A Farnières, les rencontres à l’Oratoire Notre-Dame-aux-Bois

23 juin 2017 à 4:40

Janelle, Romain et Nicolas viennent chaque semaine à l’Oratoire Notre-Dame-au-Bois de Farnières (Belgique). Les sœurs salésiennes accueillent chez elles ces jeunes des villages des alentours pour des temps de jeux et de prière. Les jeunes s’y retrouvent régulièrement. C’est une maison des bois, une maison de l’amitié.

 

Connais-tu toutes les sœurs salésiennes de Farnières ?

Janelle : Oui, bien sûr. Elles habitent en face du château de Farnières dans le domaine. Elles sont quatre : sœur Sandrine, qui va bientôt faire ses vœux perpétuels, sœur Chantal et sœur Dominique qui nous viennent de France, et sœur Cécile, la responsable de communauté, qui vient du Congo (RDC).

 

Comment les as-tu connues ?

Notre Dame aux Bois
Salésiennes de Don Bosco 

La maison des sœurs salésiennes de Don Bosco accueille des groupes de jeunes et des familles. 

Farnières, 3 – 6698 Grand-Halleux (Vielsalm)
Téléphone : +32 80 21 66 86

www.salesiennes-don-bosco-farnieres3.com

Romain : J’ai connu les sœurs salésiennes de Don Bosco grâce à ma retraite de profession de foi. Les sœurs l’animaient avec joie. C’est comme cela que j’ai connu les jeunes de l’Oratoire. Ils nous ont accueillis avec un sketch et nous avons dansé le Waki-waki. Maintenant on joue souvent ensemble : kickers, loup garou, dobble, base-ball… C’est super cool !

Janelle : Une copine m’a invitée à venir le vendredi soir pour s’amuser, réfléchir, prier, jouer, faire la fête ensemble !

Qu’est-ce que tu aimes à l’Oratoire ?

Janelle : J’aime l’ambiance, la convivialité à table : on mange bien, on rigole bien… Il y a des copains de l’école que je ne voyais plus, car nous sommes dans des collèges différents, et je suis très heureuse de les retrouver. J’ai aussi bien aimé chanter avec les personnes âgées au goûter de Noël. Je suis contente de partir cet été avec les sœurs à Ressins, au Campobosco et quelques jours entre nous en Alsace. Ce seront de vraies vacances. Pas à la maison, c’est encore mieux !

Et toi, Nicolas, pourquoi es-tu animateur à Notre Dame aux Bois ?

Nicolas : Je vis à Mont, un hameau du village de Grand-Halleux, non loin de Farnières. J’apprécie d’être en relation avec des jeunes d’ici, du village. Ce sont des jeunes ouverts. Moi, qui suis timide, je commence à avoir une certaine assurance avec eux. Je vois passer beaucoup de groupes d’enfants, de jeunes et d’adultes au Centre de Rencontre et d’Hébergement à côté, où je suis animateur ! De voir les mêmes jeunes, souvent, ici, à Notre Dame aux Bois, cela me permet de mieux nous connaître et d’avancer ensemble. 

 

Oeuvres salésiennes