don bosco internat ecole de vie 002 Le vivre ensemble est évidemment un défi des internats salésiens du réseau Don Bosco. Les éducateurs y travaillent, faisant preuve de créativité. Comment vit-on ensemble dans les internats du réseau Don Bosco ? Quelles sont les visées éducatives des projets ? Témoignages des éducateurs.

 

A la Fondation Don Bosco Nice, Bernard Chastang, se souvient « Mon plus beau souvenir, c’est la soirée où j’ai vu le visage des jeunes tourneurs fraiseurs en formation écouter les jeunes violoncellistes du conservatoire, ils vivent ensemble dans le même internat ». Au lycée de Pressin, l’éducatrice Sylvie Ducatel travaille cet aspect : « L'une des particularités qui ressort de l'internat à Pressin est qu'il n'y a pas de barrière relationnelle entre les jeunes en contrat d'apprentissage et les jeunes en formation initiale » explique-elle. « Tout le monde s’entend bien. Il n’y a pas de barrières de classes » témoigne une jeune.

Ils faut qu’ils sortent de leur chambre pour aller à la rencontre des autres

Néanmoins, il ne faut pas se cacher les difficultés : « Pour leur faire vivre la vie en collectivité, il faut les forcer à sortir de leur chambre, à quitter leur tablette et smartphone ! Ça c’est nouveau. » Bernard Chastang touche du doigt un problème récurrent dans les internats. « Le problème à Nice s’accentue avec la rénovation de l’internat : des chambres individuelles, c’est bien, mais il faut que les jeunes en sortent ! »

Pour Sœur Virginie Mérel, responsable de l’internat du lycée Don Bosco de Lyon, la mission de l’internat salésien est là : « Ce n’est pas un internat de consommation rappelle-t-elle. Au Lycée de Lyon, nous les formons à avoir l’esprit participatif, à s’entraider, à mettre de la joie, à sortir de leur chambre pour aller à la rencontre des autres. Nous mettons l’accent sur l’accueil, la bienveillance vis-à-vis des plus fragiles ou de celles qui ont du mal à s’intégrer. »

Encourager l’autonomie par de nombreux projets

don bosco internat ecole de vie 001 Sur le Campus de Pouillé, près d’Angers, la motivation des jeunes sur les projets est remarquable. « Les éducateurs associent les jeunes sur les projets en toute confiance, explique Jean-François Poto Dussine, référent de l’internat. Par exemple pour les fêtes, les jeunes se voient confier du matériel technique important, ils gèrent toute la régie sono et vidéo. » Sans compter les nombreuses commissions : le tri sélectif, le tutorat, la gestion du foyer, l’accueil des nouveaux.

 

« L’adulte n’est là que dans l’accompagnement non dans le faire. La Commission de Vie Lycéenne instaurée l’an passé avec le Défi Citoyenneté a renforcé cette implication des jeunes ».

Au lycée de Ressins aussi le rôle de l’éducateur est déterminant : « On est là pour participer, faire avec eux et non pas à côté d'eux ou à leur place. C’est important pour les jeunes de savoir qu'un adulte s'intéresse et s'investit dans ce qu'ils font, que ce soit pour du soutien scolaire, des veillée et des spectacles, comme celui des “ Trèfles d'Or ”, et tant d'autres choses. Un interne ne doit jamais être isolé dans son coin. », explique Jean-Jacques Kagan, éducateur.

 

Les internats Don Bosco dans l'Ouest

Le lycée Horticole et Paysager de Lyon Pressin se situe à Saint Genis Laval dans le département du Rhône. Il accueille le soir à l'internat une soixantaine de jeunes de tout âge et de différents horizons.

Le Campus de Pouillé accueille une peu plus de 520 jeunes, étudiants, lycéens et apprentis dont 400 internes. 15 éducateurs sont présents à différentes heures de la vie d’internat.

La présence d’une communauté salésienne dans l’établissement scolaire ou ses environs se trouvent aussi au lycée Don Bosco de Giel, avec 360 internes ou à l’Institut Lemonnier à Caen (300 internes).

Les communautés salésiennes sont dans la rubrique : Où sommes-nous ?

