Les lycéens de Chambery travaillent sur la dépendance et l’image de soi

30 novembre 2018 à 5:25

Les lycéens de Chambery travaillent sur la dépendance et l’image de soi

Mi-octobre,  la classe de 1e Services aux Personnes et aux Territoires du lycée Costa de Beauregard a participé à la Semaine santé et développement durable. Réflexions sur le thème de l’image de soi, de la vulnérabilité et séances pratiques ont alternés dans une belle harmonie.

 

La Semaine du développement durable a pour objectif de sensibiliser les élèves à des thèmes variés en lien avec la santé et le développement durable. Les jeunes sont invités à adopter la posture d’un futur professionnel de santé à même de sensibiliser à leur tour un public en termes de prévention. 

Après avoir soigneusement préparé cette semaine avec des recherches et des exposés,  les élèves ont eu le plaisir d’accueillir l’association le Pélican venue leur parler du thème de l’addiction. Les jeunes ont montré beaucoup de curiosité et les échanges ont été passionnants. 

L’image de soi, des réseaux sociaux et de la télé réalité

Après un visionnage du film The Social Network sur la naissance de Facebook, la compagnie des Incarnés,  compagnie de théâtre lyonnaise, est venue jouer la pièce de Jean-Paul Sartre, Huis Clos, pour la classe. Une heure d’échange avec les comédiens a permis d’aborder les thèmes de l’image de soi, des réseaux sociaux et de la télé réalité.

Une kinésithérapeute est ensuite venue leur montrer comment se préserver quand on est amené à travailler avec des enfants, des personnes handicapée ou âgées. Des travaux pratiques leur ont permis de se mettre en situation.

Début novembre,  une intervenante prévention de la police est venue rencontrer les jeunes pour échanger sur différents thèmes (alcool, tabac, sécurité routière…). L’association Le Pelican intervient à nouveau auprès de la classe pour évoquer les relations hommes/femmes.

Un beau projet, moderne,  au cœur des préoccupations actuelles de la société

Cette semaine du développement durable a permis de lancer un journal et de vidéos. Un beau projet, moderne,  au cœur des préoccupations actuelles de la société auquel les jeunes ont immédiatement adhéré et qui leur permet de se préparer notamment à leur vie future de professionnel et de citoyen.

Oeuvres salésiennes