En ce temps de Carême, la Fondation Don Bosco lance un appel pour soutenir deux projets, l’un en France, l’autre en Ethiopie

25 février 2021 à 10:00

En ce temps de Carême, la Fondation Don Bosco lance un appel pour soutenir deux projets, l’un en France, l’autre en Ethiopie

A la fondation Don Bosco, fidèle à l’héritage du fondateur de la congrégation, saint Jean Bosco, l’objectif est de soutenir la mission éducative menée par des centaines, des milliers d’hommes et de femmes, en France et à l’étranger, chaque jour. Auprès de tous les jeunes, spécialement les plus pauvres.

En ce temps de Carême, la Fondation lance deux appels. Le premier vise à envoyer une aide d’urgence humanitaire aux populations dont s’occupent les Salésiens présents dans la région du Tigré, au nord de l’Ethiopie.

Depuis novembre en effet, cette région est plongée dans un conflit qui oppose le gouvernement fédéral éthiopien et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). La zone, située à 700 kilomètres au nord de la capitale, Addis-Abeba, et qui compte 6 millions d’habitants, est depuis quasiment coupée du monde. Sur place, 25 Salésiens (dont on a été sans nouvelles pendant un temps) travaillent, dans quatre villes, à la formation des jeunes et à l’accompagnement des familles plongées dans la guerre (à Macallè, Adigrat, Shire et Adua).

Les pénuries de carburant et d’argent deviennent très critiques, y compris pour les organisations humanitaires de la région. La Fondation Don Bosco espère récolter 5000  euros, ce qui permettrait d’apporter des biens de première nécessité (nourriture et vêtements) à 300 familles, pendant deux mois.

Plus d’infos sur l’appel lancé

Pour découvrir ce que les présences salésiennes sur place

 

Le deuxième appel aux dons concerne l’école primaire Sainte-Marie, située à Saint-Geniez-Olt, commune de 2000 habitants de l’Aveyron, dans la vallée du Lot et de l’Aubrac. Comme beaucoup d’écoles en milieu rural, la situation financière de cette œuvre salésienne est fragile, mais une piste pour la sécuriser existe : l’école abrite un ancien espace d’hébergement de 30 chambres aujourd’hui fermé. L’installation de la centrale incendie avec câblage et détecteurs doit être entièrement reprise, mais cette rénovation permettrait d’ouvrir le centre d’accueil, apportant ainsi à l’école un complément de ressources. Le budget global de cette première opération de rénovation est estimé à 18 000€.

Plus d’infos sur l’appel lancé

Enfin, signalons que la Fondation Don Bosco vient de mettre en ligne son rapport d’activité 2019. Vous voulez savoir comment fonctionne la fondation, dirigée par le père Xavier de Verchère, économe provincial des Salésiens de Don Bosco ? Il suffit de vous rendre sur le site web de la fondation .

 

Benoit DESEURE

Oeuvres salésiennes