5 août 1872 – 5 août 2022 : les sœurs salésiennes ont célébré les 150 ans de l’institut

6 août 2022

5 août 1872 – 5 août 2022 : les sœurs salésiennes ont célébré les 150 ans de l’institut

150 ans jour pour jour après les toutes premières professions religieuses de l’Institut des Filles de Marie-Auxiliatrice (sœurs salésiennes de Don Bosco), le temps était à la fête à la paroisse Saint-Jean-Bosco de Paris, vendredi 5 août. On vous raconte.

Les sœurs salésiennes sont très nombreuses à se retrouver à l’église, dans la joie, pour célébrer cet anniversaire. D’autant plus que sœur Clémence Ruchaud, arrivée la veille du noviciat international de Castelgandolfo (Italie),  fait sa première profession. Sœur Marie Vaillant, pour sa part, renouvelle ses vœux temporaires pour deux ans et de nombreuses sœurs célèbrent leur jubilé de 25, 50, 60 et 65 ans de profession.

L’abbé de Solesmes

Les Salésiens ne sont pas en reste et sont venus également en nombre partager ce moment de fête avec leurs sœurs. Le père Jean-Marie Petitclerc, vicaire provincial, donnera l’homélie et c’est l’abbé de l’abbaye de Solesmes, Dom Geoffroy Kemlin, ami de la famille de Clémence, qui préside la célébration. Les familles des sœurs sont présentes et de nombreux enfants illuminent de leur présence spontanée  et joyeuse ce moment.

La célébration est transmise en visio pour les compagnes de noviciat de Clémence de diverses nationalités et pour les sœurs qui ne peuvent être sur place. Elle est vécue aussi en communion avec les 13 000 sœurs salésiennes de Don Bosco qui, de par le monde, célèbrent cet anniversaire.

Une clef

Sur un coussin devant l’autel est posée une très grande clef ! Sœur Marie-Agnès éclaire l’assemblée, ou plutôt donne la clef de cette clef qui intrigue l’assemblée, en rappelant un évènement des premiers temps de l’Institut : « Le soir de sa profession, à peine élue supérieure générale de la congrégation naissante, après avoir fermé la porte de la maison, sainte Marie-Dominique Mazzarello en remit la clef au pied de la statue de Marie-Auxiliatrice qu’elle considérait comme la vraie supérieure. »

Ce symbole de la clef accompagnera toute la célébration : « chacune, chacun est appelé à se dessaisir de sa vie, pour en remettre les clefs dans les mains de Celui qui nous a créés. »

« A toi je les confie »

Sœurs Clémence, sœur Marie et chaque sœur jubilaire se verront remettre une clef par sœur Marie-Agnès, provinciale. Sur le porte-clés, sont gravés les mots même que la Vierge Marie adressa à  sainte Marie-Dominique lors d’une vision : « A toi je les confie » (les = les jeunes)

Ce temps spirituel s’est poursuivi par un repas animé : il fallait relever des défis pour gagner les 150 bougies qui orneraient le gâteau d’anniversaire ! Chants et danses étaient également au rendez-vous.  Et c’est dans une joie très salésienne que « les sœurs ont fêté le Seigneur qui, durant 150 ans, a accompagné leur congrégation pour qu’elle puisse rendre présent l’Amour du Christ envers les jeunes, en particulier les plus fragiles. »

Joëlle DROUIN

Plusieurs sœurs salésiennes célébraient leur jubilé de 25 ans (ou beaucoup plus) de vœux définitifs.

 

 

 

 

Actualités