blanquer don bosco 03 « Ce qui compte c’est le but que l’on poursuit : la réussite des enfants. » « On a besoin d’une école de la confiance ! » Ces phrases prononcées par le ministre de l’éducation, M. Blanquer, pourraient être reprises par tous les éducateurs du réseau. Pour Don Bosco « sans confiance pas d’éducation » et « en tout jeune il y a un point accessible au bien ».

 

Le ministre de l’éducation intervenait le 19 décembre dernier à la Chambre de Commerce de Paris sur le thème de la « disruption » (Lire l’interview dans le journal La Tribune). "Disruption" signifie "rupture", "brisure".1

Les établissements Don Bosco promeuvent l’esprit d’équipe

« Ce qui fait la différence, c’est un esprit d’équipe, sa stabilité et le projet porté par la communauté éducative. » Sur cette notion de projet porté par la communauté éducative, les établissements salésiens n’ont pas à rougir. Prenez l’Institut Lemonnier à Caen : un projet d’échange international va être mis en place dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire du débarquement en 2019. Il rassemble un professeur de chacun des lycées (agricole, professionnel, général et technologique). Autre exemple dans cet établissement, la mise en place des « commissions éducatives » pour échanger en équipe des dynamiques de classe compliquée sans passer par le conseil de discipline.

La responsabilisation des élèves dans la vie quotidienne

Mais, toujours selon monsieur Blanquer, « la communauté éducative, (…) ce sont aussi, au sens large, les 12 millions d’élèves. » Rien de plus vrai : n’est-ce pas précisément le sens du défi citoyenneté et le rôle donné aux différents conseils d’élèves dans notre réseau ? Voyez l’association des élèves (ADELPA) au lycée du Puits de l’Aune, dont le financement est assuré par la participation des élèves à l'entretien des lieux. La GLP du lycée des Ardilliers, qui a coordonné le lancement du label Défi Citoyenneté pour toute la région Ouest du réseau cette année. Ou encore la dernière « mission salésienne » à Chambéry qui a magnifiquement illustré cette réalité en mettant les élèves au cœur de l’organisation et de la réussite de ces journées anniversaires du lycée.

blanquer don bosco 02
blanquer don bosco 01

Dans les filières, la sélection des élèves n’a pas de sens

Autre phrase du ministre : « L’éducation est un sujet de long terme, qui doit s’inscrire dans la durée. Nous devons semer des graines, les faire pousser. » Matthieu Nison, professeur au lycée sainte Marie de Bailleul, ne s’en cachait pas lors d’une formation des Fondements de la Salésianité au CJB : « Pour redonner confiance à nos élèves de BAC Pro, il nous faut entre un et un an et demi. On peut alors commencer à enseigner. » Autre témoignage : Odile Jenvrin, professeure de mathématiques au lycée général et technologique de l’Institut Lemonnier de Caen. « Lorsque je prends des élèves en DNL2 (l’enseignement optionnel des mathématiques en anglais), je ne sélectionne pas. Car je porte mon regard sur les trois ans du lycée. Combien j’en ai connu que j’aurais mis de côté si je devais sélectionner, et qui se sont révélés en terminale ! Je les forme à leur futur métier de technicien et d’ingénieur européen, tout autant voir plus qu’à la seule épreuve académique au Bac. »

« Le monde sera de plus en plus technologique. Notre défi est de faire en sorte qu’il soit aussi plus humain. »

La remise en confiance est fait de tous ces petits « trucs » salésiens : l’accueil, la connaissance du jeune, la salle de cours autant que la cour de récré, les sorties, l’atelier, le mot à l’oreille, le « mot du soir » qui conclut le cours, la disponibilité et l’écoute du professeur,… Pour former de bons professionnels, il faut donc commencer par remettre le jeune en confiance avec ses propres capacités. A ce propos, une autre phrase du ministre nous parle à nous qui travaillons en établissement salésien : « Le monde sera de plus en plus technologique. Notre défi est de faire en sorte qu’il soit aussi plus humain. Il faut préparer les enfants à y entrer. Pour cela il faut du discernement et de la pluridisciplinarité. (…) De manière à leur apporter le meilleur viatique pour la vie. »

Une priorité à l’enseignement professionnel et à l’apprentissage

Pour conclure, une belle phrase du ministre sur laquelle nous espérons pouvoir compter avec la réforme prévue de l’apprentissage et de la formation professionnelle l’année prochaine : « Le lycée professionnel est ma deuxième priorité avec le primaire ». L’engagement du réseau salésien dans un enseignement professionnel et agricole de qualité est bien d’actualité !

Avec ses 150 ans d’existence, la pédagogie salésienne reste toujours aussi jeune à en juger par les propos du ministre. Toujours d’actualité !

