Le pape François a écrit à son école salésienne : « Que la joie qui vient de la rencontre avec le Seigneur se reflète dans toutes vos activités »

16 novembre 2020 à 10:00

Le pape François a écrit à son école salésienne : « Que la joie qui vient de la rencontre avec le Seigneur se reflète dans toutes vos activités »

A l’occasion du 90e anniversaire de la fondation de l’école salésienne de Ramos Mejia (Argentine) où il fut élève, le Pape François a envoyé une lettre de félicitations et d’encouragements.

Jorge Mario Bergoglio, ainsi que son plus jeune frère, a été élève en 6e primaire au pensionnat salésien « Wilfrid Baròn de Los Santos Angeles » à Ramos Mejia, grosse bourgade de la grande ceinture urbaine de Buenos Aires (Argentine). Les registres conservent la trace de son 1er prix en Conduite, ainsi qu’en Religion et Evangile. C’était en 1949. Ce n’est pas le seul lien avec les salésiens de Don Bosco puisqu’il a fréquenté la paroisse Marie-Auxiliatrice. C’est même là qu’il a été baptisé. A 17 ans, il eut comme directeur spirituel le père Enrico Pozzoli, de la communauté du quartier Almagro, qui eut une influence décisive sur sa vocation.

 

Outre ces liens forts, on peut ajouter que sa famille paternelle est originaire du Piémont, et même précisément du pays d’Asti, comme saint Jean Bosco. S’adressant aux salésiens lors de leur récent chapitre, le pape disait : « Les salésiens m’ont formé à la beauté, au travail, et à rester très joyeux ».

 

Qu’a-t-il écrit aux salésiens de Ramos Mejia ? Voici sa lettre :

 

Cher frère,

À l’occasion du 90e anniversaire de la fondation de l’Œuvre de Don Bosco à Ramos Mejia, je m’adresse à vous et à tous les membres de votre chère famille salésienne. Je me joins à vos remerciements pour toutes ces années passées à semer la joie de l’Évangile chez beaucoup d’enfants et de jeunes, et à toucher le cœur de beaucoup de familles ainsi que les périphéries de la société.

Je me souviens avec gratitude de l’époque où j’ai fréquenté la sixième année de l’école Wilfrid Barón de los Santos Ángeles en 1949. J’y ai reçu cette formation dans le style de Don Bosco, ouverte au travail, à la créativité et à la joie. La vie scolaire était un « tout » et on n’avait pas le temps de s’ennuyer : étude, partage, prière, attention aux plus pauvres, activités manuelles ; tout ce que nous faisions et apprenions trouvait une unité harmonieuse et nous préparait à la vie, avec un sens des responsabilités et un horizon de transcendance.

Je vous encourage à poursuivre votre travail quotidien dans cette perspective, en gardant à l’esprit les paroles de saint Jean Bosco : « La sainteté consiste à être toujours joyeux. » Que la joie qui vient de la rencontre avec le Seigneur se reflète dans toutes vos activités, afin que l’Évangile rayonne et atteigne tout le monde.

Que Jésus vous bénisse et Marie Auxiliatrice veille sur vous comme une mère. Et n’oubliez pas de prier pour moi.

Fraternellement,

François

 
Vous souhaitez être informé de l’actualité de la famille salésienne de Don Bosco, voici le lien pour vous abonner à la Newsletter.

International