De nouveaux établissements entrent dans le réseau Don Bosco

14 septembre 2018 à 5:00

De nouveaux établissements entrent dans le réseau Don Bosco

Le réseau Don Bosco compte 55 établissements en France, 6 en Belgique Sud, un au Maroc et un en Tunisie. Il y a également les établissements et réseaux associés ou invités. Certains établissements ont récemment rejoint le réseau Don Bosco ou sont en demande d’y entrer. Qui sont ces établissements qui entrent dans le réseau ?

 

Parmi ces établissements qui entrent dans le réseau, figurent ceux des Frères du Sacré Cœur, dont l’œuvre a été fondée à Lyon par le P. André Coindre. Les Frères ont estimé ne plus être en capacité de bien assurer l’accompagnement nécessaire. En lien avec les laïcs responsables de ces établissements, ils ont réfléchi et ont finalement opté pour un rapprochement avec les Salésiens, dont la tradition éducative semblait proche de la leur.

Au terme d’un cheminement commun de deux années, Salésiens et Frères du Sacré Cœur ont célébré ensemble cette transmission, qu’on appelle « dévolution de tutelle ». Cette célébration a eu lieu le 30 mai 2018. Leur réseau de 6 établissements et 4000 élèves est donc entré dans le réseau Don Bosco :

Egalement notons la dévolution des établissements des Sœurs de Jeanne Delanoue à Saumur (collège Sainte Anne et lycée des Ardilliers, ensemble scolaire de 828 élèves), qui a eu lieu le 1er juin. Par ailleurs, le diocèse de St-Etienne a également fait dévolution de deux établissements très liés au réseau Don Bosco :

D’autres entrées sont également programmées :

  • le lycée professionnel Jean-Baptiste d’Allard, à Montbrison (42) – dévolution par le diocèse fixée au 18 octobre prochain ;
  • le lycée professionnel Notre-Dame d’Annay, à Lille, sous tutelle des Sœurs du Bon Secours de Paris

Il faut préciser que ces démarches ne sont pas uniques dans l’Enseignement Catholique. Des rapprochements, des fusions, des dévolutions de tutelle ont lieu, généralement dans une proximité de tradition éducative et dans un souci de mutualisation et de meilleur service aux établissements concernés. De son côté, le réseau Don Bosco n’a pas vocation à chercher à grandir. Il accueille des établissements où se vit déjà une démarche éducative proche du système préventif de Don Bosco.

 

Jean-Noël Charmoille
Salésien de Don Bosco
Délégué du Provincial à la tutelle

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd’hui….

  • L’Union St François de Sales de Rodez fait dévolution aux salésiens
  • Parents dans le réseau salésien, un chemin d’espérance Parents dans le réseau salésien, un chemin d’espérance 
  • Où sommes-nous ?

Oeuvres salésiennes