ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

 

Le Challenge est un défi lancé à un de ses amis sur Facebook ou sur un des autres réseaux sociaux. Une chaine se forme. Bien sûr, il faut que cela se voit. Donc chacun est invité à se filmer et à poster sa vidéo. Plus la vidéo a de like (de « J’aime ») et plus la personne devient « célèbre ».

« Ice bucket challenge » vs « Blue whale challenge »

Et c’est bien dans cette course à la célébrité, aux challenges, que ces derniers peuvent déraper. Un challenge comme le « Ice bucket challenge » part d’une bonne intention : se verser un seau d’eau froide sur la tête au profit de la lutte contre la maladie de Charcot.

Mais d’autres challenges sont apparus, de plus en plus dangereux. Certains challenges n’ont pas de noms mais ils s’identifient par les actions proposées : se mettre le feu, boire le plus d’alcool en moins de dix minutes, frotter un glaçon sur sa peau jusqu’à la brûlure… Le dernier en date étant celui de la « baleine bleue » ou « Blue whale challenge », venu de Russie qui consiste en une succession de défis, pouvant conduire l’adolescent au suicide.

Autant dire que, si les challenges attirent les adolescents sur le net, sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui prennent du recul, ne choisissent ne pas poursuivre, pour ne pas tomber dans le piège, causer un drame, à cause d’un simple clic.

 

Propos recueillis par Florent Lerustre, sdb, 
avec la collaboration de Nassim (14 ans)


Mot du jour

Louez-le (Dieu) avec harpe et cithare ; Louez-le avec cordes et flûte ; Louez-le avec des cymbales sonores… Ps.150

Les instruments de musique ont été utilisés, dès les origines, pour soutenir la voix humaine ou pour rythmer les pas de danse. David dansait avec sa harpe devant l’arche d’Alliance. L’apparition des divers instruments est à mettre en parallèle avec l’évolution des technologies, jusqu’à nos jours où la musique de synthèse est omniprésente dans nos cités. Pourquoi une si grande diversité d’instruments ? Pour rompre la monotonie et pour enrichir la palette des sons. Car chaque instrument a son caractère, sa personnalité. C’est ce qui a inspiré Hector Berlioz pour l’écriture de son Traité d’Instrumentation et d’Orchestration, paru en 1844. On y découvre non seulement les caractéristiques des sons émis par chacun, mais aussi le rôle qu’il peut jouer dans l’expression des sentiments et des émotions. Pour que la vie soit belle, chacun de nous est invité à jouer sa partition.

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Le train de la mémoire retour d'Auschwitz
Antoine, aumônerie d'Amboise.
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoingne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Maud Fontenoy, marraine du 30è anniversaire de
l'association Diamond
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...