esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

 

Louis Frouart – Professeur de philo

eduquer esprit critique Louis« Nous rêvons d'enfermer la vérité dans les petites cases de notre intelligence. La vérité au contraire appelle notre intelligence à se dépasser elle-même. Ce que nous affirmons de vrai n'épuise pas la vérité. Former les élèves à l'esprit critique, c'est les aider à interroger ce qu'ils croient être vrai, non pour leur donner des habitudes de méfiance, mais pour stimuler leur recherche courageuse de la vérité. »

Anne Giovinazzo – Professeur de maths

eduquer esprit critique Anne« L'esprit critique s’enseigne en mettant l'élève face à des situations problématiques et en le menant au débat argumenté. Ceci contribue à la formation du citoyen. L’utilisation des pourcentages dans les publicités par exemple n’est pas toujours bien interprétée. »

« L’esprit critique se forme en nourrissant
l’esprit de rencontres et d’expériences. »

Thaïs Lacroix-Debroise – Professeur de lettres

eduquer esprit critique Tais« Former les jeunes à l’esprit critique, c’est leur apprendre qu’on ne pense pas tous pareil, à prendre le temps d’écouter, d’observer, d’aller au-delà des préjugés. L’esprit critique se forme en nourrissant l’esprit de rencontres et d’expériences, mais aussi grâce à la culture. Nourrir son esprit avec des lectures, de la musique, de la peinture, du beau est indispensable. Cela ouvre l’esprit et nourrit l’empathie. »

Georges Tissot – Prof d’histoire-géographie

eduquer esprit critique Georges« Chaque professeur doit s'efforcer de développer l’esprit critique chez l'élève. Il doit permettre aux futurs citoyens de prendre du recul et de faire le tri dans les informations, de se forger ses propres opinions, de libérer sa pensée. Comme le dit Gérard de Vecchi, enseignant-chercheur : « Développer l'esprit critique est aussi important que lire, écrire et compter. »

« Former des jeunes à l’esprit critique,
c’est les éduquer à ne pas dire « Amen » à tout. »

Arnaud Gazagnes – Prof de maths en lycée technologique et général

eduquer esprit critique Arnaud« Former des jeunes à l’esprit critique, c’est les éduquer à ne pas dire « Amen » à tout ce qu’ils entendent, à être des citoyens libres et debout. Devant toute information chiffrée, il faut leur apprendre à se demander quelle est sa validité. Par exemple tel produit est présenté comme le meilleur parmi d’autres. Mais si on y regarde de plus près, on s’aperçoit que seules 45% des personnes l’ayant consommé ont été interrogées. Il faut qu’ils se demandent que veut-on faire passer ? Car derrière toute donnée, il y a un message. »


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite