150 an Giel Don Bosco 07 L’établissement Giel Don Bosco a accueilli, les 15 et 16 septembre, plus de 2000 personnes qui ont pu bénéficier d’une grande diversité d’animations. Outre les temps de commémoration liés à l’histoire de l’établissement et la messe retransmise dans l’émission Le Jour du Seigneur, de nombreuses festivités ont marqué ce 150è anniversaire. Sébastien Lerondel, qui dirige l’établissement de Giel Don Bosco depuis dix ans, partage son enthousiasme.

 

Vous avez créé avec les 150 ans de Giel Don Bosco un réel événement au niveau local et surtout national. L’émission du Jour du Seigneur, avec la messe télédiffusée, a été regardée partout en France.

150 an Giel Don Bosco 06 En effet, l'émission du Jour du Seigneur est ce qui a le plus retenti au niveau national, mais les festivités des 150 ans ont été plus que cela. Nous avons préparé de nombreux événements durant ces deux jours.

La veille, notamment avec les jeunes, il y a eu un pèlerinage à vélo autour des grands fondateurs de Giel.

Toute l'émission : la messe et les reportages

Pourquoi un pèlerinage à vélo ?

150 an Giel Don Bosco 03 Accompagnés du frère Manu, salésien de Don Bosco, un groupe de jeunes est parti le samedi matin très tôt pour rejoindre le cimetière où est enterré le comte de Caulaincourt, le fondateur de Giel Don Bosco. Ensuite ils sont allés à la maison du Télégraphe. C’est dans cette maison que les enfants ont été recueillis par l’abbé Vauloup, grâce à l’aide Monsieur de Caulaincourt, alors, maire de Giel.

Une petite plaque a été posée sur la maison du Télégraphe. Elle rappelle que la maison était le premier lieu d’implantation de Giel Don Bosco. Les premiers orphelins ont été accueillis là, jour pour jour, le 16 sept 1868. Cette commémoration a eu lieu en présence des descendants du comte de Caulaincourt, suivi d’un vin d’honneur.

Quand l'orphelinat a été trop petit, le comte de Caulincourt a acheté la ferme des Cours, qui est le lieu où nous sommes à l’heure actuelle.

Le pèlerinage a continué car les jeunes ont souhaité continuer ce parcours de mémoire pour aller sur la tombe de l’abbé Vouloup, le premier directeur de Giel Don Bosco, qui se situe aux Yvetôts, à 13 km de Giel. Les jeunes y sont allés à vélo accompagnés par Manu Philippart. Le maire avait préparé un goûter. Un discours a été prononcé. Les jeunes ont pu sonner les cloches. Ce fut un moment très émouvant.

Cette visite des lieux de mémoire a été importante. Surtout pour les jeunes. Cela a contribué à donner du sens à ces 150 ans.

Le dimanche a été le grand jour. Pouvez-vous nous dire quels ont été les grands moments ?

150 an Giel Don Bosco 05 Si vous voyez la vidéo du Jour du Seigneur, des petites reportages présentant la vie de l’établissement sont placées avant et après la messe. Pour ces reportages, nous avons accueilli des journalistes les premiers jours de la rentrée pour qu’ils puissent rencontrer des élèves et réaliser des interviews.

Comment avez-vous fait le lien entre Giel Don Bosco d’hier et celui d’aujourd’hui ?

C’est un aperçu que nous ont offert Pierre Chopin, un salésien de l’école, et les quelques jeunes qu’il a accompagnés. Il a créé une pièce de théâtre sur la naissance et l’évolution de Giel Don Bosco en cinq scènes. Intitulée « L’abbé Vauloup : fondateur de l’Orphelinat de Giel », cette pièce a été jouée dimanche à 15h par des élèves dans l’amphithéâtre du lycée. Plus de 400 spectateurs ont assisté à la représentation. Ce fut un véritable succès. Elle a permis de montrer combien nous étions à la fois des passeurs de mémoire et engagés vers l’avenir.

150 an Giel Don Bosco 04 150 an Giel Don Bosco 01

Combien de personnes sont venues en tout ?

150 an Giel Don Bosco 08 Il y a eu 2000 personnes. Nous avons réalisé 1000 repas, préparé par Giel, pris sur place, et environ 1000 personnes en plus sont venues pour les différentes festivités : l’inauguration de la stabulation qui accueille déjà une centaine de vaches, la découverte des ateliers : menuiserie, ébénisterie, architecture, mécanique agricole… etc.

D’autres membres de la famille salésienne sont venus de loin pour présenter des produits…

Un marché des terroirs salésiens a regroupé des stands issus des établissements du réseau Salésien. Nous avons invités les établissements salésiens qui produisent des produits spécifiques : la bière de la maison de Farnières, des fromages de l'établissement de Ressins, du vin de la Navarre, des fleurs du campus de Pouillé et le rosier « Don Bosco » du lycée horticole de Chambéry. Il y avait également des livres et des revues des Éditions Don Bosco et un stand des maisons familliales de vavances AEC.

150 an Giel Don Bosco 02 Tout le monde a répondu présent. Cela faisait chaud au cœur de voir que la famille était réunie. Les pairs sont venus de loin pour partager ce qu’ils font de mieux. Cette présence des maisons qui viennent de loin, c'est un point qui m'a beaucoup touché.

Vos impressions pour finir ?

Commémoration, pièce de théâtre, tout ceci a été très émouvant. C'est vraiment une journée à marquer d'une pierre blanche. Il n’y a eu aucune fausse note. J'avais vraiment l'impression que chacun était responsable de sa petite pierre. Cela faisait un superbe édifice. On a eu énormément de réactions positives des personnes qui ont vu l’émission de télévision. Et de tous ceux qui étaient sur place.

