mineurs migrants accueil en belgique Aujourd’hui des milliers de mineurs migrants fuient leur pays en raison de la guerre, la pauvreté. Pour les accueillir, différents lieux du réseau salésien en Belgique, se mobilisent. Quel est l’accueil spécifique des mineurs migrants dans les maisons salésiennes ?

 

« Apprendre le français, c’est leur priorité »

Depuis plus d’un an, l’Institut Don Bosco de Tournai accueille cinq jeunes. Flore Dubois, professeur est à l’initiative de l’ouverture d’une classe FLE (Français Langue Etrangère) : « Ils suivent des cours dans toutes les matières : français, math et sciences, anglais, religion, gymnastique et mécanique, dessin et musique. Il y a un esprit d’entraide entre eux. Si quelqu’un n’a pas compris l’exercice, un autre vient l’aider. Les plus âgés sont motivés pour avoir un métier. C’est leur priorité, dans l’espérance de pouvoir demeurer en Belgique, une fois majeur. »

« Il n’est pas facile de gérer leurs comportements entre eux et avec nous »

A 200 km à l’Est, à Remouchamps, la directrice du Centre scolaire Don Bosco, Annie Michel, pointe un problème rencontré : « Nos deux classes sont surtout composées d’Afghans et de Syriens, peu de l’Est. Il n’est pas facile de gérer leurs comportements entre eux et avec nous. Nos règles sont difficiles à intégrer. Notre cadre leur fait violence. J’ai appris que dans leur pays, les enfants obéissaient aux règles de l’école mais, dans la période de 12 à 18 ans, les enseignants n’ont plus rien à leur dire. Il n’est pas facile alors pour ces jeunes d’intégrer nos règles. Ils les trouvent infantilisantes. Ils ont du mal à accepter l’autorité. Il est important que nous nous formions davantage pour intégrer leurs codes et éviter les malentendus. Malgré les difficultés rencontrées, ces jeunes ont une soif d’apprendre étonnante. »

« Il est important que nous nous formions
davantage pour intégrer leurs codes »

« J'ai décidé de m'installer. Maintenant, c'est ma maison. »

Le parcours de Saïdi, 14 ans, arrivé à l’Institut Don Bosco à Hornu il y a 6 mois pour fuir les talibans à Kaboul, illustre bien ces difficultés. Comment gérer les visites, respecter les consignes et les horaires quand la communication n’est pas facile ? Lors d’une rencontre, l'interprète lui dit : « Je suis très étonné. Aujourd'hui, tu as l'air apaisé. La dernière fois, tu étais en révolte. Que s'est-il passé ? » Et Saïdi de répondre : « Lors de la visite de ma tutrice, je lui ai demandé de changer de lieu d'accueil. Elle m'a répondu qu'elle ne changerait pas. Alors, j'ai décidé de m'installer. Maintenant, c'est ma maison. »

A 16 ans, Saïdi devra quitter le Centre Don Bosco de Hornu comme tant d’autres pour une autre destination. Il devra trouver « sa maison » ailleurs. Et qu’adviendra-t-il de lui quand sera prise la décision concernant son statut de réfugié ? Où posera-t-il ses valises ?

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

  • le 12 mai : L'accueil des mineurs migrants en France
  • le 12 mai : Témoignage de Randy

Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Quentin

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite