953 Laurent2 180De toutes les branches de la famille salésienne, celle des anciens est la plus nombreuse. Être ancien de Don Bosco, qu'est-ce que cela signifie ? Rencontre avec Laurent, 28 ans, ancien élève et maintenant professeur au lycée Don Bosco de Nice.

 

 

 

 

 

 

 

 

Après y avoir été élève, Laurent est maintenant enseignant au lycée de Nice

Les élèves arrivent dans l'atelier du lycée Don Bosco de Nice. Ils ont entre 15 et 17 ans. Des garçons, uniquement : « C'est un petit groupe et je les ai une dizaine d'heures par semaine. Du coup, on les connaît très vite et très bien. La relation prof-élèves est très particulière », explique Laurent.

 

« Ca marche un peu comme une entreprise. Un ordre de fabrication est lancé avec un certain nombre de pièces à fabriquer. Ensuite, ils vont travailler deux fois deux heures par groupe de six ». Laurent, comme ses élèves, a revêtu la blouse grise brodée au logo de la fondation Don Bosco. Et les machines, tours à commandes numériques et centres d'usinage, vont bientôt se mettre en branle. « En fait, je me comporte un peu comme un chef d'atelier dans une entreprise ».

"Je n'ai jamais perdu le contact avec le lycée"

« Si on m'avait dit en 1996, quand je suis entré à Don Bosco Nice, que je finirai prof dans la classe où je venais de rentrer, je ne l'aurais jamais cru ! »


C'est que Laurent est arrivé ici dans une situation d'échec scolaire : « A la sortie de la troisième, j'étais un mauvais élève qui n'avait pas envie de travailler. Ma famille était proche de l'établissement, alors ils m'ont inscrit ici. Comme il n'y avait plus de place en électrotechnique, je me suis retrouvé en BEP productique. Les deux premiers trimestres ont été difficiles ». La suite, en revanche, est parfaite. Au point que Laurent poursuit jusqu'au bac pro, mais doit quitter Don Bosco pour le BTS. « Un lycée public où, à la sortie, ils me proposent un poste sur place ». Laurent refuse, tente une licence professionnelle à Marseille, mais commence à se demander si, effectivement, l'enseignement ne lui irait pas. À Don Bosco ?

 

« Je n'avais jamais perdu contact avec le lycée. Je passais régulièrement, notamment pour voir le chef des travaux, Monsieur Vigliecca. C'est lui qui, un jour, m'a dit qu'une place allait peut-être se libérer ». Le 5 juillet 2003, Laurent obtient sa licence professionnelle « Maintenance des Equipements de Production ». Le 7, il est à Don Bosco. « J'ai bien vite compris qu'être ancien élève d'un établissement salésien, c'est une sorte de 'carte de visite' que l'on a toute sa vie ».

L'esprit de famille à travers les anciens élèves

953 Laurent1 355Laurent expliquant le tour de commande numérique«Moi, ce qui me plaît, c'est de perpétuer l'esprit de Don Bosco à travers les anciens. Les Salésiens, j'ai pris conscience que c'était une immense famille». C'est l'esprit de famille qui a poussé le jeune enseignant à travailler dans la maison où il avait été formé mais aussi à s'investir, après le travail, dans l'amicale des anciens élèves. Aux réunions, autour du président, Victor Gallo, et du délégué salésien, le père Pierre Gernez, on évoque les prochaines actions, le bulletin de liaison. « Les gens ne connaissent pas forcément l'association, y compris dans l'établissement, mais on est présent, on donne chaque année entre trois et quatre mille euros de dons pour financer des sorties d'élèves, des voyages, des projets, etc. »

 

La maison salésienne, «ce ne sont pas des murs sans vie», conclut Laurent. Une vie qui passe aussi par les ADB.

 

 

Benoît DESEURE

20 juin 2013

 

 LES ADB ET LES ADBS, QUI SONT-ILS ?

 

Mouvement International, les anciens élèves de Don Bosco sont le groupe le plus nombreux de la famille salésienne. Les chiffres officiels donnent 130 000 anciennes et anciens pour les Sœurs salésiennes à travers le monde et 97 300 pour les salésiens. Soit près de 230 000 personnes qui se reconnaissent comme membres de la Famille Salésienne... en vertu de l'éducation qu'ils ont reçue et de leur fidélité à Don Bosco. Leur objectif est notamment de développer la formation permanente de ses membres et de favoriser l'éducation des jeunes, notamment de ceux qui sont les plus pauvres, selon la méthode éducative de Don Bosco.


Les ADB (et ADBS, sigle choisi pour les anciens des maisons des Sœurs salésiennes) s'engagent pour construire un monde meilleur. Et cela commence dans leur famille, dans leur quartier, dans leur métier, là où ils vivent ! Ils sont aussi là pour soutenir et diffuser l'action éducatrice des héritiers de Don Bosco. En France, environ 4 000 anciens et anciennes élèves cotisent dans les associations locales. Ils se rencontrent chaque année pendant les vacances de la Toussaint lors d'un Week-end Jeunes et famille.

 

 

Pour aller plus loin


 


Mot du jour

logo calendrier de l avent 2017

Du 2 au 24 décembre,
Don Bosco Aujourd'hui vous propose de retrouver le mot
du jour dans
le calendrier de l'Avent 2017...