 

1 : Le mot disruption est un mot utilisé dès 1964 : "L'acte de la découverte a un aspect disruptif et un aspect constructif. Il faut qu'il brise les structures de l'organisation mentale afin d'agencer une synthèse nouvelle."
Arthur Koestler - 1905-1983 - Le cri d'Archimède, 1964

2 : Le groupe D.N.L. (discipline non linguistique) travaille sur l’enseignement des mathématiques en langues vivantes étrangères (principalement en anglais, en général au sein d’une section européenne).

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....


Mot du jour

52 paroles s1 e3

Étonnant, on imaginait les repas de famille barbants pour les jeunes, eh bien non ! Ceux-ci sont plébiscités et appréciés comme un important moment de convivialité, un temps d’échange où rire et complicité sont un trait d’union.

La famille est un lieu de partage « où on peut se dire les choses, parler de tout. Madyson emploie le mot « complice», Anthony les termes « solidaire et fusionnel » pour l’évoquer.

Mais, au-delà des parents, la fratrie n’est pas oubliée ni les grands-parents. Autant de relations d’amour partagées et de tendresse. Bref, globalement, la famille a la cote.

Question : le monde adulte n’aurait-il pas tendance à négliger ou gommer ces temps de partage et de convivialité au profit d’échanges virtuels via les portables ou les tablettes ?

Voir le 3è épisode : Qu’aimes-tu dans ta famille ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : les nouveaux visages à la suite de Don Bosco

      DBA 997 une Le Recteur Majeur, Don Angel Fernández Artime, rencontre ce mois-ci le réseau salésien de Don Bosco de France et Belgique sud. Ces visites sont importantes car la famille salésienne change, évolue avec son temps, se renouvelle. De plus en plus de laïcs, et souvent très jeunes, prennent des responsabilités, de nouvelles branches voient le jour. Les réseaux scolaires et d’action sociale s’agrandissent… C’est le coup de projecteur du dossier de ce numéro sur toutes ces évolutions.

      Lire la suite

    • Ouverture des inscriptions au pélé de la famille salésienne à Lourdes (Toussaint 2019)

      congres lourdes 2019 salesien don boscoDu 28 au 31 Octobre 2019, rendez-vous à Lourdes avec toute la famille salésienne ! Quatre jours de fête, d’échanges, de partage et de prière…. Devenons tous « éducateurs à l’heure du numérique », tel sera le thème, avec l’aide de notre témoin, Marc Vanesson et de nombreux ateliers sur le sujet.

      Lire la suite

    • Les salésiens de Don Bosco espèrent un nouvel avenir pour le théâtre de Ménilmontant.

      menilmontant theatre google Jeudi 13 décembre 2018, la fermeture du théâtre de Ménilmontant a été décidé par Maître Hélène Cauchemez-Laubeuf, nommée par le Tribunal de Grande Instance de Paris après la vacance du pouvoir de la direction de l'association gestionnaire. Les salésiens de Don Bosco, attachés à l'expression artistique depuis leurs origines, espèrent qu'un nouvel avenir pour le théâtre puissent rapidement voir jour.

      Lire la suite

    • Le MSJ Europe, à l’ère du Post Synode des jeunes

      don bosco MSJ Europe 01 Du 23 au 25 novembre, a eu lieu, à Bruxelles, la XVe Assemblée Générale du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) Europe. Ils étaient plus de 70 les participants, venant de 19 pays présents à ce rendez-vous. Deux thèmes du synode ont été au centre des échanges : « Jeunes, foi et discernement vocationnel » et « l’intégration européenne ».

      Lire la suite

    • Le père Daniel Federspiel est nommé de nouveau pour 6 ans comme provincial de France, Belgique Sud, Maroc, Suisse...

      Daniel FerderspielLe Recteur Majeur, le père Ángel Fernández Artime, supérieur mondial des salésiens de Don Bosco, vient de nommer pour les 6 prochaines années, le père Daniel Federspiel comme supérieur provincial. Cela fait suite à la consultation des religieux de Belgique Sud, France et Maroc qui ont exprimé dans une large majorité le souhait de continuer l'élan nouveau initié par le père Daniel et son conseil. Ce deuxième mandat (2020-2026) permettra à Daniel et son futur conseil de continuer la reflexion portée par les religieux et avec les religieuses, sur la mission auprès des écoles, des paroisses et des maisons d'actions sociale. 

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles 2018 : Des vacances en famille… à 250 !

      Week end Don Bosco 2018 04 Deux cent cinquante membres de la famille salésienne se sont réunis à Samoëns, fin octobre, pour célébrer les 10 ans du Week-end Don Bosco jeunes et familles. Ce rassemblement national fut lancé en 2008 à Grasse (là aussi, dans un village-vacances de l’AEC) et s’efforce de proposer un temps de vacances alliant détente, jeux, réflexion et spiritualité, dans un climat que l’on pourrait qualifier de « familial », ou de « salésien » !Logo video80

      Lire la suite