aurelie 180Je m'appelle Aurélie, j'ai 21 ans et j'ai découvert le MSJ par le Campobosco, quand j'étais au lycée. La joie de vivre, et l'ambiance fraternelle que j'y ai découverte ont été pour moi un élément déclencheur, qui m'a donné envie de découvrir davantage Don Bosco.

 

 

J'ai beaucoup appris sur le regard que Don Bosco portait sur les jeunes

Je suis partie au Maroc au sein de l'établissement Don Bosco Kenitra faire de l'animation au centre aéré. C'est là que j'ai compris à quel point il est répandu dans le monde, et que les valeurs qui habitent le mouvement salésien ont une résonnance importante ! J'ai animé avec des jeunes marocains, pour des enfants qui pour beaucoup ne parlaient pas français. Cela a été très enrichissant, j'ai découvert une autre manière de communiquer, dans une culture différente, et nous avons partagé des moments forts tous ensemble. Je garderai toujours en mémoire la sortie à la plage avec les cent enfants du centre aéré, et les fêtes marocaines autour des rythmes des tambours, des chants et des danses... Pendant trois semaines, j'ai beaucoup appris sur le regard que Don Bosco portait sur les jeunes, un regard bienveillant, qui donne confiance en soi.

 

Du Campobosco au MSJ : c'est direct !

J'ai connu le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) par le Campobosco. J'ai participé à différents temps et évènements du MSJ. « Ensemble on va plus loin... » Cette maxime a parfaitement résonné en moi, nous avons été un grand groupe du MSJ France/Belgique, à monter des projets, et à nous unir pour les mener à bien. Pour les JMJ, nous avons ensemble vécu des moments festifs. Nous étions soudés, en petits groupes d'amigos, pour traverser la foule et vivre les moments forts. J'ai fait de nombreuses rencontres, qui m'ont permis de nouer des amitiés solides. La dimension spirituelle, avec des jeunes du monde entier m'a donné comme une petite étincelle, une envie de partager le dynamisme et la joie de Don Bosco !

 

Avec mes études en psychologie, je m'y retrouve bien

Je me sens proche des valeurs du mouvement salésien. Avec mes études de psychologie, je m'y retrouve, dans la manière d'appréhender les relations humaines. Dans mes autres engagements, notamment sur ma paroisse, où je fais partie d'une équipe d'animation liturgique des jeunes, le dynamisme de Don Bosco me donne de l'élan ! »

 

 

 

8 mai 2014
Don Bosco Aujourd'hui

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 

 

 

 


Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Don Bosco Aujourd'hui pour la transmission de l'actualité salésienne. Elles sont conservées pendant 5 ans et sont destinées à la promotion des activités de la famille salésienne. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Salésiens de Don Bosco, 393 bis rue des Pyrénées, 75020 PARIS, France

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p
  • Société

    • Bioéthique : Le cri d'un éducateur

      bioethique jm petitclerc 2019 Le père Jean-Marie Petitclerc, salésien de Don Bosco et éducateur spécialisé, réagit dans un article publié dans l'espace "Forum et débats" sur le site La Croix, sur la loi Bioéthique dont l'examen des derniers aritcles de la loi a été terminé le 9 octobre 2019...

      Lire la suite

    • Cultures jeunes : Sportifs engagés !

      pixabay Pexels Chaque année, ça recommence. Quoi donc ? Mais Roland Garros, bien sûr. En tant que sportifs, passionnés de tennis, nous souhaitons vivre ce temps d’immenses rencontres autour de nos champions, de nos idoles.

      Lire la suite

    • Ils nous parlent de l’Europe

      don bosco minimes europe En novembre dernier, 60 élèves, en 3è à l'école Notre-Dame-des-Minimes à Lyon, sont partis dans l’Est de la France pour un voyage scolaire d’une semaine intitulé : « Voyage de mémoire. De la guerre à la paix ». Ils ont découvert les lieux des deux guerres mondiales ainsi que le parlement européen de Strasbourg. Mathis, Thomas et Mathis nous parlent de leurs visions de l’Europe.

      Lire la suite

    • Construire l’Europe aux yeux des jeunes

      MSJ jeunes vote europe 01 Ils n’étaient pas encore nés lorsque la Communauté Economique Européenne a été créée en 1957. Ils ont entre 20 et 30 ans. Pablo est espagnol, Antonija croate, Anne-Florence française. Engagés dans le Mouvement Salésien des Jeunes au sein de leur pays et au niveau de l’Europe, ils nous partagent leur vision de l’Europe et ce que le « vieux continent » apporte à leur pays.

      Lire la suite