Pâques, à la rencontre du Christ Ressuscité

17 avril 2020 à 12:34

Depuis le 11 Avril au soir, nous célébrons la fête de Pâques, un temps pour faire mémoire de la résurrection du Christ, qui veut venir à notre rencontre encore aujourd’hui!  Cette vidéo est inspirée du récit des disciples d’Emmaüs : Lc 24,13-35

Deux disciples, Cléophas et un autre (peut-être moi ?) qui s’éloignent de Jérusalem après la mort de Jésus. Seuls, tristes, déboussolés. Un homme qui marche avec eux. Ils ne le reconnaissent pas mais ils se mettent à parler, à raconter, à relire leurs espoirs déçus. Oh au milieu de ça, il y a bien des femmes qui leur ont annoncé que Jésus était ressuscité, mais eux, ils n’ont vu qu’un tombeau vide, ils ne l’ont pas rencontré.

Alors vient le temps d’expliquer, de comprendre. Les cœurs deviennent brûlants, ils prennent le temps de partager le repas ensemble. Et c’est un geste, lorsque que cet homme avec eux rompt le pain, qui leur fait ouvrir les yeux. Cet homme, c’est Jésus, et il est là, présent avec eux, dans leur quotidien. Mais à peine l’ont-ils reconnu qu’il disparaît à leurs yeux. Peu importe, cette expérience suffit à allumer en eux la foi. Il est vraiment ressuscité ! Leurs yeux l’ont vu et reconnu ! Avec hâte, ils rebroussent chemin et partent témoigner de cette rencontre qu’ils viennent de vivre.

Un témoignage à accueillir

Comment les disciples d’Emmaüs savent-ils que Jésus est ressuscité ? Parce qu’on leur a dit… des femmes de notre groupe sont venues nous dire qu’il est vivant La résurrection du Christ, c’est une histoire d’annonce, de témoignage. Si encore aujourd’hui nous savons que le Christ est ressuscité, c’est parce que quelqu’un nous l’a annoncé, c’est parce que depuis les apôtres, la Bonne Nouvelle s’est transmise et est arrivée jusqu’à nous.

D’ailleurs, moi, qui m’en a parlé ? Comment ai-je entendu parler de Jésus ? Quand ? Suis-je capable de mettre un nom, un visage, sur des personnes qui me l’ont annoncé ?

 

Une rencontre à vivre

Mais savoir n’est pas croire ! Savoir, c’est encore impersonnel, ça parle à notre tête, pas à notre cœur. Alors Jésus lui-même vient à notre rencontre, vient faire résonner en nous l’écho de cette Parole qui nous a été annoncé. Depuis le début du chemin, Jésus est avec les disciples. Mais leurs yeux sont empêchés de le reconnaître, reconnaître la présence du Christ Ressuscité dans ma vie, cela peut demander du temps ! Du temps pour mettre en parole ce que je vis, du temps pour écouter les explications, du temps pour laisser l’Esprit agir dans mon cœur…

Et puis tout à coup, un geste anodin, un simple partage du pain comme ils l’auront vécu tant de fois dans leur vie… et alors leurs yeux s’ouvrent et ils le reconnaissent. Ca fait tilt. Ils se rendent compte qu’il est là. Qu’il était là depuis le début. Encore aujourd’hui, encore après sa passion, le Christ vient nous rencontrer dans le concret de nos vies, et nous offre avec patience le temps de le reconnaître présent !

Et du coup, pour moi ? Dans ma vie ? Le Christ est présent ? Je l’ai rencontré ? Dans le fond, pourquoi je suis croyant ? Peut-être une rencontre avec une personne marquante, une question qui résonne en moi et ne trouve sa réponse qu’en Dieu, une expérience forte, un temps de relecture de ma vie où je reconnais les grâces que j’y ai reçu, une parole qui fait mouche, un signe anodin dans mon quotidien mais qui pour moi veut dire beaucoup… Comment le Christ est-il présent dans ma vie ? Où est-ce que je l’ai rencontré ? Où est-ce que je le rencontre encore aujourd’hui ?

 

Un témoignage à offrir à mon tour

Ce témoignage reçu, puis cette expérience de la rencontre personnelle avec Jésus… Les disciples d’Emmaüs ne peuvent pas la garder pour eux. Cela change leurs plans, ils font demi-tour. Ils deviennent acteurs. A leur tour, ils veulent proclamer cette Bonne Nouvelle qu’ils ont reçue !

Alors si moi aussi j’ai la chance d’avoir connu et rencontré Jésus, comment vais-je à mon tour devenir acteur de cette Bonne Nouvelle, et donner à d’autres, encore aujourd’hui, la joie de le rencontrer ? Il a besoin de moi aussi ! De mon engagement ! Aujourd’hui !

Frère Alban PELLETIER, sdb

 

 

Eglise