Soeur Michèle Decoster : « Des vacances pour se recréer »

29 juin 2022

Soeur Michèle Decoster : « Des vacances pour se recréer »

Chaque mercredi matin, RCF diffuse sur ses ondes nationales la chronique des Salésiens. Cette semaine, soeur Michèle Decoster, salésienne de Don Bosco, formatrice dans le service formation Don Bosco, nous propose : « Des vacances pour se recréer ».
Pour la plupart des enfants et des jeunes, les mois de juillet et d’août sont synonymes de temps libre, que ce soit sous forme de loisirs ou de petits boulots. Les vacances ont pour but de reposer le corps des fatigues de l’année, de lui donner de nouvelles forces, de renouveler le cœur et l’esprit. On pourrait dire qu’il s’agit de se recréer au niveau physique, psychique et spirituel. Bien sûr, les vacances sont des moments à organiser pour assurer l’encadrement éducatif, tout en laissant des espaces de liberté, de créativité, de temps gratuit passé ensemble.

Que voudriez-vous dire aux adultes sur les priorités de ce temps de vacances ?
Bien souvent, la vie quotidienne nous laisse peu de créneaux disponibles pour se rencontrer. Beaucoup d’adultes sont prisonniers de leur boulot. Il faut toujours faire plus et mieux. En discutant avec des parents et des professionnels de l’éducation, je me suis rendu compte combien la complexité de la vie actuelle exerce une pression sur les personnes. Avec raison, on a beaucoup parlé de la surcharge de travail dans certains secteurs, notamment le personnel soignant. Il faut aussi considérer le poids des exigences qui reposent sur les parents, sur les responsables et le personnel des établissements scolaires et éducatifs. Cette année scolaire a été particulièrement éprouvante dans la gestion des absences et des contraintes sanitaires.
Je dirais aux adultes, dans les priorités qu’ils se donneront, de faire des haltes pour eux-mêmes, de ne pas avoir peur de passer du temps avec les enfants. C’est tellement important de jouer avec les jeunes ! D’être là pour entrer dans la complicité et renforcer l’amitié. Passer du temps gratuitement avec un jeune, c’est lui manifester qu’il est digne d’amour et d’affection. Ne passons pas à côté des occasions qui nous seront données pour s’émerveiller ensemble et s’ouvrir à plus grand que nous.

Comment harmoniser l’équilibre entre la liberté et l’organisation des vacances ?
Don Bosco accordait beaucoup d’importance aux vacances. Mais il ne laissait pas les jeunes sans points de repères. Avant la fin de la l’année scolaire, il les invitait à prévoir des programmes de journée ; il leur donnait des idées d’activités, comme par exemple fabriquer des objets en bois, ou encore aller aider à ramasser le foin. Il proposait aussi de lire de bons livres. Chaque année, il avait l’habitude d’emmener une centaine de jeunes en promenade pendant environ deux semaines, à l’extérieur de la grande ville de Turin. Il ne négligeait jamais les propositions spirituelles.

Qu’est-ce que cela signifie pour nous aujourd’hui ?
Il me semble que le message de Don Bosco consiste à ne pas laisser les jeunes complètement seuls face à leurs occupations de vacances. Non pas leur imposer des contraintes comme en période scolaire mais stimuler leur imagination et leur fournir des points de repères à respecter pour faire de leur temps libre un réel espace de re-création. Cela pourrait signifier pour nous, éducateurs et parents, d’accompagner le jeune, selon son âge, à se faire un programme de journée, lui proposer différentes activités qui harmonisent le langage du corps, du cœur et de l’esprit. Dans le réseau salésien, plusieurs propositions de vacances ont encore des places disponibles. N’hésitez pas à consulter la page don bosco.net.

Sr Michèle Decoster

En savoir plus sur  RCF

Notre site don-bosco.net se fait l’écho de multiples initiatives, actions, interventions, réflexions menées au sein du réseau Don Bosco. Si vous le souhaitez, vous pouvez être avertis par mail des principales mises à jour en vous abonnant à notre newsletter.

La famille salésienne dispose aussi d’un magazine, Don Bosco Aujourd’hui. Y êtes-vous abonnés ? Vous abonner, c’est d’abord garder le lien, c’est aussi soutenir cette revue. On compte sur vous ! S’abonner à la revue à la revue Don Bosco Aujourd’hui.

Nous sommes évidemment également présents sur les médias sociaux.

Sur facebook, nous vous invitons à « aimer » notre page FB.

Sur twitter, suivez-nous par ce lien.

A très vite, dans la fidélité à saint Jean Bosco et à Marie-Dominique Mazzarello !

Revue de presse