migrants mineurs isoles 3 001 Théophile, vient du Cameroun. Il s’est retrouvé seul, sans être scolarisé, à 15 ans. Aujourd’hui il est à Lyon, il aide les jeunes dans la rue… « j’essaie de leur apporter des solutions pour qu’ils puissent bénéficier d’un lieu pour être hébergé ». Son parcours est exemplaire.

 

D’où viens-tu Théophile ?

Je suis originaire du Cameroun, j’aurai 20 ans en mars. Le départ de mon pays est lié à plusieurs raisons : problème de misère mais surtout je suis parti à cause d’un conflit familial avant et après la mort de mon père. Suite à ces conflits je me suis retrouvé seul et abandonné.

J’ai pris la décision de partir pour ma sécurité, espérer d’avoir une vie meilleure et apporter de l’aide à ma mère restée seule avec mes frères, car nous n’avions plus rien et j’étais en danger de mort.

Comment s’est passé ton voyage ?

Cela a été très dur. Je suis passé par le Nigéria, puis le Niger, l’Algérie, le Maroc, l’Espagne et enfin la France. Il m’a fallu 4 ans pour arriver en France. J’ai dû travailler tout au long de ce voyage. J’ai gardé de nombreux souvenirs de mon passage au Niger J’y suis resté deux mois au Niger où j’étais bloqué. Je revois les situations avec le trafic des émigrés, une sœur camerounaise à qui on imposait un prix qu’elle ne pouvait pas payer ; elle a été ainsi forcée de se marier avec un trafiquant.

Le voyage pour Tamanrasset a été très dur. Au Maroc, ma vie a été  comme dans un film… je suis resté pendant un an et demi dans la forêt ; des amis ont été violés, d’autres sont morts…. J’ai tenté plusieurs fois de traverser la frontière par Melilla, Ceuta, deux enclaves espagnoles en terre marocaine, sans succès. Enfin, je suis parvenu par entrer. J’ai été accueilli par la Croix Rouge, dans un camp de réfugiés. Puis on m’a amené en Espagne. J’ai été recueilli par une ONG. Le voyage s’est poursuivi par le bus, vers Lyon.

Comment s’est passé ton accueil en France ?

Arrivé comme mineur non accompagné, j’ai été pris en charge – j’ai été hébergé à l’hôtel. J’ai eu des rendez-vous avec une assistante sociale. Je lui ai posé la question : comment je peux être utile ? Comment rendre service ?

Comme je suis très croyant, je suis allé à Fourvière. Grâce à des adultes, j’ai été dirigé vers l’église sainte Blandine où j’ai rencontré un prêtre le P. Arnaud, assomptionniste. J’ai rencontré également Pierre-Jean et les salésiens de Don Bosco. Je suis actuellement en apprentissage logistique dans un centre de formation en alternance, dans le laboratoire Boiron – à Ste Foy en vue de préparer le Bac Pro logistique sur deux ans.

As-tu le temps d’avoir d’autres activités ?

J’ai fait partie de différents groupes : j’ai été accompagnateur des confirmands de sainte Blandine à Lourde ; je fais aujourd’hui partie d’un groupe du réseau RESF, (Réseau éducation sans frontière) qui s’occupe des jeunes étrangers. J’apporte aussi de l’aide aux personnes sans-abris que je rencontre dans la rue… j’essaie de leur apporter des solutions pour qu’ils puissent bénéficier d’un lieu pour être hébergé.

Dernièrement, j’ai rencontré une étudiante en science politique qui se bat pour le droit des réfugiés. Nous avons échangé sur les solutions à apporter aux immigrés. Pour moi, il s’agit de ne pas voir les immigrés comme un danger mais nous avons à leur donner une chance. Avant d’avoir une identité, on est une personne, un être humain.

Quelle est la question que tu te poses en ce moment ?

La question que je me pose : qu’est-ce que je peux faire pour moi et pour les autres ? Je veux être utile. Un jour ou l’autre, je vais mourir. Qu’est-ce que j’aurais fait, qu’est-ce que j’aurais apporté au monde, aux autres ?