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
edb pour le bien commun

Multimédia

Henri Marescaux témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Aurelie Monkam Noubissi témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Sœur Pilar, Salésienne de Don Bosco témoigne
au week-end Don Bosco jeunes et familles
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

Aurelie Monkam Noubissi
  • Maisons Don Bosco

    • Des collégiens sur la route… des migrants !

      jeu migrants 02 Cet après-midi du jeudi 16 novembre 2017 les élèves de 4e du collège Bon-Accueil ont participé à une animation qui avait pour but de sensibiliser les jeunes aux problématiques des migrations internationales et d’en comprendre les enjeux. La sensibilisation s’est déroulée en trois temps : une introduction en classe sur les différents types de migrations et le partage de témoignages de mineurs non accompagnés, une mise en situation, sous forme de grand jeu puis une relecture du ressenti et des savoirs abordés à la suite de cette expérience.

      Lire la suite

    • Découvrez le nouveau site : www.oxyjeunes.net

      oxyjeune Animer un veillée spirituelle, préparer un temps d’animation, proposer un tournoi sportif… autant d’activités, pour enfants, jeunes et familles, disponibles sur le site www.oxyjeunes.net, à télécharger…. sans modération ! Le père Xavier Ernst et sœur Anne Orcel, délégués à la pastorale des jeunes, expliquent pourquoi ils ont voulu créer un nouveau site, dédié à la Pastorale.

      Lire la suite

    • « Réussir sa vie…, réussir dans la vie : les lycéens de Ressins ont la parole

      ressins reussir sa vie 01 Les élèves accompagnés par les animateurs en pastorale scolaire et les enseignants du lycée Etienne Gautier de Ressins ont débattu sur la question : « Réussir sa vie… Qu’est-ce que cela veut dire pour moi ? » Les réponses des jeunes futurs agriculteurs sont pleines de bon sens et de lucidité.

      Lire la suite

    • 20 jeunes en formation de « Secouristes pour la paix »

      secouristes de la paix 01 Une vingtaine de jeunes de secondes du réseau des établissements scolaires Don Bosco de France et de Belgique ont suivi la formation « Secouriste pour la paix ». Cette session a eu lieu du 22 au 27 octobre, à Nice. Animée par Myriam Maréchal accompagnée de formateurs de l’IFHIM* en collaboration avec le Valdocco Nice. L’objectif ? Apprendre à se découvrir pour avoir un meilleur engagement dans les projets.

      Lire la suite

    • Le Lycée Costa de Beauregard en visite à Turin

      chambery turin 01 Chaque année le lycée Costa de Beauregard organise un voyage à Turin pour permettre au personnel enseignant et administratif de découvrir Don Bosco. Le Père Paul Ripaud se fait le guide de ces voyages. Une aventure magnifique pour les jeunes lycéens.

      Lire la suite

    • Réussir dans la vie ou réussir sa vie ? Comment ne pas se contredire ?

      reussir dans la vie 003Parents et enseignants souhaitent la réussite de leurs enfants ou de leurs élèves, réussite aux examens bien sûr, mais aussi réussite sociale. Mais l'expression même « réussir dans la vie » est problématique pour les chrétiens. Le Père Paul Ripaud, salésien et membre de la communauté éducative du Lycée Etienne Gauthier de Ressins, pose le problème et évoque la position originale de Don Bosco.

      Lire la suite

  • Société

    • Les challenges sur internet sont-ils dangereux ?

      ice bucket challenge 001 Depuis de nombreux mois, les challenges ont pris une ampleur importante sur internet, sur les réseaux sociaux. On peut en trouver de tous types, du divertissant, à l’émouvant, en passant par le vulgaire ou le dangereux. Mais en quoi consiste un challenge ?

      Lire la suite

    • « J’ai peur que mon enfant se radicalise »

      radicalisation Contrairement à ce que croient beaucoup, les jeunes qui se radicalisent ne sont pas tous des maghrébins issus des quartiers sensibles de la banlieue, engoncés dans la délinquance, et qui voient dans l’adhésion à l’islam radical une manière de venger la déconsidération dont ils se sentent l’objet et de pouvoir ainsi acquérir une stature de héros.

      Lire la suite

    • « Apprends-moi la nature » en camp ou en classe

      apprends moi la nature 002 Jouer avec la nature est un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante. L’objectif principal est de favoriser des moments de partage entre adultes et jeunes enfants autour de la découverte de la nature. L’idée est de percevoir la nature comme médiateur de jeux, de relations, de découvertes entre l’enfant et ses pairs. Les exemples sont nombreux : camp avec les scouts, classe verte ou classe d’intégration, comme à Farnières.

      Lire la suite

    • Le lien avec la nature chez Don Bosco, hier et aujourd’hui

      don bosco nature vignes 005 En visite à La Navarre où on faisait appel à lui pour reprendre un orphelinat, Don Bosco s’est penché pour prendre une motte de terre, la pétrir, la respirer, et déclarer : « c’est une bonne terre pour la vigne ». Don Bosco avait des réflexes de paysan travailleur de la terre. Aujourd’hui, le réseau international des écoles agricoles salésiennes est en pleine croissance et poursuit cette inspiration.

      Lire la suite