Ephata. Week-end avec les jeunes sur… la raison

5 décembre 2013 à 5:10

Ephata. Week-end avec les jeunes sur… la raison

On a commencé fort ce week-end de novembre avec les jeunes d’Ephata ! On a commencé avec le premier pilier de la pédagogie salésienne : la raison. Objectifs : que chaque jeune prenne conscience qu’il est le premier acteur de son éducation. Il est capable de comprendre les raisons des règles de vie, et il collabore avec ses éducateurs. Il sait aussi s’indigner d’une règle injuste et réagir. Dans le domaine de la foi, il prend le risque de réfléchir et forme la voix de sa conscience.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec 51 jeunes inscrits, dont 2/3 de nouveaux, les 9 animateurs étaient sur la brèche ! Les partages de samedi matin se sont terminés par un « Cercle de silence » où chaque carrefour proposait ses lois et ses valeurs, tandis que les autres choisissaient d’entrer ou non dans la ronde.

Un temps pour réfléchir sur la loi.

Le temps de désert a été fort apprécié. Il était proposé de faire un « scanner » de leurs relations sur les différents lieux de vie : famille, école, rue et loisirs, église.

 Un témoignage d’un juge du tribunal du travail

Le dimanche matin, un juge du tribunal du travail est venu témoigner de son rôle dans la justice et la confrontation des lois. Un exposé très concret, à partir de cas exemplaires, et montrant qu’il faut toujours « raisonner » entre des règles contradictoires, ou des règles qui s’opposent à d’autres valeurs.

 

Très bonne ambiance également du côté des 17+, qui étaient en nombre (36 !). A souligner : le « rallye témoignages » pour écouter quatre personnages vivant leur foi dans le quotidien.

 

Amitié, réflexion et estime de soi : trois bonnes raisons de venir à Ephata (les prochaines dates), qui se concrétisent de mille et unes façons.

 

Jean François Meurs

Centre spirituel de Farnières

Animateur des week-end spirituels

 

 

 

Famille Salésienne