Question éducation : la confiance « Sans affection pas de confiance. Sans confiance, pas d'éducation. » Ce slogan, repris dans toutes les institutions salésiennes, constitue le meilleur résumé de la pensée pédagogique de Don Bosco.

 

 

 

Tous les travaux actuels, menés sur le thème de la résilience, confirment que la capacité de changement d'un jeune, engoncé dans des conduites de récidive, est liée à la rencontre d'un adulte qui a su porter sur lui un regard de confiance, ne l'enfermant pas dans son passé.

 

Confiance et estime de soi

Les adolescents qui ont le plus de mal à faire confiance sont ceux qui ont une très mauvaise estime d'eux-mêmes. La première chose, c'est de permettre à l'enfant de reprendre peu à peu confiance en lui-même. Pour Jean Bosco, c'est seulement lorsque l'enfant prend conscience de ses savoir-faire qu'il devient capable de les enrichir.

 

Et c'est en prenant peu à peu confiance en lui-même qu'il apprendra à faire confiance. Une telle confiance ne peut être que réciproque. On ne peut avoir confiance qu'en quelqu'un qui a confiance en vous. Et pour Jean Bosco, c'est à l'éducateur de faire le premier pas : n'attends pas que le jeune te fasse confiance pour lui faire confiance.

 

« On peut fonder le pouvoir sur la menace,
on ne peut fonder l'autorité que sur la confiance. »

 

 

La confiance n'est pas aveugle

Question éducation : la confianceUne telle confiance ne doit pas être aveugle. Car, comme le souligne Xavier Thévenot, faire confiance peut ne pas être constructif. « Tout d'abord, c'est le cas si la confiance se fonde sur les seules indications des affects ou des sentiments. Comme on dit familièrement : « Lui ? Il a une tête qui me revient. Je peux lui faire confiance. ! » Une telle façon de réagir peut faire le jeu des tentatives de mauvaise séduction. Ensuite, la confiance doit être modulée en fonction de la maturité et des capacités des personnes à qui elle est adressée. Par exemple, confier à un enfant de douze ans des responsabilités qui sont normalement dévolues à la mère ou au père, c'est l'écraser, c'est le priver d'une évolution normale, c'est engendrer en lui des difficultés psychiques qui se manifesteront un jour ou l'autre. De même, accorder aveuglément sa confiance à un adolescent, comme s'il n'éprouvait pas à cet âge une sorte de nécessité interne de s'opposer à ses éducateurs et de transgresser certains interdits, c'est risquer de le rendre trop dépendant du regard de qui lui fait confiance. »1 Les « actes de confiance » qui doivent tenir compte de la maturité du jeune et des circonstances.

 

Une confiance fondée sur la raison

Pour Don Bosco, une éducation fondée sur la confiance, c'est une éducation basée sur la raison. L'éducateur est toujours convaincu que le jeune, doué de raison, est capable de comprendre là où se trouve son intérêt. C'est sur cette conviction que repose le système préventif.

 

Il est en effet, nous dit Jean Bosco, deux manières d'éduquer un enfant, soit en le dissuadant (c'est la méthode répressive), soit en le persuadant (c'est la méthode préventive). Une illustration sera plus éclairante qu'un long discours.

 

Imaginez votre enfant de quatre ans intéressé par approcher ses doigts d'une prise de courant. Face à cette attitude, deux discours sont possibles. Le premier : " Si je te vois approcher les doigts de la prise, tu vas voir la raclée que tu vas prendre !" L'enfant ne touchera pas la prise par peur de la réaction. C'est la prévention dissuasive. Deuxième chemin possible : "Tu te souviens, la dernière fois que tu as approché la main de la cuisinière électrique, combien tu as eu mal. Eh bien, si tu mets les doigts dans la prise, ta douleur sera encore plus grande !" L'enfant ne touchera pas à la prise car il a compris qu'il y allait de son propre intérêt. C'est la prévention persuasive.

 

« La prévention persuasive demande
beaucoup de temps et de disponibilité »

 

 

Ces deux formes de prévention, loin de s'exclure l'une l'autre, sont en fait complémentaires. Car, en cas d'échec de la seconde, il faut recourir à la première. Mais, seule la seconde est véritablement éducative, car elle permet l'intégration de la règle.

 

La prévention persuasive demande beaucoup plus de temps et de disponibilité. Dialoguer, mettre l'autre en confiance, comprendre ses raisons, afin qu'il sache puiser la force de se lancer dans le dialogue.

 

Ce dont manque le plus grand nombre d'adolescents en difficultés, ce n'est peut-être pas tant d'adultes qui leur proposent leur aide (certains ont rencontré une kyrielle de psy !), mais d'adultes capables de leur dire : « J'ai besoin de toi. »

 

Tel est le message fort que savait si bien faire passer Don Bosco.

 

Jean-Marie PETITCLERC
Salésien de Don Bosco
Auteur de nombreux livres sur l'éducation
Editions Don Bosco

23 octobre 2015

 

 

 

 

1 : Xavier Thévenot, Une pensée pour des temps nouveaux, éditions Don Bosco, septembre 2005, p.91-92 <revenir à la source>

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd'hui....

 

 


Mot du jour

Dans toute recherche de foi, il n’y a pas un catalogue de valeurs mais une personne : Jésus, qui nous pose une question : « Pour vous qui suis-je ? » Certains répondront un sage, un des grands inspirés de notre histoire humaine !

« Tu es le Messie de Dieu ». Jésus accepte cette profession de foi de Pierre, mais tout de suite, il chasse les rêves de puissance et de triomphe des disciples.

