Etrenne 2018 du Recteur Majeur : cultiver l’art précieux de l’écoute et de l’accompagnement

30 janvier 2018 à 5:05

Etrenne 2018 du Recteur Majeur : cultiver l’art précieux de l’écoute et de l’accompagnement

Le Recteur Majeur, le Père Angel Fernandez Artime, dans la perspective du prochain synode des évêques, convoqué par le pape François sur le thème « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », a pris le même sujet comme thème de son Etrenne pour 2018.

 

L’eau vive et l’attention salésienne pour l’éducation des jeunes : voilà les éléments essentiels du thème de l’Etrenne du Recteur Majeur pour 2018. « Seigneur donne-moi de cette eau. Cultivons l’art d’écouter et d’accompagner les jeunes ».

« Seigneur donne-moi de cette eau »

La phrase principale de l’Etrenne, écrit le Recteur Majeur, correspond à la demande que la Samaritaine adresse à Jésus au puits de Jacob : « Seigneur donne-moi à boire ». La femme se sent écoutée, respectée et appréciée. C’est pourquoi son cœur la pousse à demander quelque chose de plus précieux.

Suivant le fil conducteur de ce passage évangélique (Jn 4,15), le Recteur Majeur entend approfondir l’importance qu’il y a pour la Famille Salésienne, et pour sa mission dans le monde, de cultiver l’art de l’écoute et de l’accompagnement.

Cultiver l’art précieux de l’écoute et de l’accompagnement

La réflexion est articulée en cinq points :

  1. La rencontre entre Jésus et la Samaritaine doit constituer un modèle de relation avec les jeunes
  2. La rencontre pousse la personne en avant. Comme Jésus, il faut chercher, en premier lieu, le bien de l’autre et, en tant qu’experts en humanité, aider dans le discernement.
  3. La rencontre transforme la vie. Sur l’exemple de Jésus qui écoute et accompagne, il est nécessaire de soutenir une pédagogie de processus.
  4. Avec un regard salésien : cultivons à tout moment une culture vocationnelle, favorisons la création d’un climat spirituel intense, les jeunes ont soif de spiritualité, soif de transcendance, soif de Dieu. Témoignons de la joie dont on vit. Soyons des points de référence significatifs et crédibles dans la logique du « Venez et vous verrez ». Et l’accompagnement salésien ne sera pas seulement individuel mais aussi communautaire.
  5. En compagnie de la Samaritaine qui nous prend par la main pour partir du puits de Jacob et aller à la rencontre des jeunes, tous aimés de Dieu.

Famille Salésienne