Il y a eu une réelle fatigue physique et émotionnelle, car il y a eu des moments très éprouvants. Mais en même temps une telle joie !


Mot du jour

synode des jeunes Don Bosco

Parole de jeunes : Anthony

 

 

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

6e Congrès de l’éducation salésienne
Ce qu'en disent les participants
Voir l'article

Défi citoyenneté :
lancement du label
Voir l'article

« Ils nous ont bluffés ! » Concours de
plaidoirie à l’Institut Lemonnier
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Jeunesse(s) d’aujourd’hui

      Une DBA 996 La jeunesse est une étape de la vie parfois un peu floue. C’est une étape de construction importante de l’adolescent vers l’adulte. C’est une étape rythmée par de nombreux mouvements et passages : changement d’école, de lycée, d’université, de mode de vie, déménagement, expérience à l’étranger, premier stage, premier travail mais aussi toutes les autres découvertes qui suivront. Qu’est-ce que la (les) jeunesse(s) ? Les jeunes du MSJ se sont attelés à la question. Le résultat ? Un dossier magnifique dans la revue Don Bosco Aujourd’hui de novembre.

      Lire la suite

    • Découverte de l’Afrique francophone de l’Ouest avec le Recteur Majeur

      Don Bosco RM en Afrique 03 En février 2018, le Recteur Majeur, le père Ángel Fernández Artime, supérieur mondial des salésiens de Don Bosco, visitait les pays de l'Afrique  Francophone Occidentale (AFO) - le Sénégal, le Mali, le Togo, la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin. Occasion de vous faire découvrir, avant son arrivée en France en février 2019, cette partie du continent africain.

      Lire la suite

    • Le Recteur Majeur des Salésiens nous rend visite

      Successeur Don Bosco en France 04 Le 10e successeur de Don Bosco, le Père Angel Fernandez Artime, viendra en France et en Belgique, du 21 au 24 février 2019. Le Père Daniel Federspiel, provincial, explique les enjeux de sa venue.

      Lire la suite

    • Week-end Don Bosco jeunes et familles. Inscrivez-vous pour les 10 ans

      week end don bosco 2018 C'est une édition exceptionnelle du " Week-end Don Bosco jeunes et familles " qui se prépare : l'édition des 10 ans ! Il aura lieu du 30 octobre au 3 novembre dans les Alpes. Le réseau des anciens élèves se met au service des jeunes et des familles en proposant quatre jours de détente, de sport, de réflexion et de spiritualité au cœur du village-vacances AEC de Samoëns (Haute-Savoie). Cinq jours à la montagne… et à la salésienne !

      Lire la suite

    • Week-end MSJ : c’est la rentrée !

      MSJ TRACT SEPT2018 Les 28-30 septembre c’est le premier rendez-vous du Mouvement Salésien des Jeunes de la rentrée ! Week-end de partage et de relecture d’expériences un peu particulier. Ils vivent un temps pour les jeunes organisés par les jeunes.

      Lire la suite

    • Camp jeunes : un séjour en « road trip » en Israël-Palestine

      pelerinage israel don bosco 01 Il y a deux ans, des jeunes de la paroisse d’Argenteuil, confiée aux salésiens de Don Bosco, voulaient partir en « road trip » en Israël pour retrouver l’origine du christianisme… Un projet un peu fou pour des jeunes adultes étudiants ou au tout début de leur vie active ! Ils demandent à la province si un salésien peut les accompagner spirituellement. Eté 2018, ce projet se réalise !

      Lire la suite

  • Société

    • Après la rentrée… mon fils n’a pas d’amis 

      question education amitie 01 « Quand notre fils n’a pas été invité à l’anniversaire où la majorité des enfants de la classe sont invités, on commence à s’inquiéter ». Que dire à l’enfant qui se sent exclu ? « Tu dois être gentil »... « tu devrais inviter untel mercredi et aller au cinéma ». « Il faut, tu dois... » Cela va mal avec l’amitié. Car il faudrait en avoir envie. Mais comment donner du désir ? « Vas-y ! Dépasse un peu ta timidité ». Ce n'est pas évident non plus : « Je ne vois pas l’intérêt. Je préfère rester avec vous. »

      Lire la suite

    • Question d'éducation : Etre gentil, pas facile à vivre ?

      Gentilesse Serdu 1 Apprendre la gentillesse à ses enfants, n’est-ce pas les envoyer comme des agneaux au milieu des loups ? La méchanceté est bien présente dans notre monde compétitif et dur où tous les coups semblent recommandables. Faut-il alors leur appendre le calcul, la recherche de son intérêt « bien compris » ? La réponse estnclaire : inutile d’en rajouter !

      Lire la suite

    • Quelle présence dans la cour virtuelle des réseaux sociaux ?

      cour viturelle et reseaux sociaux Les relations sociales se font sur la toile autant que sur le béton de la cour. Alors, allons sur les réseaux sociaux ! Mais jusqu’où ? Faut-il encourager la présence des adultes sur les réseaux ? Pourquoi faire ? Quelle présence assurer ? Est-ce une bonne - ou fausse - bonne idée ?

      Lire la suite

    • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »

      Animation de rue 2 Les Salésiens de Don Bosco viennent de fédérer toutes leurs oeuvres d'action sociale au sein du réseau DBAS. Don Bosco Action Sociale compte 60 établissements et est coordonné par Jean-Marie Petitclerc.  Ce spécialiste des questions d'éducation et des banlieues, fondateur du Valdocco, connait bien les différents rouages de la politique de la ville menée, en France, depuis dix ans. Sœur Joëlle Drouin l’a interrogé.

      Lire la suite