interview marie 180Louvain-la-Neuve est une ville universitaire belge connue pour sa vie associative particulière : plus de quatre-vingt « kots à projet » (foyers) s'y côtoient. Celui des Sœurs Salésiennes s'appelle le « Don Boskot ». L'objectif est de vivre dans l'esprit de Don Bosco le don de soi aux enfants, des temps de prière et de fraternité, étudiants et sœurs ensemble. Rencontre avec Marie, une habitante de ce Kot.

 

DBA : Comment s'organise votre vie dans ce "Don Boskot" ?

Marie : Nous sommes dix sur dix-huit à partager une vie commune avec les soeurs salésiennes. Cela paraît, aux yeux de certains, arriérée ! Mais nous faisons des tas de choses ! Nous apportons un soutien à l'école à côté, nous avons une prière communautaire chaque semaine, nous nous impliquons dans la paroisse étudiante de Louvain. (Lire le Le Bonheur dans la vie communautaire)

 

DBA : Quelles sont les réactions des étudiants par rappport à ton choix de vie ?

Marie : En général, la vie avec les sœurs est la première chose qui les interpelle. Elle entraîne parfois de vives réactions de moqueries et suscite régulièrement un mouvement de recul ou de questionnement sans fin. En tous cas elle ne laisse pas indifférent, car la question de la foi ainsi que de la vie consacrée fait réagir. Le plus souvent la présence des sœurs est perçue de l'extérieur comme une surveillance, un frein à la liberté encore toute nouvelle d'étudiant. Mais pour nous le partage de notre vie étudiante avec la vie religieuse se passe très bien et nous nous enrichissons mutuellement.

 

En Belgique : du neuf !

 

Un foyer Don Bosco à Ganshoren (Bruxelles). Pourquoi pas vous !

 
Sur le site Don Bosco de Ganshoren (une des communes de Bruxelles), les sœurs salésiennes ont aménagé deux grandes maisons en « foyers pour étudiantes ». Des étudiantes y vivent déjà, mais pourront être plus nombreuses dès la rentrée de septembre.

 

Ce projet s'adresse surtout à des jeunes filles (sans exclure quelques jeunes gens) qui désirent réussir des études supérieures ou universitaires y compris des stages et qui, pour cela, souhaitent trouver un lieu calme propice à l'étude dans un esprit de famille tout en ayant une certaine autonomie.

 

Un service aux enfants de l'internat et des temps de prière, de partage et de détente font partie du projet !

 

Le site des sœurs www.donboscoganshoren.be

 

Une nouvelle possibilité de « kot* » à Bruxelles !

 

Un Clip de 34 secondes présente nos foyers à Bruxelles.

 

 

DBA : Peux-tu préciser les aspects de cet enrichissement mutuel ?

Marie : Il se fait naturellement à travers les échanges de la vie de tous les jours. En fait, nous vivons très simplement cette vie commune. Nous avons la même cuisine et la même salle à manger. Nous prenons les repas ensemble, partageons quelques soirées, nous rigolons ensemble, etc... Et il n'est pas nécessaire de chercher plus loin ! Le climat est familial et sympa et on ne s'ennuie pas. Je suis vraiment très heureuse de vivre dans ce kot !

 

DBA : Votre engagement pour l'aide aux devoirs n'est-il pas trop lourd ?

Marie : Il s'agit d'accompagner une fois tous les quinze jours des enfants du primaire et du secondaire dans leurs études. Si pour certains étudiants, cela demande plus d'efforts que pour d'autres, je pense que tous nous en retirons quelque chose : patience, persévérance, autorité bienveillante, etc...

 

DBA : En quoi consiste votre engagement dans la paroisse ?

Marie : Il s'agit d'animer une messe par semestre et de préparer le repas qui suit la messe des étudiants. Parmi les kots de Louvain-la-Neuve, plusieurs ont pour finalité de faire découvrir la foi dans le milieu étudiant (par exemple des kots branchés sur Taizé ou sur l'Arche de Jean Vanier...) Ces kots sont, comme le nôtre, reliés à la paroisse étudiante et s'y investissent comme nous. Cette collaboration nous permet d'échanger et de nous soutenir les uns les autres dans la foi. Avec eux, nous organisons aussi des activités à plus grande portée telles que le Festival de la Lumière au moment de la Chandeleur et le « repas de simplicité volontaire » pour le Mercredi des Cendres. Notre engagement permet à la paroisse étudiante d'être dynamique.

Joëlle DROUIN
16 mai 2013

 


* Un kot en Belgique désigne soit une chambre d'étudiants soit un ensemble de chambres d'étudiants. A côté des kots ordinaires, il y a des « kots à projet » : des jeunes choisissent de mener, en même temps que leurs études, un projet commun : écologique, culturel, sportif, chrétien...



Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Adrien

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite