loren portrait 180Avec l'équipe du MSJ, Lorène, 26 ans, donne de l'âme au quartier délaissé de Lille Sud. Grace à eux, l'esprit de Don Bosco rayonne : "Au sein du diocèse, nous sommes reconnus par notre joie de vivre et notre charisme pour l'animation !" Lorène témoigne  de cette vitalité.

 

 

"Comme l'affirme une certaine publicité, « vous ne viendrez pas à Lille Sud par hasard». Ce quartier est séparé du reste de la ville par la traversée de l'autoroute A25 et d'une voie de chemin de fer ; les deux points les plus remarquables sont la présence du deuxième plus grand cimetière de France, et d'un Centre Hospitalier Régional Universitaire... il est caractérisé par son délaissement le plus total de tout ce qu'une ville peut compter d'éléments attractifs pour le touriste lambda

 

 



L'équipe MSJ de Lille Sud s'est créée à côté des deux communautés salésiennes

 

Une communauté de frères et une communauté de sœurs, se sont implantées toutes deux au sein de Lille Sud. Une équipe du Mouvement Salésien des Jeunes naît et se propage peu à peu. Est-ce par le hasard ?


Par hasard peut-être pas, mais certaines rencontres peuvent vous conduire à effectuer des choix improbables qu'il est toujours très intéressant de relire après coup. Pourquoi ai-je appelé tel numéro de téléphone un jour de décembre à la recherche d'un logement ? Pourquoi Etienne est-il tombé sur la communauté en cherchant un groupe scout à Lille ? Pourquoi Marie a-t-elle eu envie de venir nous retrouver lorsqu'elle a appris l'organisation d'une « soirée salésienne » un jour où elle était disponible ? Toutes ses questions font parties des sacrés mystères de la vie !


Toujours est-il qu'autour des deux communautés se sont peu à peu greffés des « grands jeunes » ayant soif d'engagement, en quête d'amitié, ou tout simplement parce qu'ils se trouvaient là, à un moment donné.


Le MSJ est désormais reconnu par le diocèse pour notre charisme et notre joie de vivre


C'est à partir de ce réseau et de nos amis Belges qu'est née la branche «Nord-Belgique Sud» du Mouvement Salésien des Jeunes en Avril 2012, emmenée par Gaétan, apprenti éducateur, coordinateur de région, et soutenu par la communauté.


Notre groupe sur Lille, composé d'une quinzaine de jeunes étudiants ou professionnels, aime à se retrouver chaque deuxième mardi du mois, pour un échange fraternel et convivial sur la vie de don Bosco, la spiritualité et la pédagogie salésienne. Présents au cours des nombreux évènements organisés par la famille salésienne, nous sommes désormais reconnus au sein du diocèse de Lille par notre joie de vivre et notre charisme pour l'animation !


A travers la danse d'un « waki waki » sur le parvis de la cathédrale à l'occasion du centenaire du diocèse, ce sont tous les visages que nous rencontrons à Lille Sud que nous souhaitons présenter à tous ceux qui n'ont jamais été amenés à traverser le périph'. Une manière pour nous d'interpeller et de dire : « Venez, et osez la rencontre ! ».


Le MSJ à Lille est en pleine vitalité, et il n'a pas fini de l'être.

Lorène

1aout 2013

 

 

 

ChefsScouts355Certains d'entre nous sont chefs scouts à Lille SudLorene Danses355Le MSJ fait danser au centenaire du diocèse de Lille en mai 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorene déguisementMSJNord355Les membres du MSJ sont des habitués de la malle à déguisementsTeeshirtsBleus355Les Tee shirts Bleus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 




LE MOUVEMENT SALESIEN DES JEUNES-MSJ

 

Le MSJ rassemble des grands jeunes (de 17 à 30 ans) qui animent, veulent animer, ont animé d'autres jeunes, ou bien des personnes qui connaissent, ou ont envie de connaitre la pédagogie de Don Bosco.  Lille, nous nous rencontrons tous les deuxièmes mardis du mois, et participons deux fois par an aux Week-end organisés avec l'ensemble du réseau France-Belgique Sud. Le prochain week-end MSJ a lieu les 27-29 septembre 2013 à Lyon.

 

 

 

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Florian Boucansaud, ex-footballeur pro
C’est quoi le bonheur ?
Voir l'article

Mgr Cristobal Lopez, archévêque de Rabat,
Aux jeunes et aux parents
Voir l'article

P. Xavier de Verchère, salésien et scout
"Sur la jeunesse"
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Société

    • Comment sortir de la crise… des gilets jaunes ?

      don bosco Petitclerc gilets jaunes 2 Alors que nous venons de vivre l’acte 6 des gilets jaunes, Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, nous livre son point de vue.

      Lire la suite

    • Harcèlement au collège : comment on en arrive là, comment on s’en sort ?

      don bosco harcelement 04 Depuis quelques mois, la rentrée scolaire a eu lieu ; avec son lot de joies, d’habitudes, de retrouvailles, de nouveautés. Mais parfois, pour certains, c’est un moment d’appréhension, surtout lorsqu’on est victime de harcèlement. Basile, jeune lycéen aujourd’hui, a accepté de témoigner sur ces difficiles années de collège.

      Lire la suite

    • Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

      La premiere fois que quelqu un m a sourri couv La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

      Lire la suite

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite