20 jeunes en formation de « Secouristes pour la paix »

16 novembre 2017 à 5:15

Une vingtaine de jeunes de secondes du réseau des établissements scolaires Don Bosco de France et de Belgique ont suivi la formation « Secouriste pour la paix ». Cette session a eu lieu du 22 au 27 octobre, à Nice. Animée par Myriam Maréchal accompagnée de formateurs de l’IFHIM* en collaboration avec le Valdocco Nice. L’objectif ? Apprendre à se découvrir pour avoir un meilleur engagement dans les projets.

 

Pourquoi cette formation de Secouristes pour la Paix dans le réseau salésien ? Dans le cadre du Défi citoyenneté, les jeunes s’engagent dans de multiples projets. Ils sont amenés à se dépasser : ils en sont parfois surpris. Des conflits peuvent aussi surgir. Cette formation permet à ces jeunes d’aller encore plus loin d’apprendre à identifier leurs murs intérieurs pour les défaire, apprendre à déceler leurs sources de violence et d’hostilité pour ne pas les laisser agir, découvrir leurs forces et leurs clefs pour construire la paix.

Pendant une semaine, une vingtaine de jeunes de tout le réseau salésien se sont réunis à Nice où ils se sont fait des amis, où ils ont appris à comprendre, soutenir et aimer l’autre. Et alors que la formation se termine, de nombreux projets fleurissent chez ces jeunes : Thibault, Annelise, Eva, Manon, Alexandre, Benedicte, Anthony et tous les autres…

Paroles aux jeunes

La session « Secouristes pour la paix » nous a aidé à faire tomber les murs afin de mieux rencontrer l’autre. Ensemble, jeunes et formateurs, nous avons découvert plusieurs clés pour mieux vivre dans la paix : les 3 chemins, la prise en charge, les 13 piliers, les états de force, rencontrer l’autre comme une personne,… Un beau moment de fraternité.
Déborah de Chambéry

Au menu de la formation, des notions d’ouverture aux autres et à soi-même, la notion de prise en charge, de choix, d’objectifs, de compétences et de contribution unique et personnelle. Tous ces points, vus de 9h à 16 heures durant 4 jours avec les formateurs : Myriam, Luc, Pacôme, Anne et Marie-Armelle.

Durant 4 jours, les jeunes ont appris à concevoir la personne plus que le groupe social, l’origine, voir leurs propres compétences et ce qu’ils apportent au groupe. Au final, des moments uniques, des amitiés qui bourgeonnent, des souvenirs inoubliables…

Lou Chang, élève au Campus de Pouillé

 

 

* La formation « Secouristes pour la Paix » a été mise en place par l’IFHIM : Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal

Pour aller plus loin

le site du Défi citoyenneté

la page Facebook du Défi Citoyenneté

Oeuvres salésiennes