Avec Christian, Pierre et Arthur, c’est Don Bosco qui s’installe en Guadeloupe

17 octobre 2020 à 11:17

Avec Christian, Pierre et Arthur, c’est Don Bosco qui s’installe en Guadeloupe

C’est une grande première dans l’histoire de la congrégation salésienne de Don Bosco : depuis la fin août, deux prêtres, Christian Tshala et Pierre Gernez, ainsi qu’un laïc, Arthur Massiet du Biest, de l’association Le Valdocco, sont arrivés en Guadeloupe. La congrégation répond ainsi à l’appel de l’évêque de Basse-Terre et Pointre-à-Pitre, Mgr Jean-Yves Riocreux, qui connait bien les Salésiens puisqu’il a été évêque de Pontoise, diocèse où se trouve notre communauté d’Argenteuil.

L’arrivée de Salésiens et de l’œuvre sociale qu’est le Valdocco est évidemment tout sauf un hasard. La Guadeloupe est le département le plus défavorisé de notre République. Ici, la jeunesse est nombreuse (1/3 de la population a moins de 20 ans, dont 1/5e vit sous le seuil de pauvreté). L’échec scolaire est massif (20% des jeunes guadeloupéens sortent de l’école sans aucun diplôme). Le taux de chômage des 15/29 ans atteint 43,7%.

Cette implantation se fait autour de deux axes :

  1. D’abord, l’animation d’une paroisse, la paroisse Saint-Luc de Braimbridge, dans la ville des Abymes, une commune très populaire de 58500 habitants, qui jouxte la ville de Pointe-à-Pitre. Le territoire de cette commune comporte plusieurs cités HLM, comptant parmi les quartiers prioritaires de la politique de la ville, et un complexe scolaire très important (écoles, collèges, lycée général, technologique et professionnel). La paroisse dispose d’une grande église moderne (600 places), et de plusieurs grandes salles. La communauté chrétienne est très vivante et la pastorale des jeunes très développée (plusieurs centaines d’enfants catéchisés, présence des scouts de France, de l’aumônerie, d’un orchestre de jeunes, d’un important groupe de servants d’autel). Le père Christian Tshala a été installé le 20 septembre comme curé, et le père Pierre Gernez comme vicaire. Christian, qui est âgé de 46 ans, est originaire de Lubumbashi (RD Congo) a été curé d’Argenteuil durant 4 ans et était l’année dernière curé de notre paroisse salésienne de Liège (Belgique). Quant à Pierre, toujours jeune, il a été curé à la paroisse Saint-Jean-Bosco de Paris de 2004 à 2008. Il a ensuite été en mission à Nice (2008-2013) et Caen (2013-2020).
  2. Deuxième axe, une présence socio-éducative auprès de la jeunesse en difficulté. Il s’agira de créer, avec l’implication des habitants et des partenaires locaux, une association locale selon le modèle du Valdocco, présent aujourd’hui dans neuf quartiers sensibles de la métropole (Argenteuil, Lille, Nice, etc.). Au programme, animation de rue et organisation de temps de loisirs (sorties, camps) ; accompagnement éducatif et scolaire, aide à l’orientation et l’insertion professionnelles ; soutien à la parentalité.

 

Nous confions évidemment cette nouvelle œuvre salésienne à vos prières.

Pour soutenir le projet Guadeloupe, vous pouvez verser votre don à la Fondation Don Bosco. Merci.

Famille Salésienne