La prévention doit primer sur la répression

Pour Pascal Dumas, éducateur : « Dans un internat éducatif tel que le nôtre, la prévention doit primer sur la répression. Et pour cela, il faut être présent. Quand on est là, on évite beaucoup de bêtises. Une illustration toute simple. Le matin, avant de quitter les chambres, rappeler posément qu'il faut penser à faire son lit, à laisser les locaux propres. Avoir un regard pour chacun, souhaiter bonne journée. Généralement tout se passe bien ainsi. Etre avec les jeunes, aller les voir le soir dans leur chambre, parler de chose et d'autre. Cela ne prend que quelques minutes. Il faut adapter le langage en fonction de l'âge, du niveau scolaire, s'intéresser à ses passions, même si ce ne sont pas les nôtres. Avoir un petit mot à chacun qu'il va comprendre et apprécier, rien de tel pour créer un bon climat respectueux. »

Une pastorale du quotidien

Cette présence auprès des jeunes a une visée pastorale. Le lien fort avec la communauté des sœurs est un atout au lycée Don Bosco. Le soir, les internes vont et viennent dans la communauté. Les internes considèrent un peu les sœurs les plus âgées comme leurs grands-mères et apprécient beaucoup ce temps d’échange avec elles. « Cela commence en début d’année, par petits groupes, les filles viennent passer un moment en soirée dans la communauté... Et cela se poursuit durant l’année.».

 


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e8

Le rire est le propre de l’homme. On pourrait parodier en disant qu’il est le propre des jeunes. En fait, pour eux, ce sont les petits riens, voire les bêtises, qui prêtent à rire. Et, bien sûr, la plus part du temps, ce sont des moments vécus en bande.

Par tempérament ou pour cacher sa timidité les jeunes aiment rire. Pour Hugo « Ça redonne de l’énergie, c’est comme du sucre. » Ils ne font pas allusion à de grands comiques que l’on peut entendre sur les médias mais, c’est bien dans des moments passés entre eux que se partagent d’abord les rires. Et, pour en souligner l’importance, Hugo de conclure. « Une semaine sans rigoler, je suis pas bien. »

Question : Veillons-nous à ce que le rire soit un moment important de partage dans nos familles ?

Voir le 8è épisode de la saison 2 : Qu’est-ce qui te fait rire ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Une semaine à Lourdes au service des personnes malades

      Don Bosco Marseille Lourdes 2019 07 C’est cette expérience qu’ont vécu 7 jeunes du lycée Don Bosco Marseille du 27 avril au 3 mai. Ils sont partis dans le cadre du pèlerinage Montfortain, accompagnés par Raphaël Janiec, Adjoint en Pastorale Scolaire. celui-ci a recueilli leur témoignage.

      Lire la suite

    • FestiClip 2019 : l’excellence !

      Don Bosco Festiclip 2019 01 Fondé il y a 15 ans le FestiCLip vient de boucler sa quatorzième édition. Elle est sous le signe de l’excellence. D’année en année, nous constatons une progression dans la qualité des productions. Qualité de la technique, déjà constatée, mais aussi qualité des scénarios et du jeu des acteurs.

      Lire la suite

    • Un week-end de Pentecôte complètement foot !

      Don Bosco Festifoot 2019 11 Après une délocalisation dans l’Ouest de la France l’année passée, le Festifoot retrouvait les terrains et le château de Ressins pour sa 6ème édition. Huit équipes, venues des maisons d’action sociale et des établissements scolaires du réseau Don Bosco de toute la France, se sont rassemblées autour des valeurs du football sur les terrains et pendant les différents ateliers du challenge. Un vent de fraternité a soufflé durant ce week-end de Pentecôte dans ce groupe de 80 participants d’Argenteuil, de Caen, de Giel, de Gradignan, de Lyon et de Nice.

      Lire la suite

    • Tous en vélo pour Mokamo !

      Don Bosco Velo Mokamo 2019 03 C’est le défi que se sont lancés des jeunes et adultes des maisons Don Bosco des établissements scolaires en Belgique Wallone. En trois jours, ils auront parcouru plus de 300 km et récupéré plus de 6000 euros pour le projet Mokamo. Benoit Gochel, directeur adjoint de Don Bosco Liège et chevillle ouvrière du projet pour cette 2ème édition, témoigne de cette belle aventure.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Une journée avec le Père Jean-Marie Petitclerc

      JM Petitclerc Chambery 2019 00 Le lycée Costa de Beauregard a accueilli le 16 mai dernier Jean-Marie Petitclerc. Prêtre salésien, polytechnicien, éducateur spécialisé, expert des questions d'éducation dans les zones sensibles, et écrivain, il a passé la journée avec les jeunes de l’établissement et proposé une conférence sur l’éducation dans la soirée.

      Lire la suite