de rappeler qui est à l’origine de l’Enseignement Catholique. Certains disent que l’Enseignement Catholique est réservé à une certaine élite, soit sociale soit intellectuelle, et que les établissements catholiques sont élitistes. Or, nous, parents d’élèves, nous défendons une école ouverte à tous. Si j’utilise cette référence à Jean Bosco c’est justement pour rappeler que Don Bosco allait vers les jeunes dans la rue. Il cherchait un parcours de réussite pour chacun.

Aux personnes qui souhaiteraient que l’école catholique ne soit ouverte qu’aux catholiques, je cite Don Bosco. Car Don Bosco, dont on ne peut pas mettre l’engagement catholique en doute, voulait faire vivre cette diversité.

« La Charte éducative de confiance » 

Le document de l’APEL « La Charte éducative de confiance » invite les établissements à réexplorer les relations entre l'école, la famille et les jeunes. Une charte éducative de confiance pour que chacun des établissements s’engage à faire un geste pour trouver une place à chacun au sein de l’école. Qu’est-ce que je fais, moi, pour donner une place à chaque parent, notamment les plus démunis ? Charte, outils d'animation et vidéo sur le site l'enseignement catholique.

apel logo

D.B.A. : Quel est le défi de l’APEL aujourd’hui ?

C.S. : Faire vivre l’unité dans la diversité. Il nous faut rester uni, nous accueillir les uns les autres et construire ensemble. C’est une richesse, mais il faut que chacun accepte de recevoir de l’autre ce qu’il lui offre quel que soit le don, dans ce qu’il vit, ce qu’il pense, ou ce qu’il croit. L’entre soi n’est jamais bon.

Il n’est pas acceptable d’entendre parler de parents « démissionnaires ». Nous observons la volonté et le courage des parents issus de milieux très défavorisés, l’ambition qu’ils ont de faire sortir leur enfant de leurs conditions grâce à l’école. On ne peut qu’être admiratifs. Ils ont un message à nous apporter. Ce n’est pas parce que l’on est un parent socialement démuni, différent dans sa foi ou étranger, que cela doit être un obstacle dans la scolarité de son enfant. Il faut donner à ces parents leur place dans l’école et les restaurer dans l’accompagnement de leur jeune. C’est extrêmement important pour un enfant qui se sent différent, de voir ses parents entrer naturellement dans l’école, discuter avec les enseignants, les autres parents, le chef d’établissement. Ce regard change tout pour un enfant. C’est une mission de l’Enseignement Catholique, de tous les acteurs, parents et communauté éducative, de poser des gestes concrets.

Je n’ai pas travaillé sur Don Bosco, sur sa vie, mais depuis que je suis engagée dans l’APEL, c'est à dire depuis 26 ans, toute la pédagogie préventive de Don Bosco m’interpelle. Plutôt que d’appliquer des pansements, c’est maintenant, dans nos écoles, qu’il faut agir.

« Plutôt que d’appliquer des pansements,
c’est maintenant, dans nos écoles, qu’il faut agir. »

D.B.A. : Que retenez-vous des établissements Don Bosco dans lesquels vous êtes passée ?

C.S. : C’est le regard que l’on porte sur les enfants, la façon dont on s’adresse à eux. Quand on parle avec un enfant un peu difficile, dans son comportement ou sa scolarité, c’est avec calme et bienveillance. Je me rappelle que dans un établissement où les enfants m’attendaient sur la cour, un enfant était sortir du rang. Le chef d’établissement est allé vers lui et lui a parlé à l’oreille. Le jeune s’est apaisé, il ne s’est pas senti agressé. C’est ce que j’appelle « l’autorité affective ». Il y a trois mots importants dans la philosophie de Don Bosco, l’autorité, l’affectivité et la confiance. Dans les établissements Don Bosco, j’ai remarqué que l'on fait en sorte que la relation entre les enseignants et les élèves soit une relation de confiance.

« Ce qui me marque le plus dans les établissements Don Bosco
où je suis passée c’est le regard que l’on porte sur les enfants. »

J’aimerais qu’au quotidien cela se vive partout, dans nos écoles, dans les établissements d’enseignements publics, dans les centres d’accueil de jeunes. Cela améliorerait le rapport entre les adultes et les jeunes.

caroline saliou don bosco diversite 002 D.B.A. : On dit souvent que Don Bosco voulait former de « bons citoyens ». Est-ce le rôle de l’école de former à la citoyenneté ?

C.S. : Cette vision de l’enfant engagé dans la société est vraiment la problématique de notre société. Don Bosco avait le don de mettre les enfants en projet. Il les engageait à travailler ensemble, à créer une solidarité entre eux en vue de les rendre plus actifs dans la société.

L’engagement, le travail par projets sont également prônés par l’APEL depuis des années. Comment les élèves vont-ils s’organiser ? Comment un plus brillant va travailler avec un moins brillant pour un travail commun ? On voit tout ce que cela implique comme don, comme connaissance de soi, comme compréhension de l’autre.

Cela donne du sens à la scolarité, cela donne du sens à sa vie, et cela donne du sens à sa spiritualité. Pour donner du sens, il faut vivre des expériences concrètement et apprendre à les partager.


Mot du jour

Dans nos activités de tous les jours, il nous arrive d’être fatigués et même découragés.

Écoutons St François de Sales nous encourager : « Hé ! Ne connais-tu pas que tu es en chemin ? Et que le chemin n’est pas fait pour s’asseoir mais pour marcher ? Il est tellement fait pour marcher que marcher s’appelle : cheminer. »

Cheminons vers la vie, cheminons vers Dieu !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite