Un spectacle éblouissant donné par les collégiens de l’Immaculée Conception de Bailleul

1 mars 2020 à 9:03

Les collégiens de l’Immaculée Conception de Bailleul ont offert une soirée de spectacle à l’occasion de la Saint Valentin, ce 14 février 2020. Près de la moitié de l’établissement est passée sur la scène pour un moment de fête où les talents des jeunes ont pu être mis à l’honneur : danses, chants, musique, théâtre, magie… et un invité surprise « Nectar », le poney, ont conquis les 600 spectateurs, de la salle des fêtes de Bailleul.

Un public émerveillé

Les échos des participants sont élogieux :

  • « Génial ! » ;
  • « On  avait l’impression d’être à Incroyable Talent, The Voice » ;
  • « Une vraie soirée salésienne avec les jeunes à fond dans leur spectacle, dans leur show pour nous faire plaisir » ;
  • « On avait envie de danser avec eux ! »

Un accompagnement discret et efficace

De novembre au 14 février, les jeunes se sont organisés pour mettre en place leur projet. « C’est une expérience artistique, de vie, de s’entendre, de s’écouter, de se tolérer et après de pouvoir produire devant un public », explique Mickaël Denes, professeur d’éducation musicale.

Pour les répétitions, les collégiens se mettaient d’accord : Le midi, le soir, le mercredi après les cours… à l’extérieur du collège…

  • Mickaël Denes poursuit : « Les élèves contactaient différents professeurs, en demandant des conseils… des professeurs de français ont aidé pour le théâtre, moi pour la musique, M. Olivier, professeur d’EPS, pour tout ce qui est gymnastique, danse… on a essayé d’accompagner les élèves mais de rien imposer. »
  • Edouard Olivier, professeur d’EPS ajoute : « C’est très riche de choses qu’on n’apprend pas forcément en cours, mais de valeurs de la vie pour plus tard. »

Une relation nouvelle

Ce spectacle permet aussi aux élèves, qui ont des difficultés dans certaines matières, de découvrir leurs talents.  Ceux-ci donnent le meilleur d’eux-mêmes, se font plaisir, tissent de nouveaux liens entre eux et avec les professeurs.

Christelle Deboudt, professeur de mathématiques, très présente dans les coulisses, partage :

  • « Je suis là pour les encourager… certains ont besoin d’un petit mot personnel…  « Tu es capable », « Tu peux y aller », « Fais toi plaisir »… là c’est tout un relationnel qu’on crée avec eux,… et ça les encourage après à être plus simple avec nous,  à avoir moins peur de nous… ils nous voient comme des gens comme eux ! »

Une heure et demie de spectacle de grande qualité où le plaisir a été partagé aussi bien sur la scène que dans la salle !

 

Vincent Grodziski

 

 

A VOIR AUSSI

Des propositions pour faire grandir vos enfants avec la pédagogie de Don Bosco :

Des pistes de réflexion pour les parents :

Soutenir la mission éducative du réseau Don Bosco par la Fondation Don Bosco

 

Vous souhaitez recevoir, une fois par mois, la Newsletter de Don Bosco Aujourd’hui

Vous abonnez à la revue trimestrielle Don Bosco Aujourd’hui ?

 

Oeuvres salésiennes