YouTubeurs L’univers de Youtube est d’une grande richesse (musique, films…), mais les jeunes sont passionnés par ce que l’on appelle les youtubeurs. Vous connaissez ?

 

Vous avez peut-être déjà vu quelques youtubeurs : Cyprien, Norman, Tibo inshape. Un youtubeur, de plus en plus populaire en ce moment, grâce à ses vidéos d’expériences chimiques ou de tests d’objets en tous genres, est connu sous son pseudonyme « Dr Nozman ».

Pourquoi ces youtubeurs sont-ils si célèbres, si populaires, auprès des jeunes ? Tout simplement parce qu’ils parlent de leurs univers (challenges, jeux vidéos, présentations d’objets en tous genres, vidéos insolites…) dans un format court, un clip. C’est percutant et le buzz de ces vidéos fait rapidement le tour de la toile popularisant ainsi son auteur.

Les produits promus par les youtubeurs marchent bien ! Hand Spinner

Les jeunes adorent les youtubeurs et cèdent parfois - souvent ? - à la mode de ce qui est véhiculé dans ces vidéos. Le dernier objet en date, présenté par notre youtubeur Dr Nozman, est le « hand spinner ». Ce petit objet sert, selon les adolescents, à se détendre, à éviter le stress, à se concentrer en cours, en le faisant tourner dans ses mains. Effet de mode ? Certainement nous disent certains jeunes. « Je l’ai acheté cette semaine, c’est pas cher, c’est sympa ; mais au bout d’une semaine, je commence à m’en lasser ».

Youtubeurs développeurs du commerce ? Peut-être. En tout cas, les jeunes y passent plusieurs heures sur les chaines Youtube de ces divers youtubeurs. Et s’ils admettent que tout n’est pas intéressant, ils y trouvent volontiers de petites informations, utiles ou non, qui s’ajoutent à leur culture générale, comme ils disent.

 

Propos recueillis par Florent Lerustre, sdb, 
avec la collaboration de Nassim (14 ans)


Lourdes 2019

congres lourdes 2019 salesien don bosco

Toutes les informations sur le pèlerinage Lourdes 2019...

Mot du jour

52 paroles s1 e7

À entendre nos jeunes interviewés, la famille est au cœur de tous les apprentissages. Parfois contradictoires. Apprendre « à faire confiance aux gens », « à ne faire confiance qu’à soi-même. », « à toujours me méfier », « à ne jamais dépendre de quelqu’un.

Au-delà de ces divergences, il y a un socle commun de valeurs. Les parents, ce sont eux qui apprennent la vie résume simplement Tiphaine. L’apprentissage du respect revient souvent associé à celui des valeurs. «Mes parents m’ont tout appris… Ils ont fait ce que je suis, la femme que je suis » souligne Anaïs. « Ils m’ont appris à être heureux, à être quelqu’un de bien » (Nicolas).

Question : L’apprentissage semble aller de soi au sein de la famille mais prenons-nous assez le temps de réfléchir à ce compagnonnage primordial ?

Voir le 7è épisode : Qu’as-tu appris de tes parents ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...