Volontaires de Don Bosco

Volontaires de Don Bosco
Le logo des volontaires de don bosco

Les Volontaires de Don Bosco (VDB) sont des laïques consacrées. Elles vivent la spiritualité salésienne tout en étant entièrement plongées dans le monde ; elles ont des occupations ordinaires, des activités professionnelles diverses, pour rendre présent l’amour de Dieu dans tous les milieux séculiers.

  • Attentives aux exigences du monde où elles vivent, elles veulent apporter la joie, vivre authentiquement toutes les valeurs humaines et chrétiennes, mettre leur vie au service de tous, spécialement des jeunes et des pauvres, en cherchant des espaces où elles peuvent intervenir avec souplesse et créativité.
  • Consacrées. Elles font vœu de chasteté, pauvreté et obéissance et elles s’engagent à être des témoins de la radicalité de l’amour, sans se distinguer des gens.
  • Discrètes. Une des caractéristiques des Instituts Séculiers est justement celle de pratiquer une discrétion raisonnable sur l’appartenance de ses membres, afin de pouvoir travailler avec plus d’efficacité dans les différents milieux où ils sont insérés. Elles veulent être le sel qui se dissout et donne du goût, ou comme le levain qui disparaît dans la masse, mais qui bonifie le pain.

 

La mission des Volontaires de Don Bosco

Leurs champs d’action privilégiés sont les «situations frontières», les nouvelles pauvretés, les domaines éducatif et social, les milieux dans lesquels la justice et les droits humains sont bafoués…

Nourries par une profonde vie de prière, elles portent une attention particulière aux jeunes et aux pauvres, en nous engageant à leur service avec la même passion que Don Bosco.

Elles n’ont pas de vie commune, mais vivent en communion de vie, dans des groupes de référence dans lesquels elles se retrouvent, elles se forment, elles s’encouragent mutuellement.

 

Les signes distinctifs des Volontaires de Don Bosco

  • un style de vie et de travail où elles agissent avec un optimisme sain et constructif, de façon active, simple et créative ;
  • des moments de prière profonde et vivifiante ;
  • la tempérance, conçue comme une vie équilibrée, éloignée des excès et des extrêmes, comme un engagement dans une vie bien enracinée dans le réel ;
  • un intérêt particulier pour les plus vulnérables ;
  • un accent marial particulier de leur présence féminine dans le monde ;
  • un esprit de famille qu’elles cultivent entre elles et avec les autres membres de la Famille Salésienne.

Elles ont une « structure » souple pour leur formation et leur vie de communion, rythmée par des rencontres régulières.

 

Clin d’oeil historique 

A Turin 20, en mai 1917 : Luigina Carpanera, Maria Verzotti et Francesca Riccardi, des femmes profondément engagées, lancent une « révolution silencieuse ». Elles cherchent à réaliser leur désir profond de vivre comme « Filles de Marie Auxiliatrice dans le monde », avec les conseils de Don Rinaldi Directeur de l’Oratoire FMA et l’encouragement de sr Felicina Fauda.

Ce premier noyau se développe plus tard pour devenir l’Institut Séculier des Volontaires de Don Bosco, qui compte aujourd’hui 1300 membres dans le monde entier.

Membres de la famille salésienne