Souvent nous sommes habités par des rêves de réussite, de reconnaissance. Au cœur de notre marche de foi, il y a quelqu’un qui nous invite à Le reconnaître. Reconnaître qui est Jésus, c’est accepter son chemin de serviteur souffrant et marcher librement à sa suite. L’Evangile n’est pas un carcan, mais un appel à nous livrer, telle une voile, au vent de l’Amour !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre Le systeme preventif p

Multimédia

Les Salésiens de Don Bosco dans un pays
en mutation : le Vietnam
Voir l'article

Jean-Marie Petitclerc, sdb : l’utilité
du système préventif (3/3)
Voir l'article

Père Fabio Attard : Comment peut-on faire
évlouer la pastorale des jeunes ?
Lire l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

  • Famille Salésienne

    • Le Décalogue de l’Accompagnateur Salésien

      decalogue accompagnateur Elaboré au cours des Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne, le « Décalogue de l’Accompagnateur Salésien » a été un cadeau des sœurs salésiennes de Don Bosco au Recteur Majeur pour le remercier du message de l’Etrenne 2018.

      Lire la suite

    • Whatsapp’El ? 130 jeunes au weekend MSJ de mars 2018

      msj paris 2018 03 Le Mouvement Salésien des Jeunes s’est réuni à Paris autour du thème de l’appel et de la vocation, sous le slogan 2.0 : Whatsapp’El. Et pour le coup, l’appel avait été entendu puisque 130 jeunes étaient présents durant le week-end du 16/18 mars ! Quelle joie d’être si nombreux et de compter tant de nouveaux visages ! Témoignage de Anne-Elisabeth Lesne.

      Lire la suite

    • Don Bosco dans la collection « Grande Figure de la Spiritualité Chrétienne »

      grande figure spiritualite chretienne Jean-Marie Petitclerc, Michael Lonsdale, un magnifique duo réuni dans un livre : Don Bosco, édité au sein de la collection : Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne. 40 volumes consacrés à 40 saints. La collection « Les Grandes Figures de la Spiritualité Chrétienne », dirigée par Michael Lonsdale, présente le saint patron des salésiens dans un beau livre accompagné d’un CD.

      Lire la suite

    • « Un jeune à la foi » : 24 jeunes écrivent sur leur foi. Un livre pour tous !

      Un jeune a la foi C’est à partir de la description d’un objet que 24 jeunes du MSJ (Mouvement Salésien des Jeunes) ont souhaitaient exprimer leur foi… Une foi vivante et présente dans le quotidien de chacun… Le credo se vit au détour d’une rose, d’une chemise scoute, d’un abonnement de train, d’un peignoir, d’un diamant ou encore d’une paire de skis. Une invitation à regarder ce qui nous entoure… autrement !Logo video80

      Lire la suite

    • « La refonte du site des Editions Don Bosco est une belle expérience. »

      site EDB Comme l’a voulu Don Bosco, la communication des livres et des ouvrages est un levier essentiel de développement des jeunes. Le site des Éditions Don Bosco, editions-donbosco.fr, permet ainsi de se procurer tous les livres de la bibliothèque par correspondance, de manière simple. La refonte de ce site est une belle aventure menée par plusieurs bénévoles, dont Françoise Quéval, une ancienne élève de l’école la Providence et David Viagulasamy, responsable de projet internet et digitaux.

      Lire la suite

    • Le nouveau Don Bosco Aujourd’hui : Éduquer à l’esprit critique

      Couverture DBA 993 Assez de préjugés et d’idées toutes faites ! Attention aux gourous, aux vérités « absolues » qui s’habillent d’idéalisme. Mais qui croire dans le foisonnement de propositions et de « vérités » partielles ? Voici le nouveau numéro Don Bosco Aujourd’hui. Son thème ? Eduquer à l’esprit critique.

      Lire la suite

  • Société

    • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d'être appelés »

      Livre jmp appele « Il est deux manières, et peut-être deux manières seulement, de vivre sa vie. Soit je la considère comme une succession de hasards et de nécessités. Soit je la considère sous l’angle de la réponse à une vocation. » Ces quelques lignes sont le centre du livre de Jean-Marie Petitclerc : Ils continuent d'être appelés. Il propose un voyage sur le thème de la vocation... pour tous ceux qui veulent réussir leur vie et en même temps répondre à cet appel sur cette terre.

      Lire la suite

    • Le langage des jeunes change… vous comprenez quelque-chose ?

      Le langage des jeunes et ados le dico pour les parents Vous comprenez quelque chose ? Le langage des jeunes évolue et change constamment ; tout est une affaire de mode, de tendance. Si je vous parle de « tchatcheur », vous reconnaîtrez, pour la plupart, la signification : une personne qui parle beaucoup. Mais, nous pouvons les interpréter de différentes manières. Besoin d’un dictionnaire ?

      Lire la suite

    • Développer l’esprit critique dans toutes les matières

      esprit critique educateurs Avec les nouveaux moyens de communication, les jeunes ont bien du mal à prendre du recul par rapport aux informations qu'ils reçoivent dans leur entourage ou par les médias. Qu'en disent les profs ?

      Lire la suite

    • Pourquoi des cours d’Enseignement Moral et Civique ?

      esprit critique dossier lacomba 02 Suite aux attentats, l’Education Nationale a demandé aux professeurs « une grande mobilisation pour les valeurs de la République. » Comment cela se traduit concrètement ? Par la mise en place d’Enseignement Moral et Civique. Don Bosco Aujourd’hui est allé interroger, Hélène Lacombat, professeur au lycée Notre Dame des Minimes.

      Lire la suite