Migrants mineurs isoles Les établissements d’action sociale du réseau Don Bosco de France, de Belgique et du monde entier accueillent de nombreux mineurs migrants. Un travail d’intégration est réalisé pour permettre à ces jeunes de trouver plus facilement leur place au sein du pays qui les accueille.

 

Sur leur route, certains jeunes migrants trouvent l’appui des salésiens de Don Bosco, à l’exemple d’Amine du Ghana, aujourd’hui en Allemagne. En Espagne, il a été accueilli par la fondation Don Bosco, accompagné par Pepe Lu et Pierre-Jean, deux religieux, ainsi que des éducateurs professionnels dont certains sont salésiens coopérateurs. Amine confie : « Ils m’ont remonté le moral. Je ne peux pas oublier ce qu’ont fait les chrétiens pour moi, qui suis musulman. Être ensemble était pour moi une joie. Je sentais que nous avions le même Dieu, et la même force dans nos convictions de fraternité. Cela m’a remis debout véritablement après toutes les souffrances que j’avais vécues durant le trajet. »

Dans le monde entier, de nombreuses œuvres salésiennes sont actives

Dans le monde entier, de nombreuses œuvres salésiennes sont actives auprès de migrants et de réfugiés. Depuis vingt ans à Istanbul, en Turquie, les Salésiens accueillent plus de 1000 enfants et jeunes qui ont fui l’Irak et la Syrie en raison des guerres. De même au Liban à l’Oratoire de El Houssoun ; au Kenya, dans le méga-camp des réfugiés de Kakuma ; en Allemagne où ils accompagnent environ 500 jeunes réfugiés, la majeure partie à Munich et Nuremberg ; les jeunes migrants sont aidés aussi à Tijuana, au Mexique, à la frontière avec les Etats-Unis ; et en Italie, Espagne, Autriche, Portugal, Malte. Dans la même direction, Don Bosco International, une ONG qui représente les Salésiens au Parlement européen, travaille auprès des institutions pour s’assurer que les mineurs migrants sont bien protégés.

A l’institut Don Bosco Grandignan en France, un accompagnement sur mesure

Le Centre de Rééducation et de Formation Professionnelle (le CRFP) de l’Institut Don Bosco de Gradignan est un des centres du Réseau Don Bosco Action sociale qui accueille des mineurs migrants en France. Sylvie Dufeu, directrice du CRFP accueille, dans son Centre, 90 jeunes mineurs, dont 30 mineurs migrants. « Nous accueillons des Afghans, des Pakistanais, des Maliens, des Ivoiriens, des Guinéens. Ce sont tous des garçons. Ils arrivent à cohabiter car nous réalisons un travail éducatif pour apaiser les tensions. Ils ont beaucoup d’activités communes ; cela leur permet déjà d’être mélangés. Dans notre centre, ils intègrent très vite la formation professionnelle. Ils s’y investissent énormément. Nous avons aussi à gérer les déceptions quand il arrive que certaines écoles les refusent lorsqu’ils n’ont pas le niveau scolaire requis. »

En France, les associations travaillent en partenariat pour faire entendre les « sans voix »

Combien sont-ils à avoir la chance d’être accueillis ? Combien sont-ils encore à sillonner les routes ? Certains sont récupérés par des réseaux mafieux, de prostitution… Face à ces dangers, un collectif, coordonné par le Secours Catholique, s’est créé : « Ensemble contre la traite des êtres humains ». Des activités de plaidoyer et de sensibilisation se sont mises en place pour faire évoluer les mentalités et être force de propositions auprès des pouvoirs publics.

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

Pour aller plus loin

La pastorale des migrants (mineurs) sur le site de la conférence des évêques de France

Migrants : mineurs et isolés en France (Secours catholique)

Message du pape François pour la journée mondiale du migrant et du réfugié 2017


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s2 e8

Le rire est le propre de l’homme. On pourrait parodier en disant qu’il est le propre des jeunes. En fait, pour eux, ce sont les petits riens, voire les bêtises, qui prêtent à rire. Et, bien sûr, la plus part du temps, ce sont des moments vécus en bande.

Par tempérament ou pour cacher sa timidité les jeunes aiment rire. Pour Hugo « Ça redonne de l’énergie, c’est comme du sucre. » Ils ne font pas allusion à de grands comiques que l’on peut entendre sur les médias mais, c’est bien dans des moments passés entre eux que se partagent d’abord les rires. Et, pour en souligner l’importance, Hugo de conclure. « Une semaine sans rigoler, je suis pas bien. »

Question : Veillons-nous à ce que le rire soit un moment important de partage dans nos familles ?

Voir le 8è épisode de la saison 2 : Qu’est-ce qui te fait rire ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Actualités

    • Une semaine à Lourdes au service des personnes malades

      Don Bosco Marseille Lourdes 2019 07 C’est cette expérience qu’ont vécu 7 jeunes du lycée Don Bosco Marseille du 27 avril au 3 mai. Ils sont partis dans le cadre du pèlerinage Montfortain, accompagnés par Raphaël Janiec, Adjoint en Pastorale Scolaire. celui-ci a recueilli leur témoignage.

      Lire la suite

    • FestiClip 2019 : l’excellence !

      Don Bosco Festiclip 2019 01 Fondé il y a 15 ans le FestiCLip vient de boucler sa quatorzième édition. Elle est sous le signe de l’excellence. D’année en année, nous constatons une progression dans la qualité des productions. Qualité de la technique, déjà constatée, mais aussi qualité des scénarios et du jeu des acteurs.

      Lire la suite

    • Un week-end de Pentecôte complètement foot !

      Don Bosco Festifoot 2019 11 Après une délocalisation dans l’Ouest de la France l’année passée, le Festifoot retrouvait les terrains et le château de Ressins pour sa 6ème édition. Huit équipes, venues des maisons d’action sociale et des établissements scolaires du réseau Don Bosco de toute la France, se sont rassemblées autour des valeurs du football sur les terrains et pendant les différents ateliers du challenge. Un vent de fraternité a soufflé durant ce week-end de Pentecôte dans ce groupe de 80 participants d’Argenteuil, de Caen, de Giel, de Gradignan, de Lyon et de Nice.

      Lire la suite

    • Tous en vélo pour Mokamo !

      Don Bosco Velo Mokamo 2019 03 C’est le défi que se sont lancés des jeunes et adultes des maisons Don Bosco des établissements scolaires en Belgique Wallone. En trois jours, ils auront parcouru plus de 300 km et récupéré plus de 6000 euros pour le projet Mokamo. Benoit Gochel, directeur adjoint de Don Bosco Liège et chevillle ouvrière du projet pour cette 2ème édition, témoigne de cette belle aventure.

      Lire la suite

    • Don Bosco à Kenitra !

      Don Bosco Kenitra 2019 08 Un mois après la visite du Pape François, le 1 Mai 2019, le Recteur Majeur Père Ángel Fernández Artime, 10è successeur de Don Bosco, a inauguré sa visite de l’Œuvre salésienne de Don Bosco à Kénitra, au Maroc. Une première visite officielle d’un Recteur Majeur au Maroc dans l’histoire de la Congrégation !

      Lire la suite

    • Une journée avec le Père Jean-Marie Petitclerc

      JM Petitclerc Chambery 2019 00 Le lycée Costa de Beauregard a accueilli le 16 mai dernier Jean-Marie Petitclerc. Prêtre salésien, polytechnicien, éducateur spécialisé, expert des questions d'éducation dans les zones sensibles, et écrivain, il a passé la journée avec les jeunes de l’établissement et proposé une conférence sur l’éducation dans la soirée.

      Lire la suite