Laure Helene Cooperatrice pteIl n'est pas courant de voir aujourd'hui des jeunes s'engager comme salésiens coopérateurs. Et pourtant ! Laure-Hélène Randon, une jeune femme de vingt-quatre ans de Poitiers, vient de faire avec joie sa promesse de salésienne coopératrice. C'était lors du Campobosco 2012 en présence de très nombreux jeunes. Portrait d'une jeune femme pleine d'enthousiasme.

 

 

DBA. Comment as-tu connu les Salésiens de Don Bosco ?


Laure-Hélène : On peut dire que je suis tombée dans la marmite salésienne quand je suis née : je suis la petite cousine du père Albert Chambe, un prêtre salésien. C'est lui qui m'a baptisée. Mes parents ont également rencontré au Congo, un autre prêtre salésien, le père Alain Vandamme, qui m'a fait faire ma première communion. C'est grâce à lui que j'ai redécouvert la foi car je dois dire que je n'avais pas compris grand-chose au catéchisme. C'était très sympa : il venait chez nous. On s'installait dans le jardin et il faisait ainsi le catéchisme à toute la famille en même temps.Malheureusement, ce père que nous aimions tant est mort dans un accident et le père Chambe rapidement après, ce qui a un peu coupé nos ponts avec la famille salésienne.

 

DBA. Après cette rupture, comment as-tu renoué alors avec Don Bosco ?


L-H : Quand on est arrivé à Poitiers, nous nous sommes lancés dans le scoutisme. Nous y sommes devenus très amis de jeunes dont les parents étaient Salésiens coopérateurs. Ils ont proposé à mes parents de faire partie de leur groupe et c'est ainsi que mes parents sont devenus salésiens coopérateurs à leur tour. Nous, les enfants, on les suivait à ces rencontres avec beaucoup de bonheur.

 

SALESIENS COOPERATEURS

Les salésiens coopérateurs sont actifs en France et en Belgique. Ce sont des laïcs qui s'efforcent de vivre chaque jour la mission proposée par Don Bosco.

 

Les coopérateurs sont des chrétiens auxquels le Saint-Esprit a inspiré et fait choisir de vivre toutes les valeurs de la vie chrétienne laïque de manière salésienne sous une forme fraternelle. 

 

Ils sont organisés en communion avec les autres branches de la Famille salésienne, mais ils sont insérés dans l'Église locale et universelle où ils s'engagent selon leur situation personnelle et leurs capacités personnelles.

 

 

 

DBA. Qu'est-ce qui t'a donné envie de devenir salésienne coopératrice ?


L-H : Le témoignage de mes parents et de ces amis. Ici à Lyon, vivre le quotidien salésien est facile : il y a les paroisses salésiennes, les communautés religieuses et beaucoup de propositions pour vivre l'esprit de Don Bosco. Mais à Poitiers, c'est moins facile. Mes parents, malgré les décès de nos amis prêtres salésiens, malgré la difficulté de se trouver loin de toute présence salésienne, nous ont élevés dans l'esprit de don Bosco. Ils se sont accrochés et c'est pour moi un très beau témoignage.

 

DBA. Comment envisages-tu de vivre ta vocation de salésienne coopératrice ?


L-H : A court terme, je souhaite continuer mes engagements auprès des Salésiens comme le MSJ ou le Vides. A plus long terme, vivre selon Don Bosco dans la vie de tous les jours. C'est-à-dire vivre la rencontre de l'autre dans l'esprit salésien : lui porter de l'intérêt, avoir de la bienveillance à son égard, cultiver la joie, la simplicité. Et enraciner tout cela dans une vie de prière et de foi chrétienne.

 

DBA. Tu viens de finir tes études d'infirmière, quel projet d'avenir as-tu ?


L-H : Je voudrais d'abord travailler en Europe pour prendre de bonnes habitudes professionnelles. J'avais fait le projet de partir ensuite quelques mois en volontariat au Kenya dans une mission salésienne. Mais vu la situation politique actuelle du pays, ce n'est pas sûr. On verra bien.

 

DBA. As-tu un message à faire passer à l'occasion de ta promesse ?


L-H : C'est grâce à tous les jeunes que j'ai rencontrés à Campobosco que j'ai pu faire cette promesse. Ce sont eux qui m'en ont donné le désir. Je veux les en remercier.

Propos recueillis par Joëlle DROUIN

14 février 2013

 


Pour aller plus loin

Consultez le site du Campobosco : Le Campobosco.

Rassemblement national de jeunes de 13 à 25 ans, un lieu de fête, de joie, de prières, de partages, de débats, de témoignages, d'échanges, d'expressions artistiques, de sports...

 

En savoir plus sur le Vidès Le Volontariat Vidès permet à des jeunes adultes de soutenir en actes et sur une durée de plusieurs mois, des missions salésiennes dans le monde.

 

 

 

laure helene coopératrice

 

 


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Ines

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

    • Campobosco : ils ont bien dé-collé !

      Campobosco 2018 02 Du 26 au 30 Août, plus de 250 jeunes, issus de notre réseau ou d’ailleurs, et une soixantaine d’adultes de la famille salésienne se sont retrouvés au Colle Don Bosco pour vivre la 14ème édition du Campobosco, sur le thème « Prêt à de-colle(r) ». Quatre jours, du dimanche 26 août au jeudi 30 août 2018, pour vivre un R.A.P. (Réflexions, Activités, Prières). 5 journées bien remplies pour recharger les batteries avant la rentrée scolaire !

      Lire la suite

    • A 29 ans, Tantely s’engage définitivement chez les Salésiens

      Don Bosco Madagascar voeux 05 Les liens entre les provinces salésiennes de Madagascar et de France-Belgique sont profonds et nourris. Plusieurs jeunes frères sont venus en France ces dernières années, dans le cadre de leurs études. Parmi eux, Tantely Randrianantenaina, 29 ans, arrivé en France d’abord à Ressins en 2015, puis à Lyon pour suivre des études de théologie à l’université catholique. Tantely était notamment accompagnateur auprès du MSJ Rhône-Alpes. Il a prononcé ses vœux définitifs le 2 septembre à Madagascar. Lionel Touron a fait partie de la délégation française, emmenée par le père provincial. Il témoigne.

      Lire la suite

    • Le MSJ, membre de Don Bosco Youth-Net : une ouverture sur le monde

      msj don bosco youth net 02 Depuis mars 2018, le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) fait partie du réseau Don Bosco Youth-Net (DBYN). Convaincue de la pertinence de goûter à l’animation salésienne au sein d’autres réalités européennes, Anne-Florence Perras, présidente du MSJ, nous en donne les raisons et opportunités.

      Lire la suite