Missionnaire pour la France-Belgique sud, Pierre Nguyen, salésien, est devenu prêtre…

17 août 2017 à 5:00

Originaires du Vietnam, plus d’une centaine de Salésiens de Don Bosco, prêtres et frères, sont actuellement envoyés dans les différentes provinces du monde entier. Missionnaires, ils quittent leur pays pour participer aux missions d’éducation voulues par St Jean Bosco. Dans la province de France et Belgique Sud, ils sont quelques-uns, dont le Père Pierre Nguyen, ordonné prêtre le samedi 22 juillet 2017 à Hô-Chi-Minh-Ville.

 

Si la province du Vietnam-Mongolie compte aujourd’hui plus de 300 confrères, ils sont au total 400 en intégrant les missionnaires. La vitalité de l’Église vietnamienne est impressionnante. Une paroisse en campagne est le centre de la vie pour la communauté chrétienne qui peut compter plus de 12000 fidèles. Dans le sud du Vietnam, aux portes du delta du Mékong, la famille de Pierre Nguyen participe à la production agricole, notamment du riz. Le long des routes et des canaux s’égrènent les habitations. Et comme un point de repère, dans cette région de rizières à perte de vue, se dresse l’église paroissiale.

 

C’est dans cette église de sa région natale que le Père Pierre Nguyen y a célébré sa première messe ! Inimaginable et incomparable pour nous européens. La première messe d’un enfant du pays est une solennité. Tous les fidèles sont là pour rendre grâce avec la famille du nouveau prêtre de ce don fait à l’Église du Christ. L’église n’est pas assez grande ; on y ajoute des chapiteaux et un système de vidéo. C’est provincial qui prononce l’homélie.

 

Le provincial de France-Belgique au Vietnam pour l’évènement

Pierre Nguyen a demandé à la congrégation d’être missionnaire ; elle l’a envoyé pour la vie en France-Belgique Sud. Pour marquer la fraternité de la province, le Père Daniel Federspiel, provincial de France-Belgique Sud, s’est rendu au Vietnam. Quelle joie pour lui comme pour sa famille de se rencontrer, de pouvoir dire « Merci » à ses parents qui laisse partir au loin leur enfant. Participer aux festivités, voir les lieux de vie et les coutumes de l’environnement familiale du Père Pierre Nguyen aident le provincial, et ainsi toute la province, à comprendre l’effort que les confrères missionnaires vivent en arrivant dans nos cultures occidentales.

 

Ils étaient sept salésiens de Don Bosco à recevoir de l’évêque, Mgr Alphonse Nguyen Huu Long, et de leurs confrères, l’imposition des mains pour devenir prêtres. Là encore, la présence du Père provincial était une chance pour dire l’amitié qui lie les deux provinces. Le Père Daniel Federspiel a d’ailleurs vivement remercié le Père provincial du Vietnam et de la Mongolie, le Père Van Quang, pour l’accueil reçu. Avec lui, le Père Pierre Hoang, missionnaire à Paris. Ce jour d’ordination, il a pu ainsi imposer les mains sur la tête de son propre frère, devenu lui aussi salésien.

 

Don Bosco Aujourd’hui a couvert le voyage du provincial au Vietnam, qui a aussi visité plusieurs œuvres des salésiens et salésiennes de Don Bosco. Nous vous proposerons bientôt dans la rubrique « International » des reportages sur les œuvres de Don Bosco dans ce beau pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Famille Salésienne