Que souhaites-tu apporter aux autres ?

Il faut que je sois là où il y a des pauvres, là où je peux apporter de l’aide. On m’a proposé d’aider dans la maison des sans abri. J’ai rencontré des musulmans, des Sdf ; comme dans une famille – on s’entendait bien grâce au partage. Je veux faire les choses par étape, les choses se feront dans le temps de Dieu. Maintenant, je suis là pour passer mon Bac et être au service. J’ai besoin d’aider pour construire un monde pacifique.

Il m’est très difficile de voir la méchanceté du monde. Comment détruire la création que Dieu a pris le temps de faire… Il m’est difficile d’accuser les gens. Chacun doit être conscient de ce qu’il fait. Chacun doit être gardien de son frère. On y gagnerait tous.

Pierre-Jean ALLARD, sdb

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Mot du jour

Je chante la fontaine, au milieu du village,
de pierres et de bois, réservoir accueillant
où vient plonger cette eau, qui descend des alpages,
pour la vie des maisons, des troupeaux, des passants.

On l’appelait « bachal », lorsque vivait mon père.
On l’appelle aujourd’hui, tristement, un bassin.
Mais c’est la même source arrivant de la terre,
vivante, transparente au creux de notre main...

Toujours, tu restes là, disponible et fidèle,
avec les mêmes chants, avec le même entrain,
au milieu du village, aussi vivante et belle,
oasis accueillante au bord de nos chemins.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Actualités

    • Question d’éducation : « En famille, on n’arrive pas à se parler ! »

      education parler en famille 02 Si le développement de l’esprit critique est au centre de la mission éducative de l’école, il est aussi, évidemment, central… dans nos propres familles. Comment se déroulent les échanges ? Comment donner du poids à la parole de l’enfant ? Et ouvrir leur horizon ? Les parents s’expriment sur les règles qu’ils adoptent.

      Lire la suite

    • 6e Congrès de l’éducation salésienne

      6e congres education citoyen 04 Le 6e congrès de l’éducation salésienne s’est tenu à Lyon Ecully (Valpré) les 6 et 7 avril. Il a rassemblé 170 participants appartenant au Réseau Don Bosco autour du thème « Eduquer à la citoyenneté ». En 2015, le réseau don Bosco avait lancé le programme « Défi Citoyenneté ». Organisé par le service formation des Maisons Don Bosco , ce congrès, a été l’occasion d’approfondir les enjeux et de partager autour des expériences menées dans les diverses institutions.Logo video80

      Lire la suite

    • Défi Citoyenneté : grand rassemblement des lycées de l’Ouest

      defi citoyennte ouest 2018 03 "Sais-tu siffler?" "Veux-tu être mon ami?" Au Valdocco, Don Bosco avait le génie de faire de chaque jeune un protagoniste. Aujourd'hui encore, les jeunes découvrent, dans les établissements salésiens, les magnifiques ressources qu'ils portent en eux, et la beauté de les partager. C'est un peu ça l'ambition de nos écoles : ouvrir des espaces où scintillent les étoiles de la confiance en soi, brûle l'émotion de grandir, et se transmet la joie de le faire vivre aux autres. Le 11 avril 2018, deux cents jeunes de Pouillé, Saumur, Giel et l'Institut Lemonnier étaient rassemblés à Giel pour le célébrer ! Thibault, membre du Conseil Vie Lycéenne de l'Institut Lemonnier, a résumé en trois mots cette belle journée ensoleillée: s'exprimer, faire connaissance, partager.Logo video80

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Les Salésiens de Don Bosco dans un pays en mutation : le Vietnam

      vietnam ecole db dong thuan 07 Depuis ces dernières années, une dizaine de missionnaires salésiens, hommes et femmes, arrivent du Vietnam en France. Grâce aux échanges entre pays, nous connaissons de mieux en mieux ce pays en pleine évolution. Les salésiens et salésiennes de Don Bosco y sont présents, au nombre de 600. Leur travail prend de multiples formes. Toujours auprès des jeunes.Logo video80

      Lire la suite